Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



22 mars, Gisèle Vienne, metteur en scène et chorégraphe, évoquera sa création pour le prochain Festival In d'Avignon au Théâtre du CDC-Les Hivernales

Après des études de philosophie, Gisèle Vienne entre à l'École supérieure nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. Elle y fait deux rencontres décisives : Étienne Bideau-Rey, avec lequel elle cosigne, dans le cadre du groupe D.A.C.M., ses premiers spectacles, Splendid's de Jean Genet (2000), ShowRoomDummies (2001), Stéréotypie (2003) et TranenVeinzen (2004)


This is how you will disappear d’après des textes de Dennis Cooper et une musique de Stephen O’Malley

Tout partira d’une forêt. D’un grand naturalisme, elle sera mise en scène comme le reflet du cheminement intérieur des trois personnages, pétris de confusion, qui la traverseront. Mais elle révèlera aussi les sentiments changeants des spectateurs qui, à n’en point douter, passeront de l’harmonie au danger, de la contemplation de la beauté à l’inquiétude face à la nature, a fortiori la nature humaine. Car les spectacles de Gisèle Vienne sont de troublants objets plastiques et scéniques, jouant du fantasme comme de la réalité, creusant leur sillon dans nos plus inavouables contradictions. Pulsions de vie, de mort et de sexe parcourent, dans un rituel très personnel, l’univers de cette artiste qui articule savamment les corps, les images, la musique et les mots. Pour une expérience dérangeante mais salvatrice qui, dans un processus de transfiguration artistique, met à jour une certaine vérité de soi et de notre civilisation.

Après des études de philosophie, Gisèle Vienne entre à l'École supérieure nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. Elle y fait deux rencontres décisives : Étienne Bideau-Rey, avec lequel elle cosigne, dans le cadre du groupe D.A.C.M., ses premiers spectacles, Splendid's de Jean Genet (2000), ShowRoomDummies (2001), Stéréotypie (2003) et TranenVeinzen (2004), et le comédien Jonathan Capdevielle qui est, depuis, de tous ses spectacles. À partir de 2004, elle signe seule ses mises en scène et chorégraphies, et présente en 2005 au Festival d’Avignon deux spectacles, I Apologize et Une belle enfant blonde. C’est le début d’une étroite collaboration avec l'écrivain Dennis Cooper qui se poursuit avec la création de Kindertotenlieder, Jerk (présenté au Festival d’Avignon en 2008, dans le cadre de la Vingt-cinquième heure) et aujourd’hui This is how you will disappear. Parmi ses proches collaborateurs, il faut également mentionner le musicien Peter Rehberg qui l'accompagne depuis 2000, ainsi que Stephen O'Malley depuis 2007. Artiste associée au Quartz, Scène nationale de Brest, elle y a créé l’hiver dernier Éternelle Idole, pièce pour une patineuse artistique et un comédien. Au-delà de ses spectacles, Gisèle Vienne déploie également son univers, tout à la fois dérangeant et envoûtant, à travers des photographies et des installations.

Centre de Développement Chorégraphique - Les Hivernales Avignon/Vaucluse/Provence Alpes-Côte d’Azur

Pratique

Lundi 22 mars 2010 à 20h30 Gisèle Vienne, metteur en scène et chorégraphe, évoquera sa création pour le prochain Festival In d'Avignon au Théâtre du CDC-Les Hivernales
18 rue Guillaume-Puy
84000 Avignon
En collaboration avec le Festival d'Avignon et dans le cadre des Lundis au Soleil
entrée libre, réservation conseillée au 04 90 27 66 50
Cette rencontre fera l'objet d'une captation vidéo que vous pourrez retrouver sur www.festival-avignon.com dès la semaine suivante.

Suivez l’actualité du CDC Les Hivernales sur www.hivernales-avignon.com

CDC - Les Hivernales
La Manutention
4 rue escalier Ste Anne
84000 AVIGNON
04 90 82 33 12
hivernales2@wanadoo.fr


pierre aimar
Mercredi 17 Mars 2010
Lu 1607 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...