Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Le renouveau du safran en Vaucluse. Idée week-end découverte

C’est avec l’arrivée des Papes au 14ème siècle que le safran (crocus sativus) fut introduit en Vaucluse et cultivé de façon intense au pied du Mont Ventoux. Au cours des siècles qui suivirent, le Vaucluse en fut le plus grand producteur de France ; on comptait plus de 160 safraniers à Carpentras au 17ème siècle. La culture délicate de cette précieuse épice disparait dans le courant du 19e siècle pour renaître aujourd’hui grâce à quatre producteurs dont :


Le Safran des Papes à Bedoin

Après une première vie professionnelle consacrée à la protection de l'environnement et au développement durable, Denis Savanne choisit de revenir sur la terre de ses ancêtres provençaux en s'installant au domaine agricole familial de la Madelène. Sa formation d'ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure d'Horticulture et son expérience de safranier lui permettent de délivrer des formations de qualité, alliant pratique et apports théoriques dans un site naturel d’exception. Amoureux des plantes, jardiniers amateurs, agriculteurs ou tout simplement gourmets peuvent s’y essayer. Les stages ont lieu en deux fois : ‐ en juillet/août, sur deux jours, avec enseignement théorique et plantation des bulbes ‐ en octobre/novembre sur une journée sur le thème des travaux de récolte, d’émondage, de séchage et de conditionnement du safran. Se renseigner sur les dates et tarifs. Cerise sur le gâteau, les safranières du domaine s'étendent en terrasses au pied d'une chapelle classée monument historique, considérée comme l'un des édifices les plus précieux de la renaissance romane en Provence.
Possibilité de visite des safranières (durée 1 heure‐ payante – en F et GB) toute l’année sur rendez‐vous.

Domaine de la Madelène à Bedoin
T. +33(0)6 81 30 84 13
provence@safrandespapes.com
safrandespapes.com

Safran du Ventoux - L’Aube Safran au Barroux

Dans les Dentelles de Montmirail, Marie et François Pillet ont réintroduit la culture du safran il y a sept ans déjà, créant un jardin précieux autour de leur ravissante maison d’hôtes. Les crocus y sont cultivés au pied du mas, en restanque, sur de petites parcelles de 200 à 300 m2 exposées au sud. C’est aujourd’hui l’une des plus grandes exploitations françaises avec 800 m2 de culture. Tout y est fait à la main, de la plantation au conditionnement, afin de préserver les qualités de l’épice et lui offrir le plus bel écrin. Le lieu est à découvrir aussi pendant la période de floraison des crocus, en octobre. Une période de travail intense et minutieux lorsque l’on sait qu’il faut émonder cent cinquante mille fleurs pour obtenir un kilo d’épice !
Chambres d’hôtes 4 épis sur place

L’Aube Safran – Le Barroux
T. +33(0)4 90 62 66 91 – (0)6 12 17 96 94
www.aube‐safran.com
www.safran‐du‐ventoux‐en‐provence.com


Pierre Aimar
Mardi 24 Janvier 2012
Lu 954 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...