arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Du 24 au 28 novembre, Monte-Carlo Jazz Festival

Monte-Carlo Jazz Festival, du 24 au 28 novembre 2009, un festival d'envergure internationale.
Historiquement lié au rayonnement culturel de la Principauté de Monaco, le Groupe Monte-Carlo SBM propose cet automne la quatrième édition du Monte-Carlo Jazz Festival, placée sous le Haut Patronage de S.A.S. le Prince Albert II.


Après le triomphe des trois premières éditions, le Monte-Carlo Jazz Festival revient avec une affiche encore plus exceptionnelle. Le Groupe Monte-Carlo SBM et son Directeur Artistique Jean-René Palacio proposent à nouveau cinq journées hors du temps, marquées par une succession ininterrompue de talents sur les scènes des établissements du plus prestigieux resort au monde. Autour de la présence de l’illustre Marcus Miller se distingueront de grands représentants des divers courants du jazz.

Mais cette année la part belle sera faite aux jeunes étoiles montantes et à l’éclectisme.
Des lieux aussi mythiques que divers seront associés à cette manifestation. Ainsi le Moods, dernier né du Groupe, passage obligé pour les amateurs de musique, avec son ambiance moderne et chaleureuse, ou le somptueux Opéra Garnier de Monte-Carlo, qui se met à l’heure du swing pour une alchimie surprenante entre le classique et la modernité. Un somptueux événement musical, attendu par un public impatient de connaisseurs et de simples spectateurs. Assurément, un des temps forts de l’année
internationale de jazz. Avec le succès des « Mardis du Jazz», rendez-vous mensuels qui s’égrènent entre octobre et juin au Moods, et anciennement au Cabaret, la Principauté de Monaco a réussi en quelques années à se hisser parmi les hauts lieux mondiaux de la musique jazz.

Monte-Carlo et la musique, un siècle et demi de passion réciproque
Fidèle à sa vocation de proposer la parfaite symbiose entre notoriété et nouveauté, le Groupe Monte-Carlo SBM a su depuis plusieurs décennies imposer Monte-Carlo comme une terre de prédilection pour tous les courants musicaux.
Carrefour des arts et de la création, terre d’expression libre et d’anticipation artistique, dès l’aube du XXème siècle Monte-Carlo est choisi par d’illustres compositeurs pour présenter leurs oeuvres: ainsi Ravel, Berlioz, Fauré, Saint-Saëns. Aujourd’hui, le Jimmy’z Monte-Carlo accueille les DJ les plus tendances de la planète pour de folles nuits rythmées par les sonorités les plus high-tech. De l’un à l’autre se sont écoulées cent cinquante années de passion entre Monte-Carlo et la musique, au cours desquelles aucun courant musical n’a été écarté.
Ni le phénomène pop rock, avec des événements comme le Monte-Carlo Sporting Summer Festival, époustouflant de par son ambiance et sa programmation, ni bien sûr le jazz. Depuis 1920, année où il fait une entrée remarquée à la Marine de Monaco et au Monte-Carlo Beach, le swing ne cesse de résonner dans la Principauté. Le live et les grands orchestres s’inscrivent comme une tradition. Depuis 2003, le Cabaret du Casino et récemment le Moods ont inscrit à leurs programmes des jazz sessions de haute
volée. Tous les mardis, entre octobre et juin, d’immenses jazzmen s’expriment librement sur sa scène intimiste. Après Ahmad Jamal, Stacey Kent ou Stefano Di Battista, ce sont cette année Marcus Miller, Angelo Debarre ou encore la pétillante Esperanza Spalding qui donneront le meilleur d’eux-mêmes sur les scènes monégasques. Les trois premières éditions du Monte-Carlo Jazz Festival ont été des réussites absolues. Il a su conquérir un public survolté, électrisé par les envolées musicales de Randy Crawford, Chick Corea, Yusef Lateef, Sonny Rollins, Nigel Kennedy ou de jeunes révélations comme Raul Midón ou Hadrien Féraud. Un succès qui laisse présager d’une quatrième édition encore plus remarquable.

Monte-Carlo a accueilli ...
Abdullah Ibrahim - Ahmad Jamal - Chick Corea Herbie Hancock - John Mac Laughlin - Marcus Miller & l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo Monty Alexander - Nigel Kennedy - Oregon - Paco de Lucia, Roy Hargrove - Sonny Rollins - Shirley Horn et tant d’autres qui ont donné à Monte Carlo ses lettres de noblesse dans la musique Jazz
Cette année le Monte-Carlo Jazz Festival accueille entre autres :
Trio Esperança, Andy Narell Group, le Poogie Bell Band, PSP, Mc Coy Tyner, Steeve Kuhn Trio et se réjouit du retour de Marcus Miller pour un hommage à Miles Davis.


pierre aimar
Mercredi 14 Octobre 2009
Lu 615 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine