Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


23 au 25/01 > Folle journée 2009 en région Pays de la Loire, Bach, Buxtehude, Schütz aux sources de la musique de Jean-Sébastien Bach

Quatrième Folle Journée “baroque” après la Folle Journée Bach de 2000, la Folle Journée “italienne” de 2003, et “L’Harmonie des Nations” de 2006, consacrée à la musique européenne du début du XVIIIe siècle, la Folle Journée 2009 emprunte les chemins qui mènent à Jean-Sébastien Bach.


Beaucoup d’œuvres rares présentées lors de cette Folle journée 2009

23 au 25/01 > Folle journée 2009 en région Pays de la Loire, Bach, Buxtehude, Schütz aux sources de la musique de Jean-Sébastien Bach
Ambitionnant certes de présenter, comme en 2000 mais de façon beaucoup plus exhaustive, une part très importante de l’immense catalogue des œuvres de Bach, l’édition 2009 se propose en effet d’élargir le propos en explorant l’œuvre d’un certain nombre de compositeurs qui ont précédé Bach en Allemagne du Nord et qui constituent une part essentielle de l’héritage du grand musicien. Jacob Praetorius, puis le grand Schütz et ses élèves - Matthias Weckmann, Christoph Bernhard, Johann Theile -, Johann Adam
Reincken, Buxtehude et ses disciples au nombre desquels Georg Böhm ou Nicolaus Bruhns, Jacob Froberger également, apparaissent bien aujourd’hui comme les véritables fondateurs de la musique allemande. Ce sera assurément l’un des mérites de cette Folle Journée 2009 que de porter à la connaissance du public cette œuvre largement méconnue et qui n’en recèle pas moins d’immenses richesses. Beaucoup d’œuvres rares, dont la plupart ne sont jamais jouées en concert, seront ainsi présentées cette année à la Folle Journée, notamment une centaine d’œuvres de musique sacrée de Schütz - soit l’essentiel de son œuvre -, parmi lesquelles l’intégrale des Psaumes de David, l’Histoire de la Résurrection et les trois Passions, qui figurent parmi les chefs-d’œuvre de la première époque baroque.

Entendre l’œuvre de Bach en résonance avec celle des compositeurs qui lui ont succédé, du XIXe siècle à nos jours : transcriptions et créations inspirées de la musique de Bach.

Soucieuse d’éclairer donc les origines, ou les fondements de l’œuvre de Bach, la Folle Journée 2009 s’attache aussi, comme en 2008 avec Schubert, à montrer comment a été perçue cette œuvre du XIXe siècle à nos jours.

L’écho rencontré par la musique de Bach aux XIXe et XXe siècles

Restée dans l’ombre tout au long du XVIIIe siècle - elle n’en exercera pas moins une profonde influence sur un Mozart visionnaire -, l’œuvre de Bach renaît au début du XIXe siècle sous l’impulsion des musiciens romantiques, s’imposant dès lors comme une référence incontournable à tous les compositeurs. Mendelssohn, à qui l’on doit la redécouverte de l’œuvre de Bach en Allemagne, Schumann, Liszt, Brahms, et plus près de nous, Schönberg, Webern, Max Reger, Busoni, Kurtág ou encore Léopold Stokowski ont réalisé de remarquables transcriptions de l’œuvre de Bach. Des interprètes également se sont à maintes reprises au cours de ces dernières décennies, prêtés avec bonheur à l’exercice, ainsi les pianistes Myra Hess, Alfred Cortot ou Wilhelm Kempff, auteurs de transcriptions célèbres.

L’écho rencontré par la musique de Bach auprès des compositeurs contemporains, des ensembles de musique traditionnelle et des groupes de musiques actuelles

Source inépuisable d’inspiration pour tous les musiciens qui lui ont succédé, Bach est aujourd’hui encore abondamment transcrit par les compositeurs actuels. La Folle Journée 2009 se fera ainsi, comme en 2008 avec Schubert, la chambre d’écho de plusieurs créations inspirées de la musique de Bach. Deux œuvres originales, écrites spécialement pour la Folle Journée, seront ainsi données en création mondiale au cours de cette édition : l’une du compositeur français Bruno Mantovani, l’autre du grand jazzman Uri Caine, auquel la Folle Journée a commandé une transcription des fameuses Variations Goldberg, pièce
maîtresse du catalogue de Bach.

Prêter attention à l’écho rencontré par la musique de Bach à notre époque, c’est aussi permettre au public de la Folle Journée de mesurer l’étendue des possibilités offertes en matière de réutilisation d’une œuvre, aussi bien par les ensembles de musique traditionnelle que par les groupes de musiques actuelles. Issus des quartiers populaires de Trinidad, les Renegades Steel Band Orchestra, qui avaient conquis le public de la Folle Journée 2008 avec leurs transcriptions originales d’œuvres de Schubert, reviendront cette année témoigner de leur extraordinaire capacité de recréation des chefs-d’œuvre de la
musique classique. Dans le même esprit, l’expérience menée chaque année depuis 2007 auprès des groupes de musiques actuelles - rap et rock - des Maisons de Quartier de la ville de Nantes sera poursuivie cette année, sous la forme d’ateliers de transcription qui permettront à de jeunes musiciens habituellement éloignés de la musique classique de s’approprier le matériau de la musique de Bach, en s’essayant à transcrire, avec l’aide du jeune pianiste Jean-Frédéric Neuburger, quelques œuvres issues de la programmation 2009 - œuvres de Bach mais aussi de Schütz ( Psaumes de David).

