Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



« La rencontre de Nicolas de Staël et de Jeannine Guillou : la vie dure ». Exposition temporaire du 8 octobre 2011 au 8 janvier 2012 au musée Picasso d'Antibes

En 1937, lors d’un voyage au Maroc, Nicolas de Staël rencontre Jeannine Guillou. Peintre comme lui, elle décide alors de le suivre dans la suite de ce périple qui les ramène en France l’année suivante. Jusqu’à sa mort en 1946, ce compagnonnage conjugal et artistique nourrira leurs oeuvres respectives à un moment où le jeune Nicolas de Staël cherche précisément les voies de son art.


« La rencontre de Nicolas de Staël et de Jeannine Guillou : la vie dure ». Exposition temporaire du 8 octobre 2011 au 8 janvier 2012 au musée Picasso d'Antibes
L’exposition du musée Picasso d’Antibes, « La rencontre de Nicolas de Staël et de Jeannine Guillou : la vie dure », rend compte de cette quête en présentant un ensemble important de peintures de Staël, réalisé entre 1939 et 1946 et, pour la première fois, une sélection de tableaux et de dessins de Jeannine Guillou, dans le contexte créatif qui a accompagné leur éclosion, fait d’échanges avec des artistes rencontrés par le couple à Grasse, lors de leur séjour à Nice entre 1941 et 1943, et à Paris. Sont ainsi réunies des oeuvres, entre autres, Sonia Delaunay, Jean Arp, Sophie Taeuber-Arp, César Domela, Alberto Magnelli, Wilfrid Moser, Jean Deyrolle, Vassily Kandinsky. L’exposition témoigne, au-delà de simples influences, des nombreux aller-retour d’une oeuvre à l’autre, d’un artiste à l’autre, au sein de ce petit groupe d’amis, lié par des recherches communes vers une certaine abstraction et la grande éthique de leur art.


Pierre Aimar
Samedi 27 Août 2011
Lu 563 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...