Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



26/11 au 31/5 > qantara, exposition à l'Institut du monde arabe à Paris

D’Orient et d’Occident, les patrimoines de la Méditerranée, pendant des millénaires, se répondent, s’influencent, se confondent.


Des centaines d’objets, architectures de tous les pays le racontent dans une base de données sur internet : www.qantara-med.org


Un projet d’Euromed Heritage (initié par l’Union Européenne), de l’Institut du monde arabe (France) et des directions du patrimoine et des antiquités de l’Algérie, de la Jordanie, du Liban, du Maroc, de la Tunisie et du Legado Andalusi (Espagne).
Ce corpus, établi grâce aux contributions de spécialistes des Etats partenaires et au concours d’un comité
scientifique réunissant des personnalités d’horizons variés, intègre des éléments sur tous supports
multimédias – textes, images fixes et animées, réelles ou de synthèse, documents sonores – et propose une lecture transversale du patrimoine culturel méditerranéen.
Il s’agit là de rendre sensible et évident, par le biais d’une approche portant sur des exemples concrets – et sur une période chronologique s’étendant de l’Antiquité tardive à la période moderne –, le partage de valeurs culturelles communes.
Le musée de l’Institut du monde arabe présentera, à partir du 25 novembre prochain, une exposition qui illustre ce dispositif informatique, et témoigne, elle aussi, des phénomènes d’interférences qui n’ont cessé de se produire autour de la Méditerranée et de la fécondité des échanges dans cet espace. Cette exposition est simultanément accueillie dans chacun des pays membres du projet qui comprend également la publication d’un ouvrage aux éditions Hazan, édité en quatre langues : français, espagnol, arabe et anglais. Une première en Europe.

Vernissage le mardi 25 novembre de 18h à 20H à l’IMA,
Racha Arodaky (piano) et Fadhel Messaoui (luth), interpréteront quelques œuvres de Scarlatti, Bach, Haendel extraites de la série de concert ‘D’une rive à l’autre’
Une rencontre entre la musique baroque et le musique arabe traditionnelle


pierre aimar
Samedi 22 Novembre 2008
Lu 330 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...