Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Expositions Monographiques, Polygraphiques et Acquisitions Récentes, Mamco, Genève, du 25 février au 5 mai 2013

Dans le cadre de la séquence printemps du cycle l’éternel détour présentée du 20 février au 5 mai 2013, le Mamco propose une série d’expositions monographiques et collectives. Celles-ci participent, chacune à sa façon et selon des degrés divers, de la tonalité générale de cette séquence marquée par le désir de chasser, autant que possible, la couleur du musée.


Cycle l’Éternel Détour, séquence printemps 2013, 20 février — 5 mai 2013

C’est ainsi que le quatrième étage de l’institution propose des œuvres en noir et blanc qui donnent aux sept salles qui le composent une tonalité un peu crépusculaire. Par exemple l’Espace miroir noir (1963) de Bernar Venet, tapissé de plaques de plexiglas noires réfléchissantes, transforme l’habituel white cube cher à l’art moderniste en une implacable black box. De son côté, la projection d’une pièce sans couleur de Claude Lévêque, un feu d’artifice qui s’épanouit et qui meurt sans bruit, prolonge l’ambiance nocturne qui domine le parcours. À l’entrée de ce dernier, un tableau de Yan Pei-Ming représentant la colonne Vendôme effondrée sur la neige (Colonne Vendôme, 2011) ouvre à un véritable voyage d’hiver au pessimisme méthodologique. D’autres œuvres, notamment de John M Armleder, de Pascal Pinaud, d’Anne-Marie Jugnet et d’Alain Clairet, complètent cette traversée d’un bloc de grisaille voire de ténèbres.


Alighiero Boetti, Julius Kaesdorf, Sarkisaldo Walker
Expositions Monographiques

Retour du Monde. Le Banquet
Expositions Polygraphiques

Biens Communs III
Acquisitions Récentes

Le Partage de minuit
Une exposition dans la collection

Dans un accrochage inédit qualifié de “crépusculaire”, Le Partage de minuit se déploie sur trois étages et présente près de 90 oeuvres d’artistes différents avec la volonté d’offrir une nouvelle approche de la collection.
Le 4e étage du musée propose donc des œuvres en noir et blanc, des blocs de grisaille qui donnent aux sept salles qui le composent une tonalité très particulière.
Avec des artistes comme John M Armleder, Hans Bellmer, Balthasar Burkhard, Denis Castellas, Gabriele Di Matteo, Marcel Duchamp, Erró, Helmut Federle, Michel Grillet, Philippe Gronon, Alex Hanimann, Axel Huber, Thomas Huber, Alain Huck, jugnet+clairet, Claude Lévêque, Urs Lüthi, Jan Mancuska, Robert Mapplethorpe, Bujar Marika, Allan McCollum, Robert Morris, Olivier Mosset, Yan Pei-Ming, François Perrodin, Pascal Pinaud, Didier Rittener, Thomas Ruff, Pierre Vadi, Bernar Venet.

Cette exigence d’absence de couleur se déploie ensuite dans le reste de l’exposition.
Partage de minuit. Une exposition dans la collection .jpg
Partage de minuit. Une exposition dans la collection .jpg


Pierre Aimar
Mercredi 20 Mars 2013
Lu 318 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...