Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Château du Rivau, le Château des contes et légendes, Le Coudray-Lémeré (37)

Il était une fois, un château enchanteur qui sut charmer Éric et Patricia Laigneau en 1992, lesquels n’ont, depuis, eu de cesse de lui rendre sa splendeur.
Après 20 ans de lourdes rénovations, Il est aujourd’hui le château classé monument Historique le plus unique, le plus ludique et le plus magique qui s’ouvre tout au long de l’année au public pour le replonger dans les plus belles histoires. Celles qui commencent par «il était une fois…»


Château du Rivau © DR
Château du Rivau © DR
Reconnu comme l’un des plus beaux châteaux de la Loire, au même rang que Chinon et Azay-le-Rideau, Le Rivau cultive volontairement sa différence et s’impose comme le château de contes de fées par excellence. Vivant et toujours habité, il plonge ses visiteurs dans une autre époque, une autre vie et un autre monde au fil d’une riche collection de meubles, trophées et oeuvres d’art qui recréent à merveille la vie de château.
Mieux même, un système de sonorisation dynamique fait résonner murs et jardins des bruits d’une journée d’autrefois au Rivau : l’arrivée d’un cavalier dans la cour, le grondement des roues des calèches, les discussions…

Entièrement dédié aux enfants et à leur univers, Le Rivau accueille tout au long de l’année petits et grands rêveurs pour des animations dans ses jardins ou dans ses salles magnifiquement rénovées, des ateliers créatifs dans son musée en plein air et des animations historiques dans les écuries, des joutes et des reconstitutions déguisées…
Une véritable invitation au voyage au pays des rêves pour une journée à nulle autre pareille !

Des légendes...
Il y a longtemps, dans un passé fort fort lointain, le Château du Rivau a accueilli certains des plus grands noms de notre histoire. Jeanne d’Arc et ses compagnons, entre autres, vinrent y quérir des chevaux d’équipage, avant le siège d’Orléans, en 1429.
Plus tard, à la Renaissance, Rabelais citait Le Rivau dans son célèbre roman Gargantua : il le fit offrir par Grandgousier à son vaillant capitaine Tolmère. Enfin, au XVIIe, Le Rivau fut l’un des rares châteaux épargnés par le Cardinal de Richelieu, sa soeur Françoise Duplessis étant mariée à Jean de Beauvau, seigneur des lieux.
Aujourd’hui ce sont les fées et quelques autres personnages de légendes qui peuplent ces murs et accueillent les visiteurs, jours après jours.

Des chevaux...
Parce qu’il n’y a pas de prince sans fier destrier, il ne saurait y avoir de château sans écuries. Et celles du Rivau sont royales… à plus d’un titre !
En effet, les deux ailes des Écuries Renaissance du Rivau (classées Monument Historique) sont les plus anciennes écuries de France.
Dédiées au riche passé équestre du site et à l’imaginaire du cheval, elles accueillent sur leurs murs voûtés deux projections audiovisuelles spectaculaires.
Dans la salle Jeanne d’Arc, le Voyage au temps des tournois et des légendes fait revivre les grandes heures de ce temps où le cheval, aussi, était un héros légendaire…
Dans la deuxième salle, la projection Chevaux de légende met à l’honneur les plus célèbres et les plus beaux spécimens de la plus bel le conquête de l’homme.

Des jardins de contes de fées...
14 jardins pour mille et une histoires qui ont bercé notre enfance et continuent d’enchanter celles des plus jeunes visiteurs : le Château et ses extérieurs sont définitivement le monde de l ’enfance éternel le et de ses légendes les plus belles !
Potager de Gargantua, Labyrinthe d’Alice, Cabane de l’Ogre : au fil des chemins, au gré des bosquets, Cendrillon croise le Phoenix, le Petit Poucet sympathise avec la Princesse Raiponce.
Charmés, les visiteurs de 7 à 77 ans (et plus…) croisent leurs personnages préférés entre la Forêt qui court, le Bois des Amoureux et le Verger du Paradis.
Et dans ce royaume hors du temps, les légumes pantagruél iques et les herbes «magiques» du jardin des philtres d’amour ont trouvé un lieu idéal où les jardiniers les font pousser sans engrais chimique mais avec beaucoup de passion !
Autant de qualité qui lui valent d’être labellisé «Jardin Remarquable».

