Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



9 au 13/06 <> Double jeu - Ballet de l’Opéra de Lyon // danse contemporaine.Au Toboggan à Décines (69)

Passé des Beaux-Arts au spectacle, Christian Rizzo, agit en plasticien : c’est un performer, inventeur de formes insolites, fabricant de métamorphoses, concepteur d’objets et modeleur de corps : arts plastiques, vidéo, danse, musique, design et mode constituent les éléments de son champ d’expérimentations.


“Deux chorégraphes prestigieux pour un ballet d’exception”

9 au 13/06 <> Double jeu - Ballet de l’Opéra de Lyon  // danse contemporaine.Au Toboggan à Décines (69)
Il aime partir de l’espace vide, que le geste vient découper, valorisant ce qui est en creux autant que le plein. Il cherche à étirer dans la durée, comme un temps suspendu, les changements infimes qui surviennent dans un déplacement. Des petits riens. En même temps, il déploie une floraison luxuriante d’images oniriques qu’il met en forme. Ces deux tendances, en apparence contradictoires, en font une sorte de “minimaliste baroque”. De son côté, Alain Buffard commence à montrer ses travaux chorégraphiques en 1988, mais il trouve sa vraie dimension provocatrice dix ans plus tard, avec Good Boy, un solo où il aborde sans pudeur, mais non sans un certain humour, la maladie et l’hôpital, en se dépouillant d’une vingtaine de slips enfilés les uns sur les autres, perché sur de hauts talons confectionnés dans des boîtes et tubes de médicaments. Une vision réutilisée et démultipliée pour un groupe de danseurs dans Mauvais genre, (2003). Une création de Christian Rizzo et une reprise d’Alain Buffard, le tout interprété par les formidables danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon, voilà bien trois bonnes raisons de voir Double jeu.

“Prestidigitateur de l’existence, bricoleur génial d’une boîte à malices, artiste de l’escamotage et de la dissimulation, jouant de prothèses, de paillettes et de colifichets, Christian Rizzo extrait la substance magnétique qui lui fait tutoyer le grandiose pathétique des émotions de star”. Revue du Théâtre de la Ville

Les à propos : Jeudi 11 juin et vendredi 12 juin animés par Gallia Valette-Pilenko, journaliste, à l’issue de la représentation.

Distribution
Création de Christian Rizzo / Avec : Ballet de l’Opéra de Lyon
Mauvais genre : Chorégraphie et mise en scène : Alain Buffard / Avec : Ballet de l’Opéra de Lyon / Assistant : Matthieu Doze / Entrée au répertoire / Dans le cadre du programme Initiative d’artistes en danse contemporaine – Fonds pour la danse de la Fondation France / Avec le soutien d’Eminence. / Production : pi:es / Coproduction : Festival Montpellier Danse 2003, Le Consortium Centre d’art contemporain - département nouvelles scènes, Dijon. www.alainbuffard.eu et www.opera-lyon.com

Durée : 2h00 environ
Du Mar 09-06 au Sam 13-06 à 20h30
Au Toboggan à Décines (69)
Billetterie : 04 72 93 30 00
20 € plein tarif
10 € tarif réduit
10 € demi tarif
accueil@letoboggan.com
www.letoboggan.com


comletoboggan@letoboggan.com
Mercredi 17 Décembre 2008
Lu 360 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...