Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


12 février : Faut-il aider une musique qui se veut subversive à Lyon et ailleurs ? Manifest’Agapes

Le 12 février de 19h à une heure avancée de la nuit, l’association AGAPES organise une grande soirée manifestive, revendicative , politique, ludique et évidemment musicale, de l’Opéra de Lyon au Périscope avec la participation de plus de 60 musiciens qui soutiennent son action pour que les pouvoirs publics décident d’une véritable politique en faveur du Jazz et des Musiques Improvisées à Lyon et dans sa région.


60 musiciens pour une soirée manifestive à Lyon

Les objectifs de cette soirée, qui montre la vitalité du jazz en Rhône-Alpes, excèdent largement la seule problématique du soutien à une association qui défend depuis 20 ans une musique créative et innovante à Lyon. Il s’agit de faire comprendre aux pouvoirs publics la nécessité de soutenir une scène dédiée à ces musiques, fédérant les acteurs d’un jazz innovant et dotée de véritables moyens comme il en existe à Marseille, à Tours, à Nantes, à Brest, à Lille, à Avignon et dans bien d’autres villes.
Une scène qui soit conforme aux exigences d’une structure professionnelle telles qu’elles sont définies par la Charte de la Fédération des Scènes de Jazz et Musiques Improvisées, à laquelle appartient Agapes :
- Etre porteuse d’un projet artistique et culturel faisant une large place à la création actuelle, française et étrangère.
- S’inscrire dans sa région en faisant un travail de repérage et de découverte de jeunes talents.
- Rémunérer les artistes et respecter les obligations légales en matière de droit du travail et du droit social.

La soirée se déroulera en 3 temps :

- un accueil en fanfares et mégaphones sous le Péristyle de l’Opéra, à partir de 19h, avec verre de vin et soupe à l’oignon offerts.
- Un concert éclaté à l’Amphi de l’opéra : solos, duos, trios etc… jusqu’au tutti final regroupant plus de 40 musiciens dirigés par Andy Emler.
- Une nuit festive et dansante au Périscope

La musique sera ponctuée par les interventions de Radio Arfi/Agapes : textes, interviews, jeux etc…
Deux thèmes seront abordés : L’image du Jazz aujourd’hui et la question : faut-il aider une musique qui se veut subversive ?
La soirée bénéficie du soutien de la FSJ (Fédération des Scènes de Jazz), du S.M.A. (Syndicat des Musiques Actuelles) et de Jazz(s)-Rhône-Alpes (Plateforme régionale des acteurs du jazz)


pierre aimar
Samedi 6 Février 2010
Lu 1054 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin