arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



L’amiral de Trogoff. Marin et Gourmet. Par Luc Corlouër et Pierre Gagnaire. Le Cormoran Éditions

Adolphe Thiers écrivait : « Trogoff ? L'Histoire devrait se souvenir du nom des traîtres ! » Mais il avait tort ! Une décennie d'enquête sur l'amiral qui fut montré comme le seul responsable de la trahison de Toulon en 1793, démontre que les coupables ne furent jamais atteints.


L’amiral de Trogoff. Marin et Gourmet. Par Luc Corlouër et Pierre Gagnaire. Le Cormoran Éditions

Pourtant c’était bien le contre-amiral Jean-Honoré de Trogoff de Kerlessy qui commandait l’escadre de Toulon quand les Anglais s’en sont emparés, en 1793. La Convention, à l’époque, l’accusa d’être un traître, même un Russe à la solde des Anglais, il n’était ni l’un ni l’autre car Breton et patriote.

De semblables jugements, prononcés sans nuances, ne rendaient compte ni des circonstances, ni de l’homme. Après bien des travaux et des recherches les auteurs ont entrepris de mieux faire connaître le contexte toulonnais de 1793 et la personnalité profonde de l’amiral. Cette entreprise a donné naissance à cet ouvrage dont l’originalité nous interpelle à la lecture du sous-titre : Marin et gourmet. Marin, on le savait. Gourmet, beaucoup l’ignoraient. Les archives de marine nous dévoilent que Trogoff aimait la bonne chère et veillait à l’alimentation correcte de ses équipages. Ce trait de caractère a donné l’occasion à l’auteur de faire participer à la composition du livre les élèves d’un lycée professionnel de cuisine. Ceci explique qu’on y trouve la contribution du chef étoilé Pierre Gagnaire et un recueil de recettes de cuisine de l’époque révolutionnaire. La participation des jeunes lycéens à cet ouvrage historique leur a donné le goût à l’histoire, l’expérience a été un succès.

Pierre Gagnaire & Luc Corlouër © DR
Pierre Gagnaire & Luc Corlouër © DR

Venons-en aux faits historiques. En janvier 1793, Louis XVI a été guillotiné. Pour beaucoup de Français – même ouverts aux idées nouvelles – cet acte est impardonnable : la Convention est allée trop loin ! Elle a, par ailleurs, multiplié les mesures impopulaires et plongé la France dans la guerre. Le mécontentement provoque des mouvements de rébellion un peu partout en France, et l’armée de la République réprime avec violence.

À Toulon, au début de l’année, les royalistes ont chassé les « Jacobins » et se sont emparés du pouvoir municipal. La ville est prise en étau entre l’armée de la Convention qui vient mâter la révolte et la flotte anglo-espagnole qui croise au large et bloque l’escadre française. Non loin de là, à Marseille, les rebelles royalistes, sur le point de succomber, demandent l’aide de l’amiral Hood, qui commande la flotte anglaise en Méditerranée. Hood répond favorablement à leur appel au secours, mais avec une réserve : que les forts et les navires de guerre de Toulon cessent de le menacer et se livrent à l’Angleterre. L’offre de l’amiral Hood est transmise à la municipalité de Toulon, qui accepte.

Et Trogoff dans tout cela ? Il commande par intérim l’escadre de Toulon, depuis que son chef, l’amiral Truguet, est parti pour Paris. Certes, il ne signe pas la décision municipale de soumission aux Anglais, mais il reste bien silencieux, malade, paraît-il. L’un de ses adjoints, au contraire, le contre-amiral de Saint-Julien, fait beaucoup de bruit contre le projet de Hood. Ni l’un ni l’autre, en fait, ne pourront empêcher la suite des événements : les Anglais et les Espagnols débarquent à Toulon en septembre.
Trogoff mourra quelques semaines après à l’île d’Elbe, seul, sans descendance, l’histoire s'arrangera bien de le charger malgré sa longue et brillante carrière de marin. Les incertitudes sur ses motivations et sur son comportement réel, seront néfaste à sa mémoire.


L’auteur refuse de laisser le lecteur sur ce sentiment d’incertitude : il achève son livre par une brillante réhabilitation, qui ne laisse pas indifférent. Découvrez le parcours de cet amiral gastronome et patriote détesté de l'histoire et de la Révolution. Préface de Pierre Gagnaire, contributions d'auteurs du monde de la Marine avec le soutien de Marine nationale.
Très beau livre, luxueusement illustré, enrichi par des textes d’intervenants extérieurs et par des documents d’époque… une belle idée de cadeau pour les fêtes de fin d’année qui approchent.


L’Amiral de Trogoff - Marin et gourmet, par Luc Corlouër
Le Cormoran Éditions
Broché, 270 pages contenant plus de 150 gravures et illustrations
Prix public : 39 €.
Diffusion Coop Breizh.

Les droits d'auteurs iront à Entraide Marine-Adosm et à la Station SNSM Pleubian.


Pierre Aimar
Dimanche 21 Novembre 2021
Lu 178 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements