Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Château de Massillan, à Uchaux, Vaucluse, un lieu privilégié pour privilégiés

Un magnifique Château, construit en 1555, relais de Chasse d’Henri II et Diane de Poitiers. Des arbres majestueux dans un parc de 9 hectares. Une pièce d’eau bucolique ou le ciel azur de la Provence vient se refléter. Tels sont, en quelques traits, les atouts de ce lieu unique dans la région.


Château de Massillan, à Uchaux, Vaucluse, un lieu privilégié pour privilégiés
A quelques pas d’Orange, dans le nord du Vaucluse, au cœur des vignobles des Côtes du Rhône, tout proche de Châteauneuf du Pape et d’Avignon, l’hôtel est idéalement situé. Les environs sont vierges de tout hôtel de luxe : Le Château de Massillan apporte au tourisme régional un nouveau point de chute, tout en naturalité et raffinement.

Récemment acquis par Didier Perréol évoluant dans l’agroalimentaire Bio, le Château a vécu une profonde transformation ces deux dernières années. La bâtisse a été remise aux normes de confort actuelles, tout en travaillant à la mise en place d’un projet d’éco-construction dans le choix des matériaux, des énergies et du fonctionnement global de l’hôtel.

Qualité et environnement : les axes forts d’un développement durable

La réorganisation des espaces pour transformer et améliorer les conditions d’accueil et de vie au château ont été étudié par un groupe de travail assuré par un architecte DPLG, un géobiologue et une décoratrice d’intérieur.
Les techniques et les matériaux mis en œuvre pour ce chantier ont eu comme fil conducteur :
- Impact environnement minimum (type de matériaux, provenance)
- Gestion et consommation d’énergie limitée
- Confort d’usage

L’isolation (sol murs et plafonds) a été réalisée grâce a un isolant en chanvre de 200 mm d’épais-seur pour plus d’efficacité.
Les peintures sont des peintures à la chaux, com-portant au maximum 1g/l de COV (composés organiques volatils).
La production d’eau chaude sanitaire est assurée avec une base solaire et l’appoint se réalise avec les pompes à chaleur géothermique.
Les menuiseries sont très performantes et réalises en alu bois. Le fabriquant à une démarche environnementale forte en proposant des produits très performants avec le label Eco certifié PEFC (provenance du bois France, gestion des forêts).
Pour le chauffage, La géothermie verticale a été choisie : un réseau de 6 puits de 100 mètres de profondeur alimente les pompes à chaleur et assure la puissance nécessaire avec une consommation minimum.
L’installation de panneaux solaires a été réalisée ; les robinetteries bénéficient d’un système « eco-smart ». Pour les éclairages, les LEDS ont été choisis, avec un contrôle de l’éclairage par zone en intensité. Le chauffage au sol a été privilégié pour assurer un très bon confort et ponctuellement permettre de rafraichir et écrêter les inconforts d’été (trop de chaleur).

Un potager bio de 3 500 m2

Le fleuron du château de Massillan est son potager bio : rénové en 2014, il s’étend sur 3500 mètres carrés et prend place sur les traces d’anciens potagers centenaires.

La rénovation a nécessité l’arrachage d’arbres et de ronces qui cachaient au regard les vestiges de 2 belles serres autrefois parées de verre. Ces serres ne pouvant être restaurées à l’identique ont été transformées en poulailler et clapier pour loger des races à faible effectif et ainsi participer à leur sauvegarde. Pour cette année les locataires sont le lapin fauve de bourgogne, le pigeon colombier et des poules pondeuses de race standard. Les animaux sont nourris de denrées strictement biologiques.

La fumure est constituée d’une bonne couche de compost végétal. Pour éviter les arrosages trop nombreux et la venue d’herbes non désirées, le sol est, pendant la période chaude, en partie recouvert de paille serrée. Les plantes sont dynamisées et traitées contre les moisissures par des pulvérisations de purins d’ortie et de consoude. Les palissages et tuteurs sont faits sur place avec les bambous du jardin.
Le potager sera, dans la seconde partie de sa rénovation, agrémenté d’un petit verger et d’un théâtre de verdure.

