Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Casse-Noisette de Tchaïkovski au Palais Nikaia à Nice, le 14 janvier 2011

Le Ballet de Moscou "La Classique", fondé en 1990, est composé d'une cinquantaine d'artistes formés dans les plus grandes académies telles que le Bolchoï de Moscou, le Kirov de Saint-Pétersbourg ou encore les ballets-Théâtres de Kiev.


Casse-Noisette de Tchaïkovski au Palais Nikaia à Nice, le 14 janvier 2011
La compagnie présente sur scène un répertoire riche et varié avec les plus grands ballets classiques: la "trilogie" de Tchaïkovski (Le Lac des Cygnes, Casse-Noisette, La Belle au Bois Dormant), Giselle, Cendrillon, La Bayadère, Paquita, Don Quichotte et Coppelia. Depuis sa création, elle est plébiscitée sur les scènes les plus prestigieuses européennes et internationales comme l'Italie, l'Angleterre, l'Autriche, la Chine... La Classique fera escale à Nice avec Casse-Noisette, avec de somptueux décors qui font de ce ballet un évènement magnifique et un spectacle familial à ne pas manquer.

CASSE-NOISETTE
Par le Ballet de Moscou La Classique
Vendredi 14 Janvier 2011 à 19h30
Palais Nikaïa - Nice
Locations: Points de vente habituels
Tarifs: De 30 à 53 euros (frais de locations inclus)
Renseignements: 04 97 25 81 36


marmotte
Lundi 3 Janvier 2011
Lu 1543 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020