La Folle Journée 2009 recèle cette année encore une formidable richesse : par le nombre d’œuvres jouées bien sûr - qui dépasse certes largement celui de la précédente Folle Journée Bach -, mais surtout par l’originalité de ses programmes qui permettront au public de découvrir, à travers la musique de Schütz, Weckmann, Buxtehude ou Bruhns, une œuvre d’une immense valeur, dont une grande partie n’est jamais jouée en concert, par ce souci enfin de remettre en perspective l’œuvre de Bach en donnant à entendre, en résonance avec cette œuvre, non seulement l’œuvre des compositeurs qui sont à la source de son art mais aussi celle, étonnamment riche et variée, que Bach a inspirée à ses successeurs du XIXe siècle jusqu’à nos jours ; compositeurs, ensembles de musique traditionnelle, jazzmen ou rappeurs : tous se réclament de Bach aujourd’hui, et c’est aussi la richesse de la Folle Journée 2009 que de mettre en lumière le caractère universel de cette musique.

Les grands rendez-vous

La Venexiana sous la direction de Claudio Calvina
Buxtehude : “ Membra Jesu nostri ” BuxWV 75
Accentus
Les Nouveaux Caractères sous la direction de Laurence Equilbey et de Sébastien d'Hérin

Buxtehude : “ Membra Jesu nostri ” BuxWV 75
Ensemble Vocal de Lausanne
Ensemble Instrumental de Lausanne sous la direction de Michel Corboz

Bach : Les plus grandes cantates
Ricercar Consort sous la direction de Philippe Pierlot
Bach : Magnificat BWV 243
Bach : Missa brevis BWV 234
La Chapelle Rhénane sous la direction de Benoît Haller
Schütz : Musikalische Exequien SWV 279-281
Le Concert Français sous la direction de Pierre Hantaï
Bach : Suites pour orchestre
Sinfonia Varsovia
Bach : Concertos Brandebourgeois
Bach : Suites pour orchestre
Bach : Concertos pour clavecin
Bach : Concertos pour violon
La Simphonie du Marais sous la direction de Hugo Reyne
Buxtehude : Les plus grandes cantates
Orchestre d’Auvergne sous la direction de Arie van Beek
Bach : Concertos pour violons et clavecin
Ensemble Stradivaria
Bach : Concertos pour clavecin
Maîtrise de Sainte Anne d'Auray
Ensemble Stradivaria sous la direction de Daniel Cuiller

Bach : Cantate “Christ lag in Todesbanden” BWV 4
Bach : Cantate “Aus der Tiefen rufe ich, Herr, zu dir” BWV 131
Orchestre National des Pays de la Loire
Bach : Les transcriptions les plus célèbres
Ensemble Vocal de Nantes
Les Sacqueboutiers de Toulouse sous la direction de Paul Colléaux

Schütz : Motets, extraits des “Cantiones sacrae”
Renegades Steel Band Orchestra
Bach : Les oeuvres les plus célèbres

Les solistes les plus prestigieux

Barbara Hendricks soprano, Boris Berezovsky piano, Brigitte Engerer piano, Anne Quéffelec piano, Zhu Xiao Mei piano, Blandine Rannou clavecin, Pierre Hantaï clavecin, Alexander Kniazev violoncelle, Tatjana Vassiljeva violoncelle, Sonia Wieder-Atherton violoncelle, Régis Pasquier violon

Une pléiade de jeunes solistes très talentueux
Andrei Korobeinikov piano, Jean-Frédéric Neuburger piano, Edna Stern piano, Bertrand Cuiller clavecin, Maude Gratton clavecin, Fanny Clamagirand violon, David Grimal violon, Pavel Sporcl violon, Emmanuelle Bertrand violoncelle

Chanteurs solistes
Céline Scheen soprano, Salomé Haller soprano, Pascal Bertin alto, Hans-Jörg Mammel ténor, Stéphan MacLeod basse, Sylvie Wermeille soprano, Valérie Bonnard alto, Jacky Cahen alto, Valerio Contaldo ténor, Fabrice Hayoz baryton

Informations pratiques

La Folle journée 2009
Pays de la Loire du 23 et 25 janvier
Nantes du 28 janvier au 1er février
Bilbao du 5 au 8 mars
Tokyo du 2 au 5 mai
Kanazawa du 2 au 4 mai
Rio du 3 au 7 juin

Billetterie La Folle journée de Nantes
à partir du samedi 3 janvier 2009
Guichets de la Cité internationale des Congrès Nantes-Métropole
samedi 3 janvier : de 8 h à 20 h
dimanche 4 janvier : de 10 h à 20 h
à partir du lundi 5 janvier : de 13 h 00 à 18 h00, du lundi au samedi
fermeture exceptionnelle le samedi 17 janvier
lundi 26 et mardi 27 janvier : de 10 h à 16 h
Mercredi 28 et jeudi 29 janvier : à partir de 15 h
Vendredi 30, samedi 31 janvier et dimanche 1er février 2009 : à partir de 8 h 00
Internet : www.follejournee.fr
Le dimanche 4 janvier à partir de 10 h 00
Règlement par carte bancaire uniquement
Téléphone : 0892 705 205 (0,34 euros/mn)
À partir du lundi 5 janvier, de 9 h 00 à 19 h 30, du lundi au samedi
Règlement par carte bancaire uniquement


pierre aimar
Dimanche 30 Novembre 2008
Lu 547 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin