Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Annecy. Exposition Cinéma d’animation, Secrets de fabrication, du 1er février au 28 décembre 2018 au Musée du film d’animation

Depuis 20 ans, le musée mène une politique d’acquisition engagée en vue de réunir des œuvres représentatives de la création d’un pays, d’un studio ou encore d’un grand cinéaste. Le public des expositions bénéficie ainsi d'un large panorama historique et esthétique de la création artistique internationale dans le domaine de l’image en mouvement. Les documents originaux présentés au Musée du film d’animation attestent de cet engagement.


Les Tragédies minuscules - Si tu savais ce que j’en pense (épisode 10) - Réalisation Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, 1999 - Production Folimage - Document original du film, collection Musées d’Annecy
Les Tragédies minuscules - Si tu savais ce que j’en pense (épisode 10) - Réalisation Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, 1999 - Production Folimage - Document original du film, collection Musées d’Annecy

Cette année, à travers la collection conservée par les Musées d’Annecy, l'exposition met l'accent sur les techniques de fabrication d’un film d’animation.

Pour la plupart, les documents originaux présentés témoignent des nombreuses techniques qui insufflent la vie aux dessins, aux marionnettes ou à des matériaux inattendus comme une simple poignée de sable ! Toutes sortes d’objets ou de matières peuvent en effet s'animer grâce à l’enregistrement image après image de leurs positions successives. Le film d'animation donne finalement à voir un mouvement imaginaire, inventé entre chaque prise de vue.

Ce mouvement est aussi le fruit de l'écriture du scénario, de la recherche d’ambiances, de décors, de personnages, de la création d’une bande sonore - musique originale, voix et bruitages - qui renforcent l'illusion du mouvement.

A l’ère du tout numérique, l'exposition montre pourtant que les artistes du cinéma d'animation partent souvent de crayons et
pinceaux pour imaginer l'univers et les personnages de leurs films. Ainsi, Florence Miailhe peint ou travaille la matière directement sous la caméra, Bill Plympton crayonne ses personnages extravagants ou encore Georges Schwizgebel peint à l'acrylique des feuilles d'acétate de cellulose. Ces artistes ne négligent pas pour autant les ressources inépuisables des effets spéciaux numériques.

Mais tout a commencé par des spectacles d’ombres et de lanterne magique. Puis les premiers véritables dessins animés ont été créés pour des jouets d’optiques, tels que le praxinoscope inventé au dix-neuvième siècle par Émile Reynaud (1844 – 1918).
De cette préhistoire du cinéma aux images de synthèse en trois dimensions, découvrez les secrets de fabrication de l’image en mouvement et entrez dans l’univers de grands auteurs du film d’animation.

Pratique

MUSEE DU FILM D’ANIMATION
Conservatoire d'Art et d'Histoire
18 avenue du Tresum
74000 Annecy

Ouvert :
- L’été (1/6 – 30/9) : tous les jours sauf jours fériés de 10h30 à 18h.
- L’hiver (1/10 – 31/5) : du lundi au samedi (sauf le mardi), et le premier dimanche du mois entre octobre et mai, de 10h à 12h et de 14h à 17h.
Fermeture les jours fériés et tout le mois de janvier.

Tarif : gratuit


Pierre Aimar
Vendredi 26 Janvier 2018
Lu 155 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 207



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin