arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Jazz in Marciac, quelle histoire ! du 25 juillet au 15 août 2019

Depuis 1978, le plus grand festival de jazz français n’a cessé de grandir et d’offrir aux amateurs de musique des soirées exceptionnelles.


Jazz in Marciac, quelle histoire ! du 25 juillet au 15 août 2019
Sous la houlette de son Président, Jean-Louis Guilhaumon, et sous la figure tutélaire et amicale de Wynton Marsalis, parrain du Festival, plus de 1000 bénévoles mettent tout en place pour accueillir les grands noms de la scène internationale. Marciac, cette petite commune du Gers de 1350 habitants, reçoit chaque été près de 250 000 visiteurs curieux de musique, mais aussi de gastronomie et de nature préservée.

Une journée à Marciac
En venant à Marciac, les festivaliers peuvent assister à des concerts toute la journée (dont 150 en accès libre dans le cadre du Festival bis) mais également profiter d’une programmation autour de la musique au cinéma, de stages musicaux, de cours de tap dance, d’expositions, de conférences, d’ateliers-dégustations et pour les enfants, d’ateliers de peinture et de confection de marionnettes …
L’art de vivre et la gastronomie sont aussi à l’honneur : vins, armagnacs, foies gras, magrets, porc noir, croustades combleront gourmets et gourmands. Un salon du bien-être offre un espace de relaxation.

Un outil de développement du territoire
Au coeur du Sud-Ouest, dans une zone rurale menacée de désertification, une poignée d’amateurs de jazz a eu l’idée d’organiser un concert de Jazz en 1978 en invitant Claude Luther. Qui aurait pu imaginer à cette époque que les scènes du festival accueilleraient en 2019 près de 400 musiciens et que le budget atteindrait près de 4 750 000 € (avec un autofinancement de 70 % - principalement lié à la billetterie) ?
Les retombées économiques sont évaluées à plus de 20 millions d’euros par an. Si la majorité des festivaliers viennent du Sud, il y a une forte affluence de Franciliens et d’étrangers.

Retour sur quelques dates clés
Lors de la première édition en 1978, le festival consiste en 1 concert unique dans les arènes avec des formations de jazz Nouvelle-Orléans où une vingtaine de musiciens est réunie autour de Claude Luter, il se développe ensuite progressivement et raisonnablement jusqu’à devenir un évènement estival incontournable.
En 1983, avec l’installation d’un immense Chapiteau, le Festival est prêt à accueillir les plus grands noms.
En 1993, les Ateliers d’Initiation à la Musique de Jazz sont créés au Collège de Marciac et parrainés par Wynton Marsalis et Guy Lafitte (enseignement de la musique jazz aux élèves de la classe de 6ème à la 3ème). On comptait 90 élèves en 1992 et aujourd’hui ils sont plus de 200 dont 117 élèves qui se consacrent à la musique de jazz. C’est une expérience unique en France.
Les années se suivent et le festival passe de 8 jours à 11 jours puis à 15 jours en 2003. C’est l’année où Jean-Louis Guilhaumon reçoit une Victoire de la Musique pour Jazz in Marciac.
En 2011, Wynton Marsalis et Richard Galliano inaugurent l’Astrada, une salle de 500 places qui permet de présenter une programmation pluridisplinaire toute au long de l’année. Scène conventionnée pour le jazz, elle est aujourd’hui gérée dans le cadre d’un Etablissement Public de Coopération Culturelle.
Le Festival a fêté son 40e anniversaire en 2017.
Il continue à accueillir grands noms, projets inédits, révélations… JIM a l’esprit ouvert même s’il n’oublie jamais ses racines et conserve intactes les valeurs qui ont toujours guidé ses actions.
En 2019, pour sa 42e édition, 22 jours de festival seront proposés, 36 concerts seront présentés sous le chapiteau, avec plus de 230 musiciens sur scène.
Son festival bis, offert gracieusement à son public, constitue un élément déterminent de son succès.

Le saviez-vous ?
JIM est jumelé avec les festivals d’Aspen au Colorado (dont le fondateur s’est inspiré de Jazz in Marciac) et Jazzablanca au Maroc. Ces partenariats sont l’occasion de mettre en place des relais d’information, de discussions et d’échanges.


Du 25 juillet au 15 août, Jazz in Marciac vous invite à écouter Ahmad Jamal, Wynton Marsalis, George Benson, Melody Gardot, Gregory Porter, Jamie Cullum, Angélique Kidjo et bien d’autres…
Le grand vent du jazz soufflera fort à Marciac : sous le chapiteau, à L’Astrada et partout dans le village.

Au programme de l'édition 2019

Ahmad Jamal, Alfredo Rodriguez & Pedrito Martinez, Amaury Faye, Angélique Kidjo, Antonio Faraò Trio, Avishai Cohen Trio, Beth Hart, Cécile McLorin Salvant, Chick Corea, Christian Scott, Chucho Valdès, Concert hommage à Michel Petrucciani, Delgres, El Comité, Eric Bibb, Fidel Fourneyron, George Benson , Gilberto Gil, Gregory Porter, Jamie Cullum, Kelyn & Keite, Kenny Barron Trio, Kimberose, Kokoroko, Manu Dibango & Soul Makossa Gang, Melody Gardot, Nicolas Gardel & Rémi Panossian, Roberto Fonseca, Samy Thiebault, Shahin Novrasli, Sting, The Jacksons, The Rosenberg Family Project, Thomas Dutronc et les Esprits Manouches, Wynton Marsalis

Pratique

Réservations
Par téléphone
0 892 690 277 (Marciac)
0 892 683 622 (Fnac)
0 892 390 100 (Ticketmaster)
(0,40 €/mn TTC)
Sur internet
www.jazzinmarciac.com
Points de vente
Jazz in Marciac
8 place du Chevalier d’Antras
32230 Marciac
Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U,
Intermarché, Leclerc, Auchan, Culture, Cora


Pierre Aimar
Jeudi 18 Juillet 2019
Lu 131 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 29