arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Corinne Zarzavatdjian. Un nom à coucher dehors ! Théâtre Mélo d'Amélie, Paris, le samedi jusqu'au 28/12/19

Corinne Zarzavatdjian, est Française d’origine Arménienne… Avec un parcours fait de chemins de traverses… elle est tour à tour gardienne de musée, styliste modéliste, commissaire de salons, créatrice de tissus, auteure…autant d’expériences atypiques mais toujours avec le même rêve chevillé au corps… le théâtre !


Corinne Zarzavatdjian © DR
Corinne Zarzavatdjian © DR
Passionnée, elle rejoint les cours de la Ville de Paris et du Foyer ... écrit à 4 mains avec son frère un livre-roman sur la cuisine Arménienne de son enfance. En 2017, elle rend un hommage à Jacqueline Maillan en mettant en lumières des scènes « mythiques » qui ont fait son succès à travers une pièce ultra vitaminée qui puise dans le répertoire du Vaudeville, de Feydeau et de Courteline.

Mais comment faire « carrière » avec un nom à coucher dehors ? Choisir un nom qui sonne bien, un nom facile à retenir, à prononcer et à écrire ! Zarzavatdjian, c’est parfait, non ? Prendre un pseudo pour échapper aux facéties de la généalogie comme le brillant Apollinaire, d’origine polonaise, qui s’appelait Wilhelm Albert Wlodzimierz Aleksander Apolinary Kostrowicki…Alors ça, jamais… ! C’est là qu’est venue l’idée d’en rire et de raconter son quotidien…Un nom imprononçable, un nom à éternuer…encore plus compliqué que le nom d’un meuble Ikéa ! Un sujet original...qui nous emmène dans le quotidien d’un nom qui fait un carton au scrabble !

Thierry Beccaro, mise en scène
Thierry Beccaro a commencé sa longue carrière à la maison de la radio, à Radio France à Paris.
Il travaillait au service des droits d’auteurs. Ensuite, il est devenu l’assistant de la célèbre Macha Béranger sur France Inter qui s’ occupait des Sans Sommeil et de tous ceux qui sont seuls la nuit…
Il sélectionnait les appels qui passaient à l’antenne entre minuit et 2h 00 du matin.
Suivront quelques années à Radio Bleue devenue France Bleue depuis quelques années.
Il a présenté diverses émissions d’entretiens ou de divertissement avant de retourner sur France Inter comme animateur cette fois.
Matin Bonheur sera sa première émission Télé, le matin sur Antenne 2 en 1987.
Viendront ensuite 40 degrés à l’ombre, le grand zapping de l’humour et bien sûr Motus. La première a eu lieu en juin 1990 et nous en sommes aujourd’hui à la 29 ème année de présentation et avec toujours le même plaisir. Thierry Beccaro présente également Télématin, régulièrement pendant les vacances.

Passionné de théâtre, il interprète entre autres Boeing Boeing pendant 3 ans et d’autres pièces notamment Prédateurs, jouée au Théâtre du Chêne Noir chez notre ami Gerard Gélas !
Cette année, il a joué avec Alexandra Vandernoot « L’un n’empêche pas l’autre » d’Éric Leroch tout en assurant la promotion de son livre, « Je suis né à 17 ans » .
Un parcours multiple avec la radio, la télé, le théâtre et …la peinture, une autre de ses passions.

La genèse, par Thierry Beccaro
Mon parcours est multiple avec la radio, la télé, le théâtre et …la peinture, une autre de mes passions. Tout cela avec le même plaisir, la joie et la chance
de faire de belles rencontres.
Parmi ces belles rencontres Corinne Zarzavatdjian qui m’a proposé de l’accompagner dans ce joli voyage à travers un nom, une famille, un pays, un peuple, une histoire et un nom difficile à prononcer, difficile à écrire mais qui résume en fait tout ce qui construit notre vie, ses joies, ses peines, ses douleurs et ses bonheurs !
Un nom à coucher dehors parfois, mais qu’on aime par-dessus tout. Dedans comme dehors !

Le pitch du spectacle
Comment faire pour vivre et survivre avec un nom de famille imprononçable ? Handicap, atout…d’un nom qui fait quand même un sacré carton au scrabble !
Au début il y a un nom…Il nous présente aux autres et nous rattache à notre histoire, à nos origines mais il dissimule également beaucoup de frustrations. En revanche, il est aussi à l’origine de situations les plus cocasses !

De la naissance au mariage…le parcours de Corinne Zarzavatdjian est riche en péripéties, en rencontres, semé d’embuches et de situations comiques où les décalages culturels sont présentés comme une véritable richesse !


Zarzavatdjian
Un nom à coucher dehors !
.
Un seule en scène de et par
Corinne Zarzavatdjian
mise en scène
Thierry Beccaro

A partir de septembre 2019
samedi à 17h30 jusqu'au 28/12/19
Réservation : 01 40 26 11 11

Théâtre Mélo d'Amélie
4 Rue Marie Stuart, 75002 Paris
lemelodamelie.com


Pierre Aimar
Mercredi 6 Novembre 2019
Lu 115 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11