Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



10 au 19 septembre 2010, festival 20 Temps d'Aimer la danse, Biarritz

20 ans portés par des moments d'étonnement, de découvertes, d'enthousiasme, de magie, nourris par des compagnies venues des 4 coins du monde. 20 ans d'accueil de chorégraphes, des plus illustres, qui choisirent de s'arrêter à Biarritz, à ceux encore méconnus qui, audacieux, offrirent leurs premiers pas fermes au festival. 20 ans d'accueil de danseurs qui défendent des styles, des esthétiques en prise avec tous les courants qui traversent la danse.


« Pour tout bagage on a 20 ans ».

Tragic Love, CCN - Ballet de Lorraine
Tragic Love, CCN - Ballet de Lorraine
20 ans portés par le public du festival, fidèle et sans cesse renouvelé, qui fait de la danse en ce mois de septembre, un moment de partage.

Alors comment fêter ses 20 ans ? En restant fidèle à l'éclectisme qui signe l'esprit de la manifestation et en recevant ceux qui ont marqué son histoire par leur singularité.
Victor Ullate et son Ballet d'Espagne présent dès la 1ère édition, représentant des grandes compagnies internationales
Lionel Hoche, accueilli la première fois alors qu'il venait de quitter l'Opéra de Paris et qui aujourd'hui signe des pièces pour les vénérables institutions européennes.
Damien Munoz, chorégraphe contemporain basque soutenu depuis le début par le festival.
Marie-Geneviève Massé et sa danse baroque qui incarne l'ouverture à toutes les danses.
Enfin le Ballet de Lorraine, toujours à l'écoute de la création contemporaine et qui ouvrira le festival sur la plage du Port Vieux transformée sous les étoiles en théâtre de fortune.

5 propositions emblématiques de ce qu'est le Temps d'Aimer : un festival tourné vers l'international tout en étant attentif à la création locale qui reçoit les grands noms de la danse et les noms qui vont éclore, des représentants des divers courants qui par leur diversité échappent à toutes chapelles gardées de la danse.
20 Temps d'Aimer et 10 jours de danses : partout, des théâtres à la rue, et surtout pour tous. 7 pièces créées, 3 premières françaises, 7 pays invités.
20 ans comme une promesse toujours renouvelée de cette précieuse rencontre entre la danse et un public. Il n'en fallait pas moins pour que tous les spectacles des 20 Temps d'Aimer soient à 20 euros !

20 ans de danses pour tous

Le Temps d'Aimer a 20 ans ! L'occasion de saluer les artisans fondateurs de cet évènement chorégraphique : Jakes Abeberry, président de Biarritz Culture, Filgi Claverie, mais aussi le sénateur-maire, Didier Borotra qui fit le pari avec la municipalité, il y a deux décennies, que le développement de Biarritz pouvait aussi venir de la culture, dotant la ville de manifestations, de structures, d'équipements culturels ambitieux.

On dira, c'est sûr, que ces investissements relèvent de l'accessoire. Erreur absolue. L'art et la culture ne sont pas un luxe. Ils contribuent aux échanges, au vivre ensemble. Ils permettent d'accéder au plaisir, à l'imaginaire, à la connaissance … et, plus on connaît, plus on aime ! Ce dont témoigne aujourd'hui en force le public du Temps d'Aimer, après avoir applaudi tant de danseurs, tant de troupes, tant de spectacles, à travers une programmation fondée sur la « biodiversité » chorégraphique. Autrement dit, sur une affiche où la Danse figure dans tous ses états, dans tous ses éclats actuels.

Et, pour que cette volonté soit « fête », cette édition anniversaire s'apprête à mettre les petits pas dans les grands, pour présenter à côté de compagnies et d'artistes de renom, des découvertes et plusieurs créations. Mais ce n'est pas tout ! Car bien évidemment, il faudra le voir pour le croire ! Et, même si la rareté fait le prix des choses pour permettre au plus grand nombre de célébrer cette édition des 20 Temps d'Aimer, le tarif maximum des places sera exceptionnellement de 20 €. A consommer donc sans crainte, sans remord aussi, car accéder au plaisir, à l'imaginaire, à la connaissance n'a pas de prix.
Thierry Malandain

Programme

Pobres Bestias, La Intruza Danza
Pobres Bestias, La Intruza Danza
Vendredi 10 septembre
21h30 – Plage du Port Vieux - en plein air
CCN - Ballet de Lorraine
Tragic Love
Direction du Ccn - Ballet de Lorraine : Didier Deschamps
Chorégraphie : Stephen Petronio
Avec les danseurs du Ccn – Ballet de Lorraine
Issu d'une famille italo-américaine "où l'amour, les relations humaines sont essentielles", le chorégraphe new yorkais Stephen Petronio décline les arcanes du sentiment amoureux dans Tragic / Love créé pour les trente danseurs du Ballet de Lorraine. Plongés dans une atmosphère induite par des textes tirés des Lettres à Juliette - véritables missives adressées par les amoureux désespérés du monde entier à la Juliet Foundation ; une création vidéo de Mike Daly "doué pour inventer des paysages émotionnels" reflétant l'essence éphémère de la danse, trace d'un mouvement qui se perpétue dans le silence ; et une composition électro-expérimentale originale de Ryan Lott utilisant ponctuellement les bribes les plus célèbres du Roméo et Juliette de Prokofiev

