Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Africa 21e siècle, photographie contemporaine africaine, sous la direction de Ekow Eshun

Un panorama exceptionnel : 51 artistes, 300 photos. Voici pour la première fois les travaux d’une génération de photographes venus des quatre coins du continent africain rassemblés par Ekow Eshun.


Ces images ont toutes été réalisées au 21e siècle, souvent il y a moins de dix ans.Loin d’une vision occidentale de l’Afrique lourde de stéréotypes, Ekow Eshun observe la façon dont les photographes contemporains abordent l’africanité et présentent l’Afrique comme un espace psychique autant que physique.

C’est un territoire géographique, mais aussi un état d’esprit que reflètent leurs œuvres : du quotidien de villes tentaculaires et de paysages en perpétuelle évolution au poids de l’héritage colonial et postcolonial, en passant par les questions de genre, de sexualité et d’identité.

Rassemblant plus de 300 photographies de 51 artistes, Africa 21e siècle dresse le panorama fascinant d’un pan particulièrement dynamique de la photographie contemporaine.
Ekow Eshun est commissaire d’expositions, journaliste et écrivain. Il collabore notamment avec la BBC, le Financial Times, The New York Times et The Guardian. Il est l’auteur des ouvrages Africa Modern (2017) et Black Gold of the Sun (2005).

Exposition « Africa 21e siècle » aux Rencontres d’Arles du 29/06 au 22/09.

Editions Textuel
10 juin 2020
23 x 28, relié
272 pages, 55€


Pierre Aimar
Jeudi 27 Février 2020
Lu 65 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 31



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.