Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Expositions Christel Montury, 10h10, et Suzy Lelièvre, Objets Contorsionnés à la Fondation Bullukian, Lyon, du 14 avril au 28 mai 2011

Christel Montury expose 10h10, et Suzy Lelièvre, Objets Contorsionnés à la Fondation Bullukian du 14 avril au 28 mai 2011


Christel Montury, I0HI0 (2011) (détail), dimensions variables, impressions jet d’encre, colle, vernis
Christel Montury, I0HI0 (2011) (détail), dimensions variables, impressions jet d’encre, colle, vernis
Pour son exposition personnelle dans la galerie de la Fondation Bullukian, Christel Montury se sert de l’architecture pour nous immerger dans l’espace d’un magazine et bousculer nos limites de perception. Au départ photographe plasticienne, Christel Montury développe depuis quelques années une pratique de la sculpture à partir de l’image photographique. L’ensemble des sculptures et bas-relief est pensé comme une installation presque théâtrale. Elle utilise de multiples couches de papier imprimé identiques, pliées, courbées, collées puis vernies pour perturber la surface lisse d’images de presse et de publicité et transformer leur lecture. Le volume amplifie la structure de l’image et souligne d’avantage encore sa complexité et son absurdité. Le magazine devient son terrain d’investigation révélant une foule d’images aux référents multiples, des champs dissimulés entre le quotidien et l’accident, le visible et le caché.

Suzy Lelièvre s’approprie et métamorphose les éléments de la domesticité, pour engendrer des figures à la frontière de l’art et du design. Par le refus d’une finalité fonctionnelle des objets, elle interroge notre capacité à percevoir le monde, transformant ses sens et ses logiques.
Dans la vitrine de la Fondation Bullukian, l’artiste présente un ensemble de maquettes d’objets contorsionnés. Il est question de rapport d’échelle, de luttes de matières et de temps suspendu. Cette série d’objets fait écho aux œuvres présentées dans le jardin de la fondation.
En effet, à l’extérieur, est présentée la série Les Chaises en vrille (2009/11). Il s’agit d’un ensemble de chaises de jardin dont certaines semblent avoir muté : leur assise se déploie en volutes tranchantes, empêchant quiconque de s’asseoir.


Vernissage le jeudi 14 Avril à 19h00
du 14 avril au 28 mai 2011
Fondation Bullukian
26, place Bellecour
69002 Lyon.
Entrée libre du mercredi au samedi de 13h à 19h


Pierre Aimar
Mardi 22 Mars 2011
Lu 733 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...