Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Biennale des Arts de Cuiseaux du 20 août au 25 septembre. Quand Cuiseaux fait se rencontrer deux grands artistes : Puvis de Chavannes et Speedy Graphito

La cité médiévale de Cuiseaux est aussi fière de son patrimoine architectural que de ses deux grands artistes, mondialement reconnus que sont Pierre Puvis de Chavannes et Edouard Vuillard.


Speedy Graphito & Pierre Puvis de Chavannes © DR
Speedy Graphito & Pierre Puvis de Chavannes © DR
Pour cette 6ème Biennale, c’est le premier, Puvis de Chavannes que le Comité Cuiseaux Pays des peintres a décidé d’honorer. D’autant que les cendres du grand artiste ont été récemment transférées dans le cimetière familial de Champagnat, commune limitrophe de Cuiseaux.

Ce sont surtout ses grandes peintures murales (Sorbonne, Panthéon, Mairie de Paris, Bibliothèque de Boston…) qui ont contribué à la notoriété de Puvis de Chavannes. Dans le choix d’un artiste contemporain, il est apparu évident d’inviter à Cuiseaux, en tant que représentant des grands courants de la peinture actuelle, l’un des pionniers du Street Art : Speedy Graphito.

Les expositions « Pierre Puvis de Chavannes dans les collections privées françaises » et Speedy Graphito, une histoire de famille

Les visiteurs pourront admirer une cinquantaine d’œuvres provenant des héritiers de l’artiste ou de grands collectionneurs français. L’exposition, respectant la chronologie des œuvres, permettra de comprendre l’évolution de l’artiste et de découvrir sa fascination pour les auteurs de l’Antiquité comme Virgile ou Socrate.
Lors de la journée du vernissage officiel (le samedi 10 septembre), Serge Lemoine, ancien Président du Musée d’Orsay, donnera une conférence sur « l’influence de Puvis de Chavannes sur Picasso ».
Depuis quelques années, les créations de l’artiste font référence à la famille des grands artistes qui jalonnent l’histoire de l’art. A l’occasion de la Biennale, il a réinterprété deux tableaux célèbres de Puvis de Chavannes : « L’été » et « Le jeune noir à l’épée ».

Outre deux salles dédiées de 120 m2, dans lesquelles seront présentées près de 100 œuvres originales, de nombreuses reproductions seront réparties en extérieur et animeront le centre historique de Cuiseaux.

Enfin, Speedy Graphito a imaginé des structures gonflables avec l’entreprise Intex. Elles flotteront sur le grand bassin devant l’hôpital du XVIIIe siècle.
Les travaux réalisés par les différents publics en s’inspirant de Speedy Graphito seront exposés partout en ville, à l’extérieur et dans diverses salles. En effet, l’une des caractéristiques de la Biennale est non seulement d’amener l’art en milieu rural mais aussi de proposer aux habitants d’être acteurs de l’événement. Ainsi, les scolaires, les résidents des EHPAD, les personnes handicapées, les jeunes de la Mission locale, le Centre Culturel et Social, des groupes d’habitants de Cuiseaux et d’autres communes du territoire ont pu créer leurs propres œuvres.
Les amateurs d’art pourront également visiter le salon des artistes contemporains invités par le Comité ou encore découvrir l’exposition des artistes, Nadège Druzkowski, journaliste, vidéaste et peintre et Catherine Tartanac, artiste peintre dans l’église St Thomas. Dans le parc de l’Hôtel Nayme, ils pourront admirer les œuvres du sculpteur Bruno Bienfait.

Enfin durant trois week-ends de septembre (10/11, 17/18 et 24/25) les visiteurs pourront découvrir le centre médiéval de Cuiseaux en parcourant les nombreuses expositions dans les maisons et jardins des habitants.


Delphine JULIE
Mardi 31 Mai 2022
Lu 82 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 254

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements