Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Alain Brunet (trompette/bugle) et Pascal Bouterin (batterie/percussions) à St-Rémy de Provence le 10 décembre 2016

Plein succès pour la 1ère conférence-concert du 29 octobre à la bibliothèque de Saint Rémy.


François Salque
François Salque
La naissance du jazz, les premières influences, les musiciens fondateurs... Une belle balade conduite par Alain Brunet et illustrée musicalement par le trio Mornet-Prats-Vernet.

Rendez-vous à la bibliothèque le samedi 10 décembre à 17h pour aborder un jazz plus contemporain et écouter le duo Alain Brunet (trompette/bugle) et Pascal Bouterin (batterie/percussions).

Alain Brunet, musicien, musicologue, présente à la bibliothèque municipale de Saint-Rémy de Provence, une Histoire du jazz en trois temps en présence de musiciens qui illustreront son propos en jouant….du jazz !
Le jazz est né aux USA il y a plus d’un siècle ; dans les champs de coton, dans les églises, dans les rues de la Nouvelle Orléans, dans les bordels du Vieux Carré de cette ville berceau du jazz.
Il s’est ensuite affirmé à Chicago avec les premiers enregistrements de musiciens blancs et noirs, ceux-ci ayant plus difficilement accès aux studios que ceux-là ! Louis Armstrong est le plus connu de ces années 1920-1930 ; mais qui se rappelle de Bix Beiderbecke pourtant magnifique trompettiste blanc ? Le jazz est alors une musique de danse !
New-York accueille les musiciens de jazz qui migrent aussi vers d’autres villes des USA ; Saint-Louis par exemple voit naître le Big band de Count Basie ! le jazz s’universalise aux USA mais pas seulement : L’Europe s’ouvre au jazz ; En France le quintet du Hot Club de France animé par Django Reinhardt et Stéphane Grappelli s’impose par son swing et sa virtuosité ; le jazz manouche est né !
Après la seconde guerre mondiale le jazz qualifié de moderne est expérimenté à New York avant de conquérir l’Europe ; La Côte Ouest est le théâtre d’un jazz plus « cool ». Les autres continents voient naître cette nouvelle musique que le cinéma contribue aussi à populariser. Les années 50 et 60 sont des années où le jazz est devenu une musique à la mode. Puis le Rock, rejeton du jazz, l’éclipse petit à petit dans les medias ; dans le même temps je jazz qui a abandonné les ballroooms depuis la fin de la guerre pour les salles de concert s’intellectualise et ce faisant perd la plus grande partie de son public qui lui préfère les musiques médiatisées. Cette perte s’accentue à la fin du siècle dernier et au début de ce siècle ; aujourd’hui le jazz a ses fans qui constituent ce que l’on appelle un public de niche et c’est un public qui a vieilli !
La notion de création en jazz est apparue il y a quelques décennies ; elle génère des attitudes, des politiques, des polémiques mais aussi des réussites ! Quelles sont les caractéristiques de cette musique ? Qu’est-ce que le jazz en France ? Quel avenir pour cette musique ?
C’est de tout cela dont il sera question durant les trois après-midi consacrés au jazz à la bibliothèque de Saint-Rémy de Provence.

Yaron Herman (piano) et François Salque (violoncelle) invitent Emile Parisien (saxophones)

Juste le temps pour vous de vous restaurer avant de nous retrouver à l’Alpilium à 20h30 pour le concert « Classique et Jazz » organisé en partenariat avec « Musicades et Olivades » pour une bonne nouvelle...

Yaron Herman (piano) et François Salque (violoncelle) auront un invité en la personne d’Emile Parisien (saxophones) qui était déjà présent aux côtés de Vincent Peirani lors du festival de septembre. Il montrera là une autre facette de son talent et de sa passion aussi pour la musique classique.
Yaron Herman, merveilleux pianiste de jazz installé à Paris depuis 2002. Il a côtoyé Michel Portal, Erik Truffaz aussi bien que Bertrand Chamayou ou Yaël Naïm et s’est produit dans les plus grands festivals mondiaux (Montreux, Londres, San Francisco, Marciac, Montréal...).
François Salque, violoncelliste virtuose a été primé très jeune dans les concours internationaux (Genève, Tchaikovsky, Rostropovitch...) et a remporté pas moins de 10 premiers prix. Il a joué dans plus de 60 pays et a reçu des récompenses prestigieuses (Diapason d’or, Prix de l’Académie Charles Cros, Victoires de la Musique...).
...et leur invité... le génial et jeune compositeur/saxophoniste Émile Parisien aussi à l’aise dans le jazz que dans la musique classique ou contemporaine et qui puise ses influences aussi bien du côté de Stravinsky et Schönberg que de du côté de John Coltrane ou Wayne Shorter. Il a été sacré artiste de l’année aux Victoires du Jazz en 2014...
Ce trio, réuni pour cette soirée unique a concocté un cocktail musical éclectique, fusionnel, magique, spontané au carrefour des maîtres du classique et des standards de jazz... À déguster sans modération..

Pratique

La location est ouverte :
Office de Tourisme de Saint Rémy,
FNAC, Carrefour, Géant, Super U, www.fnac.com

contact@jazzasaintremy.fr
musicades.olivades@gmail.com
Tel 07 88 91 25 05 - 06 81 07 38 30
Renseignements : 06 83 47 50 65


Pierre Aimar
Lundi 21 Novembre 2016
Lu 637 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27