Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Hauterives, Drôme, exposition Les peintures de Giorda, château communal. 4 juillet au 31 août

Un coup d’œil sur le curriculum vitae du peintre permet de situer, malgré la discrétion de l’homme, l’ampleur d’une œuvre très tôt remarquée par Daniel TEMPLON, l’un des plus grands marchands des années 80, et toujours persistante 20 ans après, tant au plan national qu’international.
Cette œuvre exposée aux Etats-Unis, en Italie, en Allemagne, en Suède, en Angleterre, au Liban et en France ne cesse de s’imposer par sa rigueur et de poésie conjointe.


La lumière naît quand la couleur cesse d’exister pour devenir espace

Giorda
Giorda
Patrice Giorda est né à Lyon en 1952. Remarqué très tôt, notamment dans la sélection internationale de la 13ème biennale de Paris en 1985, il n’a cessé d’affirmer sa singularité de peintre au sens classique. Sa figuration, loin des avant-gardes qui tournent le dos à la peinture, demeure néanmoins absolument contemporaine.

La peinture de GIORDA peut révéler de terribles incendies. Elle peut offrir de prégnants clairs-obscurs. C’est toujours la couleur qui en délimite le partage, dans son éclat de jaune solaire ou d’ombres noires qui ressemblent à des gouffres. Elle cache sans doute dans sa luxuriance un besoin de confidence. Que cherche le peintre ? Un espace, une confession des sentiments enfouis, un murmure du temps qui passe.

Donnons-lui la parole : « La lumière naît quand la couleur cesse d’exister pour devenir espace. Cela ne signifie pas que la couleur doive disparaître, mais qu’elle doit trouver son plan à l’intérieur de l’espace poétique du tableau sans cesser d’exister à al surface de la toile. Nile noir, ni le blanc n’apportent la lumière. Ils apportent le contraste. Le contraste renforce l’effet de la lumière mais ne la crée pas. Le noir est espace, le blanc est surface. Là est leur réel contraste » .

Le vernissage est prévu le Jeudi 3 Juillet, à 18 H 30, sous la présidence de Gabriel BIANCHERI, Député-Maire de Hauterives, en présence de Jean-Claude BASTION, Préfet de la Drôme, et de Patrice GIORDA.

Exposition au château communal du 17ème siècle de Hauterives :
Les peintures de Patrice GIORDA
du 4 Juillet au 31 Août 2008
tous les jours de 13 H à 19 H – entrée gratuite
Cette exposition est organisée en collaboration avec la Galerie S.EMILIANI de Dieulefit.



pierre aimar
Mercredi 25 Juin 2008
Lu 2524 fois


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...