Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Labeaume, Ardèche, festival Labeaume en musique : Une symphonie imaginaire de Lully pour le roi soleil, au théâtre de verdure. 31 juillet, 1er août.

L'ensemble « la nouvelle Ménestrandie », invité pour la première fois à Labeaume en musiques,
proposera le jeudi 31 juillet une création exceptionnelle pour le festival. Faisant le choix de réunir leurs
talents, Leonardo García-Alarcón et les solistes de la formation nous proposent un programme fruit de
recherches et d adaptations spécifiques.


On connaît leur attachement à aller à la rencontre d œuvres oubliées, à (re)découvrir les trésors cachés du répertoire baroque, et c est ce qu ils nous proposent avec ces quelques pièces tirées de l opéra Proserpine de Lully, une « tragédie lyrique » d inspiration mythologique composée d après les Métamorphoses d Ovide, qui n a plus été jouée depuis 1680.
Proserpine illustre pourtant bien le génie de Lully pour l'écriture instrumentale et les ballets. Rendez-vous
donc à la cour de Louis XIV pour découvrir les préludes, ritournelles, gavottes et menuets de cet
opéra retrouvé.

Nuit baroque

Le lendemain, la voix sera à l'honneur et fera doucement vibrer l'église de Labeaume. L'ensemble
Barcarole d Agnès Mellon, considérée comme une des spécialiste actuelle de la musique baroque, et son
invitée Caroline Pelon, y interpréteront les plus beaux motets du XVIIème siècle, les « tubes » pourrait-on
dire. Monteverdi y figure en bonne place, aux côtés de Frescobaldi et Taeggio, pour un certain tableau
de l époque baroque, sublimé par les voix suaves et les arias cristallins qui convieront peut-être les anges
au spectacle

La nouvelle Ménestrandie

Créé à Genève en 2003 autour d'un noyau de musiciens constitué depuis une dizaine d'années, celui-ci joue sous la direction artistique du chef et claveciniste argentin Leonardo García-Alarcón. La formation, comprenant les membres de l ensemble « Terpsycorde », se lance plusieurs défis. Parmi eux, réorienter l'approche de la musique baroque en s appuyant sur les récentes découvertes musicologiques de la rhétorique italienne, codifier les paramètres baroques encore vivants dans les musiques populaires du sud de l'Europe et d Amérique latine, et redessiner le parcours sud/nord, typique de tous les arts, depuis la renaissance jusqu'au baroque. La (re)découverte du répertoire étant l un des axes de la recherche esthétique et musicologique de l'ensemble, une fructueuse collaboration avec la série des Concerts du Musée d'art et d histoire de Genève a été entamée. Dans ce cadre, la Nouvelle Ménestrandie a donné vie à plusieurs premières exécutions modernes : en 2006 d airs napolitains du XVIIIe siècle d'après un manuscrit découvert à la bibliothèque du Conservatoire de Musique de Genève (Piccinni, Monza, Jommelli) et en 2007 de la Proserpine de Lully. Une tournée en Suisse (Vivaldi & Piazzolla, Les 8 saisons) et une collaboration avec la Compagnie de théâtre d'ombre Controluce, sont à l affiche pour la saison 2008. La Nouvelle Ménestrandie joue des instruments d époque de l extraordinaire collection
rassemblée à la fondation "La Ménestrandie » à Genève.