Samedi 11 septembre
- 17h - Colisée - Création
Gaël Domenger & Gaspar Claus.
Mallarmé (titre provisoire)
Chorégraphie : Gaël Domenger
- 19h – Théâtre du Casino - Création
La Compagnie Lionel Hoche
Entrelacs
Chorégraphie : Lionel Hoche
- 21h - Gare du Midi - Création
Malandain Ballet Biarritz – CCN
Roméo et Juliette
Chorégraphie : Thierry Malandain
Musique : Hector Berlioz
Une nouvelle approche de Roméo et Juliette par Thierry Malandain

Dimanche 12 septembre
- 17h – Grande Plage – plein air
Cie Eclats - Stéphane Guignard
John à la plage
- 19h - Colisée
3 Lauréats du concours de danse contemporaine
(Re) Connaissance - Grenoble
Kaori Ito
Micchael Le Mer - Cie S'Poart
Isida Micani
- 21h – Théâtre du Casino
Kader Belarbi
Soirée Entre d'Eux.
- Salle des pas perdus (chorégraphie : Kader Belarbi)
- Les épousés (chorégraphie : Kader Belarbi)
- Tulips (chorégraphie : Mats Ek)
- Room (chorégraphie : Kader Belarbi)

Lundi 13 septembre
- 19h – Colisée
Cie Éclats – Stéphane Guignard
Songs
Chorégraphie : Stéphane Guignard
- 21h – Gare du Midi
L'éventail – Marie-Geneviève Massé
Métamorphose (s)
Chorégraphie : Marie-Geneviève Massé

Mardi 14 septembre
19h - Colisée
KD Danse –
Chorégraphie : Kirsten Debrocq
21h – Théâtre du Casino
Système Castafiore
Stand Alone Zone
Chorégraphie, costumes : Marcia Barcelos
Composition, mise en scène : Karl Biscuit
Karl Biscuit
Composition, Mise en scène

Mercredi 15 septembre
19h – Théâtre du Casino
Paul les Oiseaux –
Chambres d'hôtel :
- Chambre 360
- Chambre 4 (création)
Chorégraphie : Valérie Rivière
21h – Gare du Midi - création
Russell Maliphant Company (Grande-Bretagne)
Afterlight
Chorégraphie : Russell Maliphant

Jeudi 16 septembre
-19h – Colisée
Compagnie Yvann Alexandre
L'avant dernier poème
Homogène, duos
Chorégraphie : Yvann Alexandre
21h - Théâtre du Casino - Première française
Andres Marin (Espagne)
Vanguardia Jonda
Chorégraphie : Andres Marin

Vendredi 17 septembre
17h – Colisée - avant-première
Compagnie Nacera Belaza
Le temps scellé
Chorégraphie : Nacera Belaza
- 19h – Théâtre du Casino
Compagnie Maryse Delente
Marianna
El Canto
Chorégraphie : Maryse Delente
- 21 h – Gare du Midi - Première française
Victor Ullate Ballet (Espagne)
Samsara
Chorégraphie : Victor Ullate

Samedi 18 septembre
- 18h – Colisée (jeune public dès 6 ans)
Act2- Compagnie Catherine Dreyfus
Si j'étais moi !
21h – Théâtre du Casino - Première française
Spellbound Dance Company (Italie)
Four Seasons
Chorégraphie : Mauro Astolfi

Dimanche 19 septembre
- 19h – Théâtre du Casino - Première française
La Intruza Danza( Pays Basque)
Pobres Bestias
Chorégraphie : Damien Munoz
- 21h – Gare du Midi
Trisha Brown Company (Etats-Unis)
Programme mixte
Foray Forêt
You can see us
L'amour au théâtre
Chorégraphie : Trisha Brown
Costumes et musique : Robert Rauschenberg

20 Temps d'Aimer la danse
Pour ses 20 ans le Temps d'Aimer plafonne ses places à 20 €
(tarifs à partir de 12 €)
www.biarritz-culture.com
www.letempsdaimer.com
Renseignements : 05 59 22 20 21


pierre aimar
Jeudi 6 Mai 2010
Lu 1982 fois


Commentaires articles

1.Posté par Alaka yakana le 14/05/2010 16:21
Je suis un jeune danse Camerounais je souhaiterais participe à votre festival
Si bien interesse

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...