arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Dimitri Naïditch, « Ah! Vous dirai je... Mozart », Dinaï Records 2021

Nouvel album du pianiste Dimitri Naïditch « Ah! Vous dirai je... Mozart », le second opus de la série « New Time Classics » proposant une nouvelle façon d'aborder les œuvres du répertoire classique laissant aux interprètes une plus grande créativité et faisant la part belle à l'improvisation


Dimitri Naïditch, « Ah! Vous dirai je... Mozart », Dinaï Records 2021
Piano, Composition, Arrangement : Dimitri Naïditch
Double Bass : Gilles Naturel
Drums : Arthur Alard

« Faire un disque dédié à Wolfgang Amadeus Mozart s’est imposé comme une évidence pour moi. J’écoute sa musique depuis tout petit, mais la vraie rencontre n’a pu se faire que beaucoup plus tard, quand j’étais déjà adulte. C’est la réécoute de ses concertos pour piano qui a provoqué dans mon âme une résonance d’une puissance incroyable ! Ce fut un vrai « coup de foudre » ! Et si Mozart occupe une place aussi unique dans l’Histoire de la Musique, c’est que nul autre compositeur allie la puissance d’un génie hors norme avec une âme aussi belle, aussi radieuse. Une âme d’enfant qui est restée pure et lumineuse, malgré les épreuves de la vie.
Il y a tout dans sa musique : Une grâce naturelle, l’élégance d’une fleur, la tendresse des premiers rayons du soleil de printemps, l’énergie débordante et légère d’un éclat de jet d’eau par une journée d’été… La tristesse, douce ou profonde, jamais pesante. Et puis, cette simplicité, cette évidence, cette perfection ! Sa musique caresse, pardonne, inspire, entraîne dans un tourbillon d’une vitalité enivrante, toujours en finesse, jamais par la force. Elle nous livre toute la beauté de son âme pure et délicate, sans une ombre de méchanceté.

Ses œuvres sont des lettres d’amour qu’il nous a postées au travers des siècles. Des lettres où chaque mot est écrit avec la sincérité d’un enfant, qui, sans aucune méfiance vient se confier à sa mère, un enfant qui n’a jamais voulu grandir.

J’aime tellement la musique de Mozart ! Et Comment décrire cet amour ? Comment expliquer cette sensation d’émerveillement presque douloureuse que me provoque sa musique ? Et aussi exprimer ma reconnaissance sans mesure pour celui qui a consacré toute sa vie à créer des perles dont l’éclat ne s’éteindra jamais ! Cet amour n’est qu’un reflet du sien, qu’il nous a offert, à tous, si généreusement. C’est l’objet de ce nouvel opus… » Dimitri Naïditch



Pierre Aimar
Vendredi 5 Mars 2021
Lu 58 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31