arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Dans les pas de Toulouse-Lautrec. Nuits de la Belle Epoque. D’Alain Vircondelet, Editions du Signe

Le peintre des bonheurs éphémères et de la Belle Epoque


Dans les pas de Toulouse-Lautrec. Nuits de la Belle Epoque. D’Alain Vircondelet, Editions du Signe
L’ouvrage est paru en septembre 2019, à quelques jours de l’exposition rétrospective du peintre au Grand Palais.
L’auteur a choisi en ligne directrice les divers lieux fréquentés par Henri de Toulouse-Lautrec ; les ateliers des grands maîtres où il se forma, le monde interlope, bourgeois et canaille qui l’inspira.
« La plupart de ses chefs d’œuvre sont animés d’une vitalité qui quelquefois frise l’inachevé tant sa hâte est grande de saisir l’instant sachant que tout est furtif, passager, inévitablement mortel », ajoute l’auteur.

L’ouvrage est exceptionnel tant les œuvres y sont présentes, visibles, demeurées les seules vraies images de ces lieux, devenues des évidences de ce temps ; Moulin Rouge et Folies Bergères, Moulin de la Galette, cirque, maisons closes. Des témoignages.
Les affiches aussi qui demeurent en témoins, des personnages, des femmes mais aussi des hommes, des lieux oubliés, le bar La Souris, la Maison de la rue des Moulins, le Théâtre Libre, le Rat Mort…

Le livre fourmille d’images, de photos et de documents divers, il fait voir ces temps-là, ces femmes-là et ces hommes-là, ces mœurs-là ; avec un autre regard, à la page 70, celui de Georges Redon sur son autre Moulin Rouge… Une belle mise en page variée, des illustrations diverse, certaines très familières d’autres plus rares et plus révélatrices, indiscrètes ou parlantes, des photos aussi.
Paris de la fête, des bals et de guinguettes mais aussi de l’alcool et de l’absinthe. Mais la menace plane… Est-ce une si Belle Epoque ?

« Quelques décennies offertes d’un côté au plaisir et à la nuit, devenue illusoire refuge, et de l’autre à l’expansion d’un libéralisme productif, imposant la notion d’un progrès considéré comme source d’un bonheur collectif et auquel en réalité répond la détresse des ouvriers, des déclassés, des classes moyennes aussi, ne trouvant d’issue que dans l’absinthe, la misère endémique, le ressentiment… »

Une Belle époque, ou une décadence ? Comme celle de Venise au bord de son canal, ou de Vienne qui présida à l’embrasement de l’Europe entière ?…
Jacqueline Aimar

Dans les pas de Toulouse-Lautrec. Nuits de la Belle Epoque
Alain Vircondelet

Editions du Signe
200 pages
isbn 978-2-7468-3783-7
25 €


Pierre Aimar
Mardi 5 Novembre 2019
Lu 117 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31