Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



8 juin au 8 octobre, Monaco Eco Art Parade 2009 - 55 artistes contemporains exposent à Monaco pour l’avenir de notre planète

Du 8 juin au 8 octobre, 55 artistes contemporains proposent leur vision de l’aigle de Bonelli au travers de l’Eco Art Parade. Cette exposition artistique et environnementale réunit artistes de renom et jeunes talents autour d’une même thématique artistique et une même ambition, la sauvegarde de notre monde.


8 juin au 8 octobre, Monaco Eco Art Parade 2009 - 55 artistes contemporains exposent à Monaco pour l’avenir de notre planète
Initiée par Eco Art International, fondée par Sylvie Maurin-Powers, Angela Van Wright et Mike Powers, l’Eco Art Parade est une exposition qui conjugue expression artistique et engagement en faveur de l’environnement.
Des modules d’aigle en blanc financés par des mécènes, entreprises privées, publiques, ou des particuliers, ont été confié à des artistes de talent sensible à la cause environnementale.

De grands noms de l’art contemporain ont répondu à l’appel tel que l’allemand Peter Klasen, le pionnier de la Figuration Narrative, Kenzo célèbre couturier depuis des décennies et peintre depuis sa rencontre avec Horacio Codéro, Nall, dont le « Violata Pax Eagle » devient un véritable symbole ou encore le Britannique Spencer Hodge, qui interprète ici un « Act for Nature » à double face.

D’autres encore : Sosno, dont le goût de l’oblitération s’exprime avec un « Aigle d’Or » enchassé dans un coffre noir, Moya, dont le bestiaire quasi humain se retrouve sur son « Aigle de Noé », Martin Caminiti et son « Super Eagles » qui interpénètre un aigle planant et un vélo de Lance Armstrong, Olivier Roche avec un Target the eagle doré transformé en cible, Philippe Pastor et sa vision aérographique de la Liberta.

Eco Art Parade donne aussi l’occasion à de jeunes artistes de s’exprimer au travers de cette exposition collective comme Fanny Blanchelande, créatrice de bijoux ou François Maurin, étudiant à l’école supérieure des Beaux-Arts de Paris et des dizaines d’autres encore, tous aussi créatifs !

Pour ces artistes, ces mécènes, l’Eco Art Parade est avant tout une aventure humaine et solidaire dont l’expression artistique est le lien conducteur. L’ensemble des œuvres réalisées sera mis aux enchères le 10 octobre prochain par Sotheby’s au Grimaldi Forum à Monaco au profit de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

L’an prochain, Eco Art International poursuivra son action au travers une nouvelle parade d’oiseaux à Singapour et en Tunisie. L’oiseau, symbole fédérateur, universel, continuera de porter son message à travers le monde par le biais d’artistes exprimant leur espoir (ou leur désespoir) pour l’avenir de notre planète.

Contact presse : vleprin@swmonaco.com - 06 62 77 22 32


vleprin@swmonaco.com
Mercredi 22 Juillet 2009
Lu 726 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...