Le potager a une fonction écologique car il respecte les processus de la permaculture qui préconisent une gestion harmonieuse et saine avec l’environnement naturel : composts biologiques favorables à l’humus et aux insectes auxiliaires, traitements naturels avec orties et consoudes, méthode de travail sans énergie fossile avec la grelinette et la houe maraîchère et sans retournement de la terre.

Enfin le potager trouve toute son expression originelle dans sa fonction culinaire. Le chef peut agrémenter ses plats des productions du potager et ainsi faire découvrir les multiples formes et goûts du patrimoine agricole cultivé au château.

Les chambres et suites

Faire une escale au Château de Massillan, c’est découvrir avant tout la beauté de son parc, avec des chambres et suites grandes ouvertes sur la nature. Chaleureuses et raffinées, conçues sur les principes du feng shui, on y apprécie le choix des matériaux, la qualité noble des matières, le toucher des tissus, l’esprit bio et écologique...
Autant de détails qui invitent à l’abandon, à la plénitude en harmonie avec les éléments naturels qui nous entourent.

Elégantes, conçues comme de véritables cocons, chacune de ces chambres et suites a fait l’objet d’un design et d’une décoration uniques, conçus par un designer associant mobilier contemporain et ancien, éléments spécialement créés pour le château comme les grands lavabos en pierre de taille. Toutes les chambres bénéficient de la climatisation. Mini-bar dans toutes les chambres.

Le restaurant : une exigence d’excellence

Point d’hôtel de luxe sans une table hautement gastronomique. Didier Perréol a cherché et trouvé un chef qui pourrait comprendre et intégrer ses objectifs d’éco responsabilité. Le discret Frédéric de Bourlot a pris les manettes de la cuisine en 2012. Il pioche dans le potager, chaque jour, les légumes et herbes qui donneront tout son caractère à sa cuisine. Breton d’origine, le poisson et les produits de la mer l’inspirent… Il a su y marier les saveurs Provençales les plus raffinées.
Les fournisseurs sont locaux, bien sûr.
Josiane, fromager MOF de Vaison-la-Romaine, lui réserve le meilleur de sa cave. Un artisan local lui réalise le pain tel qu’il le souhaite, délicieux et tout bio. Les vins sont tous élaborés selon les règles de la biodynamique.
Ce jeune chef (quadragénaire) d’une discrétion qui frôle la timidité surprend les papilles à chaque bouchée. En toile de fond, la simplicité et la qualité des ingrédients. Mais la présentation épurée dissimule en fait une grande richesse de saveurs, une subtilité infinie dans l’accord des produits… (Menus à 47€, 59€, 79€ - Hors menus truffes et Week-end truffes).

Des ateliers culinaires pour découvrir autrement les saveurs régionales

Les meilleurs chefs de la région se succèdent aux manettes de cette table «interactive».
Le chef accompagne au potager, choisit avec ses élèves les légumes et herbes. Hop ! Sitôt revenu dans la vaste cuisine conçue à cet effet, le cours de cuisine débute et le Chef partage avec pédagogie tout son savoir-faire. Les thématiques peuvent être définies à l’avance autour de nobles produits de la région, ou laissées à l’inspiration du moment. Une fois la préparation achevée, place à la convivialité de l’esprit Table d’Hôtes et à la dégustation des plats, les hôtes on bien évidemment accès à une magnifique cave à vin réalisée sur mesure pour le lieu.

Un hôtel en «classe affaires»

Dans la Bastide, s’ouvre une magnifique salle de réception de près de 250 M2 ainsi que trois autres salles et salons présentant au total près de 420m² d’espaces dédiés aux séminaires et à l’évènementiel.
Privatisable, cette partie du Château qui comporte également un bar et un espace salon est idéale pour un mariage, un séminaire, ou tout événement «business», familial ou amical.

Pratique

Château de Massillan
Chemin de Hauteville
84100 Uchaux
France
chateaudemassillan.fr
+33 4 90 40 64 51



Pierre Aimar
Mercredi 21 Octobre 2015
Lu 820 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 12





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...