Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Le Béjart Ballet Lausanne revient à Paris pour La Flûte Enchantée en 2018

À l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de Maurice Béjart et du 30e anniversaire de la compagnie, le Béjart Ballet Lausanne entame une tournée internationale exceptionnelle du ballet mythique La Flûte Enchantée.


La Flûte Enchantée, ou l'un des plus beaux ballets créés par Maurice Béjart sur la musique du dernier opéra de Mozart.

La Flûte enchantée est une œuvre du crépuscule. Une œuvre où la lumière du jour et l’obscurité de la nuit luttent pour le meilleur et pour le rire. C’est aussi l’opéra ultime de Wolfgang Amadeus Mozart. Deux mois après la création de la Flûte enchantée, le 30 septembre 1791 au Theater an der Wien, le compositeur meurt en effet à l’âge de 36 ans. Si cet opéra apparaît donc nimbé d’un halo mystérieux, comme le sont souvent les chefs-d’œuvre ultimes, sa forme et sa thématique viennent encore confirmer sa singularité : la Flûte enchantée demeure un chef d’œuvre insaisissable.

Pour célébrer ses 30 ans, le Béjart Ballet Lausanne a décidé de célébrer l’événement en présentant La Flûte enchantée.

Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018
Palais des Congrès
2 Place de la Porte Maillot - 75017 Paris


Partenaire
Dimanche 1 Octobre 2017
Lu 182 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020