Leonardo García-Alarcón

Né en 1976 en Argentine, il commence le piano à six ans et fait partie à quinze ans de l ensemble « Toccata Instrumentale », ce qui lui permet de se familiariser avec la pratique de la basse continue. Il s'adonne ensuite au clavecin et à l orgue, se perfectionne au piano et s initie à la direction d'orchestre. En 1997, il décide de poursuivre ses études en Europe et intègre le Conservatoire et le Centre de Musique Ancienne de Genève. Il est membre de l ensemble « Elyma » dirigé par Gabriel Garrido dont il est l assistant.
Cette collaboration le conduit notamment à entreprendre des recherches musicologiques et esthétiques autour de la musique baroque d Amérique du sud. Il réalise aussi de nombreux enregistrements : Villancicos, San Ignacio, opéra des Jésuites, La purpura de la Rosa, premier opéra écrit en Amérique,
ainsi que les opéras italiens du XVIIème siècle. Leonardo García-Alarcón se produit dans d importantes salles et est invité à de nombreux festivals : La Chaise-Dieu, Beaune, Palerme, Ambronay. En 1999, il fonde et dirige l'ensemble « Capella mediterranea » à Genève, spécialisé dans la musique baroque espagnole et latino-américaine. Il obtient en 2003 le Diplôme de Maestro al Cembalo et le Prix Henry Briollet du Conservatoire de musique de Genève. Il sera nommé professeur de cette même classe et chef de chant baroque des classes professionnelles de chant, une autre facette de ses passions musicales. Depuis 2005, il est directeur artistique de l ensemble "La Nouvelle Menestrandie", à Genève, dédié a la musique instrumentale au XVIIIème siècle. Il donnera le 02 août à Stockholm, puis en 2010-2011, de nombreux concerts aux côtés d Anne Sophie Von Otter, autour de la musique baroque française, italienne et espagnole.

L'ensemble Barcarole

Fondé par la soprano Agnès Mellon en 1997, l ensemble Barcarole répond au souhait de se munir d une formation totalement dévouée au répertoire baroque pour voix et quelques instruments, afin de proposer des programmes variés de musique sacrée ou profane.
L'ensemble se produit annuellement aux Musiques d Automne de St-Genest-Lerpt. Citons en outre son passage à l Académie d Arques-la-Bataille, au Festival Jean-Sébastien Bach de St-Donat, aux Musicales du Lubéron, à la Salle Poirel de Nancy, à la Société de musique de chambre de Marseille et au Festival du Périgord Noir.
Son premier enregistrement, Les déesses outragées, qui donne la parole à de grandes héroïnes et magiciennes de la mythologie ainsi qu à des compositeurs français de l époque baroque, est paru en 2005 sous le label Alpha Productions.

Agnès Mellon

La soprano Agnès Mellon a de multiples carrières Jeune violoniste à l'origine, elle se trouve vite propulsée dans une carrière internationale de « baroqueuse » professionnelle principalement concentrée autour des Arts Florissants de William Christie et de la Chapelle Royale de Philippe Herreweghe.
Sa carrière de soliste l amène à chanter sous la direction de nombreux chefs: Gardiner, Malgoire, Koopman, Leonhardt, Kuijken, Jacobs. Elle a été accueillie à l Opéra de Paris, au Théâtre des Champs Élysées, à la Salle Pleyel, à Carnegie Hall, à l Opéra d Amsterdam, ainsi que dans plusieurs salles de Tokyo.
Mentionnons quelques-uns de ses rôles à l opéra: Sangaride dans Atys de Lully, Télaïre dans Castor et Pollux de J.P. Rameau, Creüse dans Médée de M.A. Charpentier.
Agnès Mellon fonde l'ensemble Barcarole en 1997, avec pour désir de défendre le répertoire de musique de chambre de l époque baroque.
Sa discographie - plus de soixante disques - couvre un large répertoire, des grandes tragédies lyriques de l époque baroque à la mélodie française. En 2003, son enregistrement «Maria, Madre di Dio» avec l ensemble Arion, a gagné le prix du meilleur disque de musique ancienne de l année.
Titulaire d un CA, Agnès Mellon consacre également beaucoup de temps à l'une de ses passions, l'enseignement. Elle participe à de nombreux Master Class, dont ceux de l Académie de musique française de Kyoto et du CNSM de Paris.


pierre aimar
Dimanche 27 Juillet 2008
Lu 1005 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Sublime baroque - 10/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 84



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales