Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Genève. Espace de consultation et catalogue en ligne des archives de la Société des Arts

Après quatre ans de traitement de ses archives, incluant la réalisation d’un inventaire détaillé, la numérisation de documents ainsi que le conditionnement du matériel selon les normes modernes, la Société des Arts inaugure un nouvel espace de consultation au Palais de l’Athénée et la mise en ligne du catalogue de ses archives.


Registres de l’assemblée générale et de la Société des Arts, 1776
Registres de l’assemblée générale et de la Société des Arts, 1776

Le projet de valorisation des collections et des archives

Le public et la communauté de la recherche sont invités à découvrir les ressources historiques uniques de l’association originellement baptisée Société pour l’encouragement des arts, des manufactures et de l’agriculture (1776).

Les documents d’archives uniques qu’abrite le Palais d’Athénée sont les témoins d’une histoire locale. On y découvre un pan de l’histoire genevoise, de ses acteurs et actrices, de l’évolution du développement économique social et culturel de la région, de la fondation de la Société à la fin du 18e siècle à nos jours.

Placé sous la direction de Sylvain Wenger, docteur en histoire économique et sociale, et avec l’appui d’une commission ad hoc, ce projet de valorisation a permis d’assurer la conservation et la mise en valeur d’archives exceptionnelles, témoins uniques de l’histoire genevoise.
Au-delà des textes, une variété d’objets acquise et conservée par les membres de la Société des Arts tels que des dessins, des tableaux, des bannières et des médailles constitue ce fonds. Ce patrimoine conservé au Palais de l’Athénée complète un fonds important d’œuvres (8'000 dessins gravures et estampes) déposées et conservées au Cabinet d’arts graphiques des Musées d’art et d’histoire de Genève.
Les biens écrits de la Société des Arts viennent compléter de manière significative les fonds conservés par d’autres institutions locales dont la Bibliothèque de Genève, les Archives d’Etat de Genève et de la Ville de Genève, mettant à la disposition des chercheurs et des amateurs éclairés des documents de première qualité jusqu’alors peu accessibles.
Ainsi plus de 200 demandes ont été traitées depuis le début du projet, provenant autant de curateurs de musées que de chercheurs affiliés aux universités et de particuliers pour leurs recherches personnelles. Les demandes ont été émises depuis la Suisse, mais aussi la France, l’Italie, la Croatie ou encore le Japon, témoins des liens tissés au fil des siècles par les artistes, les artisans et entrepreneurs suisses à l’étranger.
En octobre 2020, le projet aboutit à l’ouverture d’un espace de consultation rénové au Palais de l’Athénée ainsi qu’à la mise en ligne d’une nouvelle plateforme Internet incluant une sélection de documents numérisés.

Direction de projet
Sylvain Wenger
Commission des archives
Olivier Fatio, Jean-Daniel Candaux, Barbara Roth-Lochner, Fabia Christen Koch, Dominique Zumkeller, Etienne Lachat

Site internet des archives de la Société des Arts : archives.societedesarts.ch

Les trésors des collections de la Société des Arts

Témoin privilégié de l’évolution économique et sociale de la région genevoise depuis sa fondation en 1776, la Société des Arts révèle aujourd’hui son passé de centre de l’émulation locale en rendant ses archives accessibles. Tout à la fois lieu d’expression artistique et plateforme de savoir utile au développement économique, l’association originellement baptisée Société pour l’encouragement des arts, des manufactures et de l’agriculture a forgé son identité en favorisant les initiatives d’avant-garde dans de multiples domaines d’activité.

Du botaniste Augustin-Pyrame de Candolle au physicien Marc-Auguste Pictet, du fabricant horloger Charles-César Vacheron au mécanicien et fabricant d’eaux minérales d’origine allemande Johann Schweppe ou au chimiste italien Alessandro Volta, des peintres Jean-Pierre Saint-Ours, Jean-Étienne Liotard, Barthélemy Menn et Ferdinand Hodler aux portraitistes Henriette Rath, Élisabeth Vigée Le Brun et Amélie Munier-Romilly en passant par l’écrivain Charles Ferdinand Ramuz, l’association fondée sous l’impulsion du savant Horace-Bénédict de Saussure à la fin du 18e siècle a compté dans ses rangs une grande diversité de savants, d’artistes, d’artisans et de producteurs locaux ainsi que des associés étrangers, conférant une richesse extraordinaire à ses archives pour nourrir l’histoire des arts, des sciences et des techniques à Genève et au-delà.

Dès sa création, les missions de la Société s’orientent vers l’acquisition, la conservation et la production de savoir utile au développement économique et social local. Au fil de temps, l’association a produit et acquis un volume considérable de documents et d’objets d’art, formant peu à peu de riches collections qui représentent aujourd’hui 240 ans d’un patrimoine historique unique à Genève. Cet effort collectif a garanti la préservation d’un patrimoine riche et varié dont la qualité et l’intérêt sont aujourd’hui largement reconnus.

Réunies et soigneusement conservées par les responsables successifs de la Société des Arts, ces ressources renseignent également sur ses membres, sur les liens entretenus avec des acteurs étrangers, et sur les multiples innovations institutionnelles qu’elle a développées (concours, expositions industrielles, écoles techniques, etc.).
Mue par un objectif de préservation du patrimoine, la Société des Arts a entrepris en 2016 un travail de conservation de ces documents uniques, véritables témoins de l’histoire locale.


Société des Arts de Genève
Mardi 13 Octobre 2020
Lu 86 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32



Inscription à la newsletter




Coup d'œil sur une page

Coup d'œil sur une page