Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


3 août 2010, Tullia Betty Bop Quintet : cap sur le swing, mais en trio ! au Festival de jazz de la Colle-sur-loup

Tullia Morand appartient à la génération montante du jazz français, elle sortira au mois de septembre prochain un premier opus en trio ! une configuration qu'elle a découverte cette année ; en attendant les amoureux de jazz pourront la découvrir au Festival de jazz de la Colle-sur-loup le 3 août à 19:00.


3 août 2010, Tullia Betty Bop Quintet : cap sur le swing, mais en trio ! au Festival de jazz de la Colle-sur-loup
Sur scène elle ne boude pas son plaisir, un plaisir palpable qui donne le sentiment au spectateur que Tullia et son saxo c’est une longue histoire d’amour ; et c’est le cas ! Une histoire contrariée à ses débuts : « ma mère était professeur de musique et elle m’emmenait à tous les concerts de jazz, puis un jour à six ans j’ai eu un coup de foudre pour le big band de Lionel Hampton, j’ai demandé à apprendre le saxo dans l’école où ma mère enseignait, mais cela m’a été refusé en raison de mon jeune âge. Par contre ma mère a commencé les cours, deux ans avant moi ! ».

Dirigée sur la flûte à bec, sa passion pour le saxo ténor reste intacte. Flûtiste, clarinettiste, Tullia Morand n’en démord pas et revient à ses premières amours : le saxo ! ; avec en mire des modèles prestigieux : Sonny Rollins et Coleman Hawkins ! Dont elle dit qu’ils lui ont apporté « leur énergie ».

Tullia : du quintet au trio !
Ses progrès rapides et le don pour cet instrument lui permettent de prendre part aux Master class de Rich Perry , Eddie Daniels, Barry Harris, Larry Schneider, Bob Minzer et on la retrouve dans les Big Bands de Jose Madera Jr, de Francois Laudet , de Samy Goz, de Jean Claudric , de Lallao Nally, de Jean-Philippe Vidal, de Rido Bayonne ….

On la retrouve aussi dans plusieurs orchestres féminins : Metiswing, Les Pepitas, Les p’tites Femmes de Paris, Eugenie Cotton…et de fanfares. Elle accompagne des chanteurs : Laurent Gerra, Marcel Amont, Daniel Levy, Benjamin Legrand, Jane Manson, Demis Roussos, Fantasio, Tricia Evy…Elle a joué aux côtés de Paco Serry, Etienne M’Bappe, et Hadrien Ferraud, du groupe Tryo, Julien Loureau, Francois Chassagnite...

Elle dirige actuellement trois formations : son Quintet avec Jean-Marc Jafet, Thierry Chauvet ; Pierre Mimran et Serge Merlaud. Et son trio avec Pierre Mimran et Serge Merlaud, une configuration qui pourrait bien, à défaut d’être définitive, durer car le prochain album qui paraîtra en septembre prochain est un ensemble de composition très « swing », « dans l’esprit de Dexter Gordon où chacun est à la fois solo et accompagne l’autre » et puis lorsqu’on l’interroge sur les raisons du choix d’un trio, elle répond : « au cours de la saison nous nous sommes retrouvés à trois et du coup on a développé un trilogue qui fonctionne bien » !

On retrouvera Tullia en quintet, le 3 août à 19 :00 au Festival de la Colle-sur-Loup, mais aussi à l’automne à la Salle des Meules à Vence ; elle continuera sa programmation au « Baiser salé » à Paris d’où elle maintiendra son cap.............. sur le swing !


lea_volta@hotmail.fr
Lundi 2 Août 2010
Lu 1473 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 30



Inscription à la newsletter



Sète, une île ancrée au soleil

Par Jacqueline et Pierre Aimar
64 pages - The BookEdition
Version papier ou numérique

Cliquez sur l'image. Achat sécurisé

Sète, île ancrée au soleil, offre une visite sortant des sentiers battus du tourisme habituel.
Les lieux d’exposition et les centres d’arts sont au cœur de cet opus. C’est la découverte de mondes artistiques contrastés que dévoile ce port qui ne vit le jour qu’en 1666. 
C’est à dire, hier.