Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Jean Charles Blais, Voilà. Galerie Catherine Issert, exposition jusqu'au 19/9/20

L’apparition publique du travail de Jean-Charles Blais a lieu au début des années 1980 avec des tableaux peints sur des matériaux de récupération et particulièrement des affiches arrachées.


Blais Jean-Charles, 2020. Fusain, craie et huile sur affiches arrachées, 113 x 98 cm
Blais Jean-Charles, 2020. Fusain, craie et huile sur affiches arrachées, 113 x 98 cm
Sa première exposition personnelle au CAPC de Bordeaux en 1982 sera suivie de nombreuses présentations dans les galeries ;Yvon Lambert à Paris, Leo Castelli à New York, Buchmann à Bâle, Catherine Issert à Saint-Paul et Kenji Taki à Tokyo. En 1987, une exposition personnelle lui est consacrée au Centre Pompidou à Paris.

En 1990, il signe l’aménagement de la station de métro Assemblée Nationale à Paris constituée d’une gigantesque frise de posters imprimés et renouvelés périodiquement (jusqu’en 2014). Il est invité l’année suivante à présenter une exposition personnelle à la Staatsgalerie Morderner Kunst de Munich puis en 1994 au musée de La Haye. La même année il présente, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, un ensemble de pièces suspendues découpées dans du tissus à la Chapelle de la Salpêtrière.

Pratique

Galerie Catherine Issert
2 route des Serres
06570 Saint-Paul - France
T. +33(0)4 93 32 96 92
info@galerie-issert.com



Pierre Aimar
Samedi 25 Juillet 2020
Lu 99 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 229



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020