Le royaume des roses...
Au fil de ses 14 jardins, Le Rivau révèle son plus odorant trésor : un immense bouquet de 450 variétés de roses que les amateurs comme les fins connaisseurs peuvent apprécier à chaque pas, au détour d’une allée ou au coin d’un bosquet. Rose centifolia, dite «de mai», rose à parfum de l’Hay, Belle Alsacienne, liane «Château du Rivau» ou roses anglaises, elles sont depuis toujours l’âme sensible et olfactive de ce château haut en couleurs et en senteurs.

A la croisée des arts...
Une drôle de galerie de portraits de famille créés par des artistes contemporains dans la salle des Dames, une salle des trophées où des oeuvres naturalistes d'artistes comme le drôle de cerf au nez rouge de Jeff Koons se sont immiscés parmi la collection des trophées de famille, la salle du Festin expose une insolite collection de céramiques néo-renaissance, la Salle des Beauvau abrite majoliques et curiosités et trois autres salles entièrement consacrées à Jeanne d’Arc : le Château du Rivau signe la réconciliation des Classiques et des Modernes par une muséographie inspirée et inspirante pour tous les âges.
Au fil de ses jardins, il abrite des oeuvres d’artistes célèbres (Fabien Verschaere, Nicole Tran Ba Vang, Lilian Bourgeat…), féériques, symboliques ou humoristiques mais toujours bucoliques !

En toute liberté
Le maître du château, c’est… vous ! Le temps d’une visite, vous êtes invité à découvrir les lieux en toute liberté. Ici, pas de cordon ou de barrière interdisant l’accès : les visiteurs ont le droit de se promener librement dans les lieux pour en ressentir et en vivre pleinement les plus belles, les plus douces et les plus riches heures…
Depuis la forteresse extérieure avec ses donjon, douves et pont-levis (en fonctionnement) jusqu’aux salles du Rivau - qui accueillent oeuvres d’artistes contemporains et collection d’animaux naturalisés, céramiques anciennes et pièces de créateurs actuels sans oublier une importante collection d’objets en hommage à Jeanne d’Arc – tout est accessibles à ceux qui savent en apprécier la beauté.
Au coeur des jardins, le nouveau Bar aux Fleurs propose une dégustation gratuite et commentée de boissons à base de fleurs et de plantes aromatiques ; les bons vivants, eux, pourront découvrir les vins AOC de Chinon-Bourgueil-Azay. Tout près du potager, la Table des Fées accueille, elle, les visiteurs autour d’assiettes de produits du terroir et de salades du jardin pour un déjeuner à partir de 8 euros.

Les animations
Tout au long de l’année, le Château de Rivau propose des animations pour les enfants petits ou grands !
Chasse aux oeufs de Pâques : une véritable course au trésor où les enfants sont invités à partir avec un animateur à la recherche d’oeufs où se sont glissées des devinettes.
Atelier ‘Plume et Épée’ : lors de ces ateliers d’initiation à l’escrime et à la calligraphie, les enfants en costumes affrontent les brigands de grand chemin, combattent les dragons, composent une chanson d’amour à la manière du troubadour...
Animations estivales 2012. Cet été, les fées du Rivau se plient en quatre pour divertir jeunes princes et jolies princesses : ateliers conte-goûter tous les mercredis, location de costumes pour mener la vie de château, atelier «Chapeau magique», espace jeux, goûters d’anniversaire, visite costumée et atelier calligraphie et initiation à l’escrime.

Château du Rivau
37120 Lémeré
tel : + 33(0)2 47 95 77 47
mail : info@chateaudurivau.com
www.chateaudurivau.com


Pierre Aimar
Jeudi 19 Janvier 2012
Lu 1016 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...