Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


27 juin au 10 juillet 2009, 29ème Festival Jazz à Vienne

Jean-Paul Boutellier l’avait promis : «Sortir des sentiers battus pour provoquer l’étonnement et la surprise». Ainsi, loin de s’inscrire dans les circuits convenus et les tournées d’artistes estivales, Jazz à Vienne choisit une tout autre programmation et propose exclusivités et créations, stars internationales et découvertes, légendes et rencontres insolites, éclats des voix et instrumentistes hors pair, pour une édition toute entière placée sous le signe du métissage… celui des genres, des styles, des époques, des générations, des écoles….


Eclats de voix venues des quatre coins du monde, c’est à Vienne et pas ailleurs !

D’une voix rauque, puissante, enivrante, ou encore transcendante, lyrique, envoutante, Jazz à Vienne entend vous faire partager ses exclusivités, innovations et rencontres vocales… entre autres !
L’Afrique est à l’honneur, le 27 juin, avec l’incontournable Youssou N’Dour, la diva wassoulou Oumou Sangaré. Notons aussi les très attendues retrouvailles du Malien Cheick Tidiane Seck et de l’Américain Hank Jones autour de leur oeuvre commune et légendaire « Sarala », véritable quintessence vocale et musicale. Un carrefour foisonnant qui unit leur continent respectif et leurs histoires.
Le 28 juin est placé sous le signe du Gospel, avec Gregory Hopkins & The Harlem Jubilee Singers, soit 14 chanteurs, sopranos, altos, ténors et basses sur scène. Un ensemble à la prestation vocale déstabilisante tant elle relève à la fois du simple tour de chant et de l’épreuve physique ! C’est ce même ensemble qui embrasa le coeur de Harlem au lendemain des présidentielles Américaines, et qui est accompagné, ici à Vienne, du Laurent Mignard Duke Orchestra, afin de célébrer la musique sacrée du grand Duke Ellington.
Le 1er juillet, le fondateur emblématique des Jazz Crusaders, le pianiste américain Joe Sample s’allie à la vocaliste Soul Randy Crawford, pour nous faire découvrir leur dernière création Blues, l’album No Regrets, album d’une simplicité émouvante, mettant en valeur non seulement la virtuosité de Sample mais surtout le timbre velouté de Crawford, qui revisite avec audace et brio, de grands classiques, tel le poignant « No Regrets-je ne regrette rien » d’ Edith Piaf.
La soirée du 2 Juillet allie à elle seule, le jazz, le funk et le rap. Roy Hargrove Rh Factor invite le rappeur français MC Solaar; et le Roy Hargrove Big Band partage la scène avec la chanteuse italienne de Jazz Roberta Gambarini ! Un métissage des répertoires et des styles attendu !
Le Brésil est avec nous, le 3 juillet, non seulement grâce au célèbre Gilberto Gil et à sa générosité, son timbre et son rythme mais aussi grâce au groupe de grand talent, le Trio Eesperança, qui chante, lui, A Capella.
Quant à la voix rauque de Seal, elle se prêtera le 6 juillet, aux plus grands standards de la Soul, pour notre plus grand plaisir ! Tandis que Yaël Naïm se lance en première partie, dans un esprit Jazz Folk, pour un hommage à la canadienne Joni Mitchell !
Le 7 juillet, le timbre chatoyant de la grande chanteuse lyrique Barbara Hendricks, accompagné de The Magnus Lindgren quartet se met au blues, nous offrant ainsi un habile alliage entre performance vocale et sensibilité, comme en témoigne son interprétation du grand classique de Billie Holiday, Strange Fruit. Quant au chanteur Kevin Mahogany, il met le jazz, le groove et sa ville natale à l’honneur en réunissant sur scène ses acolytes du Kansas City Revue et The Godfathers of groove.
Autre temps fort, le 8 juillet, pour l’Hommage à Nina Simone, soirée apothéose où plusieurs grandes interprètes jazz telles que Dianne Reeves, Lizz Wright, Angelique Kidjo ou encore la propre fille de Nina, Simone, prêtent leur voix au si riche répertoire de la diva de Jazz afro-américaine.
Des « porte-voix » prestigieux, qui font de leurs mélodieux échanges autant de soirées incontournables,
pour cette 29ème édition de Jazz à Vienne !
Et aussi Martial Solal, Benjamin Moussay, Pierre De Bethmann, Franck Avitabile, Franck Amsallem, Manuel Rocheman, Rick Margitza, Le Newdecaband & l’orchestre de l’opéra de Lyon, Laurent Cugny, Laurent Mignard, Jason Lindner, Joe Louis Walker, Lucky Peterson, Marcus Miller, Wynton Marsalis, Herve Sellin, Seun Kuti, Archie Shepp, Hank Jones, Cheick Tidiane Seck, Roy Ayers, Don Blackman, Erik Truffaz, Christophe, Raul Midon, Mario Canonge, Sun Ra Archestra, Anthony Joseph... et bien d’autres encore !


pierre aimar
Mercredi 27 Mai 2009
Lu 759 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27