Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


22 et 23 mai 2010, Le Marchepied : Close The Loop + Le Lac des Singes / Espace Danse ADN, Neuchâtel

A la fois compagnie et formation en danse contemporaine, Le Marchepied a comme objectif de promouvoir de jeunes danseur(euses) désireux de faire de la danse contemporaine leur métier par le biais de créations chorégraphiques.


22 et 23 mai 2010, Le Marchepied : Close The Loop + Le Lac des Singes / Espace Danse ADN, Neuchâtel
Au travers de la pièce chorégraphique Close The Loop (30'), Le Marchepied se penche sur la problématique de l’intimidation dans le milieu scolaire. Insultes, coups, morsures, crachats, destructions, jeux ... Actes réfléchis ou inconscients, conséquences sans lendemain ou définitives ? Close The Loop propose un regard à la fois âpre et tendre sur la sociabilité de l’individu.
Au travers de la pièce chorégraphique Le Lac des Singes (30'), Le Marchepied explore les principes de la chute/des chutes et par ce biais les notions d’écoute, d’aide et d’accompagnement.

Chorégraphies supervisées par Nicholas Pettit et Corinne Rochet / Avec Iris Barbey, Auréliane Bottero, Turi Colque, Maroussia Ehrnrooth, Rachel Keizer, Claudia Manes, Noémie Robert, Marie Saudan, Luisa Schoefer / Lumière Guillaume Gex / Costumes Cécile Delanoé / Musique Nicholas Pettit.


Christine Vaudois
Mercredi 12 Mai 2010
Lu 1124 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 26



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020