Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Après Parfum de Jazz 2013 : Retour sur le festival signé Alain Brunet

Déjà plus d'une semaine que les dernières notes de Parfum de Jazz 2013 se sont envolées dans le ciel de Saint Paul Trois Châteaux après le dernier concert de cette 15ème édition. Dans les mémoires de tous de belles soirées, des moments de passion et de plaisir partagés avec les musiciens, chanteurs et le large public présent à chaque fois.


Alain Brunet, président de Parfum de jazz
Alain Brunet, président de Parfum de jazz
L’édition 2013 de Parfum de jazz s’est achevée samedi 24 août dans la très belle salle Fontaine de Saint Paul-Trois-Châteaux avec un concert du trio Boulou et Elios Ferre (guitare) et Pierre Boussaguet (contrebasse) ; les prévisions météorologiques n’ayant hélas pas permis que ce concert soit donné place Castellane, le trio a présenté une musique au caractère intimiste magnifiquement servi salle Fontaine par une qualité sonore exceptionnelle.

Le public a pu ainsi apprécier avec un confort d’écoute rarissime ce magnifique récital de Boulou et Elios Ferre accompagnés par le très talentueux contrebassiste Pierre Boussaguet.

Ce concert était l’aboutissement d’un passionnant voyage au cœur de l’histoire du jazz commencé le 13 août à Montbrun les Bains puis prolongé le lendemain par un retour aux sources du jazz New Orleans remarquablement restitué par le Paris Washboard à Buis les Baronnies et qui s’est poursuivi d’escale en escale jusqu’au Tricastin.

Pierre Christophe et son quartet, Michel Portal et Bernard Lubat, le quartet Akpé Motion seul puis avec Michel Portal en invité, et la formation Cuba Paname pour une soirée cubaine conclue par le très intéressant documentaire de Michel Houdayer et Santa Simonpietri... voilà pour la croisière en Baronnies.

Cap ensuite sur le Tricastin et tout d’abord à La Garde Adhémar pour un hommage coloré et swinguant à Ray Charles par Philippe Khoury, Claude Brisset et Vocal in Vienne le 21 août, suivi le lendemain par le superbe World Kora Trio du violoncelliste Eric Longsworth, américain d’origine, qui a fait le choix de vivre en Drôme provençale tout près de La Garde Adhémar et le quartet d’essence afro américain de Patrick Bebey coloriste inspiré, chanteur et musicien généreux.

Rendez-vous plein de charme à Saint Paul Trois Châteaux dès le 23 août avec la merveilleuse China Moses, devant 400 personnes rassemblées sur le site parfaitement aménagé de la place Castellane. Tour à tour chanteuse, conteuse, comédienne, elle a rendu hommage à quelques grandes dames de l’histoire du blues et de la soul music avec humour ou gravité parfois mais toujours avec talent et simplicité. Quant à la dernière soirée des trois maîtres des cordes, ils ont donné un concert lumineux et éclectique qui respirait le bonheur et la joie de vivre.

A Buis les Baronnies en première semaine, Parfum de Jazz a rassemblé un public nombreux tant dans les jardins du cinéma qu’au théâtre de plein air de La Palun, en particulier bondé pour écouter le duo Portal Lubat. Public fidèle au festival puisque un nombre croissant de spectateurs nous indiquent qu’ils prennent leurs vacances à Buis les Baronnies pendant la semaine du festival ce qui est stimulant et prometteur.

Le temps fut de la partie : très agréable en première partie de soirée et plus frais ensuite ; d’où cette idée nouvelle et bienvenue de proposer des laines polaires pour combattre avec efficacité cette relative fraîcheur nocturne... sans oublier l’immense succès remporté par le vin chaud...

Si Parfum de Jazz propose des concerts payants en soirée, il offre des concerts gratuits aux heures de l’apéritif à Buis les Baronnies et en Tricastin ; ces concerts, festifs et swinguant, donnés par des musiciens professionnels et parfois des musiciens amateurs font vivre au quotidien le jazz et permettent au public de vacanciers qui ne le connaît pas de le découvrir et de l’apprécier. Chaque année voit un public plus nombreux affluer sur les lieux de concerts à Buis les Baronnies.

Notons cette année encore le succès du concert offert par Parfum de Jazz en faveur de la lutte contre la mucoviscidose à Saint Ferréol Trente Pas, des concerts offerts aux résidents des maisons de retraite de Buis les Baronnies et Saint Paul Trois Châteaux et l’intérêt grandissant des publics handicapés aux concerts en soirée dont l’entrée était gratuite.

En conclusion, le 15ème anniversaire de Parfum de Jazz a été par tous perçu très positivement ; par le public venu en nombre et qui a apprécié les concerts dans son immense majorité. Par les bénévoles qui ont travaillé intensément à la réussite du festival et qui, malgré la fatigue accumulée au fil des jours, ont manifesté le plaisir d’être ensemble et leur enthousiasme à réaliser et réussir ce projet commun. Je tiens à rappeler que le prix des places est resté modéré (entre 15 et 20€, 22€ pour un seul concert) et que nous avons cette année proposé des places à 5€ pour les 12- 25 ans dont ont bénéficié plus de deux cent jeunes pour l’ensemble des concerts.

Un grand merci à la ville de Buis les Baronnies, son maire et son conseil municipal pour son soutien constant depuis 15 ans et l’aide déterminante des services techniques. Merci aussi aux villes de la Garde Adhémar, Saint Paul Trois Châteaux, Bouchet, Montbrun les Bains pour leur appui financier et l’aide des services techniques. Merci à tous ceux et celles qui nous aident et ils sont très nombreux : SPEDIDAM, SACEM, CONSEIL GÉNÉRAL DE LA DRÔME, CONSEIL RÉGIONAL RHÔNE ALPES, MGEN, le Crédit agricole, les sirops d’Eyguebelle, le Mas Théo de Saint Restitut, Alain Bosmans et le Dauphiné Libéré, la Tribune, Pascal Derathé, talentueux photographe et Philippe Chassang du site internet Jazz Rhône-Alpes qui, tous les jours, livrent de magnifiques photos des concerts de la veille et tous les lundis des chroniques de ces mêmes concerts; le garage Enguent de Buis qui nous prête avec beaucoup de gentillesse deux véhicules dont l’utilité nous est grande.

Enfin un grand merci à toute l’équipe des bénévoles sans qui ce festival ne pourrait être réalisé et merci à vous public de votre confiance et de votre fidélité; je vous donne rendez-vous en août 14 (août 14 !) pour une 16ème édition de Parfum de Jazz qui fera une place importante à Duke Ellington disparu il y aura 40 ans.


Pierre Aimar
Samedi 7 Septembre 2013
Lu 403 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales