arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23

Berceau de certaines des premières civilisations, l'Anatolie est également l'une des destinations les plus populaires au monde pour le tourisme religieux, avec des itinéraires couvrant les lieux saints et les héritages culturels de diverses religions. Parmi ces itinéraires figurent certaines des plus importantes routes de pèlerinage chrétiennes.


Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23
Les sept grandes églises mentionnées dans le Nouveau Testament, la seconde moitié de la Bible chrétienne, sont considérées comme l'un des itinéraires les plus sacrés d'Anatolie pour les chrétiens. Également connues sous le nom de "Sept Églises de l'Apocalypse" ou "Sept Églises d'Asie", ces structures sont importantes dans l'histoire du christianisme, à la fois en tant que point central des trois premiers chapitres du Livre de l'Apocalypse et en tant que lieux réels qui ont joué un rôle essentiel dans la propagation du christianisme. Saint Jean (Jean-Baptiste) a également vécu à Éphèse, où se trouve l'une de ces églises. La route des sept églises est essentielle pour retracer l'histoire du christianisme en Anatolie.

Églises sacrées d'Izmir : Éphèse, Smyrne, Pergame

Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23
Situées dans la région égéenne de la Türkiye, les sept grandes églises se trouvent dans les provinces d'Izmir, de Manisa et de Denizli. Izmir abrite trois de ces églises primitives essentielles, la première étant l'église d'Éphèse. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, Éphèse est considérée comme la plus importante des congrégations auxquelles des lettres ont été envoyées. Selon le récit, après la crucifixion de Jésus-Christ, Jean le Baptiste a amené la Vierge Marie à Éphèse, une ville importante de l'Empire romain. Comme les Romains de l'époque adhéraient principalement à des croyances païennes, la première communauté chrétienne s'est formée avec prudence. On pense que la Vierge Marie a vécu dans une maison sur le mont Bülbül jusqu'à sa mort à l'âge de 101 ans et qu'elle a été enterrée par Jean quelque part sur la montagne, dans un lieu connu de lui seul. Le tombeau de saint Jean se trouve sur la colline d'Ayasuluk à Selçuk, près de la maison de la Vierge Marie. L'empereur byzantin Justinien y a érigé une impressionnante basilique au VIe siècle. Après avoir visité l'église d'Éphèse, vous pourrez poursuivre votre voyage sacré dans l'histoire du christianisme à la basilique Saint-Jean et à la maison de la Vierge Marie. La grotte des Sept Dormants, mentionnée dans les textes islamiques et chrétiens, et le temple d'Artémis, l'une des sept merveilles antiques du monde, sont également des étapes importantes dans cette région.

Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23
Smyrne, où une autre lettre de saint Jean a été envoyée, est la deuxième étape de cet itinéraire. Les vestiges de l'ancienne agora de la ville peuvent être visités aujourd'hui aux ruines de l'agora d'Izmir, dans le centre-ville. Le musée archéologique d'Izmir, où sont exposés de nombreux vestiges trouvés dans la ville, constitue un autre point fort. La dernière adresse d'Izmir des lettres était Bergama (Pergame). Pergame, capitale de la province asiatique de l'Empire romain, était un centre culturel important qui possédait une bibliothèque rivalisant avec la célèbre bibliothèque d'Alexandrie. La ville abrite également un magnifique théâtre antique, l'asclepieion (centre de guérison) et le Kızılavlu, dédié aux dieux égyptiens. Le musée d'Izmir Bergama présente des objets de la vieille ville inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les trois lieux saints de Manisa : Thyatire, Sardes, Philadelphie

Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23
Trois des sept grandes églises se trouvent à Manisa. La plus longue des sept lettres a été envoyée à Thyatire, dans le district d'Akhisar. L'ancienne Thyatire était également connue pour ses teintures violettes brillantes obtenues à partir des racines de la région. On pense que le district d'Akhisar a été construit sur cette ancienne ville. Bien que la plus grande partie de la vieille ville ait disparu, les ruines comprennent les cimetières de la colline (Tepe Mezarlıkları). Sardes, près du district de Salihli à Manisa, était connue comme la capitale de la Lydie et le lieu où la monnaie a été imprimée pour la première fois dans l'histoire sous la garantie de l'État. Les ruines de Sardes méritent une visite en raison de leur place dans l'histoire du christianisme et de leurs autres valeurs culturelles. Le complexe Bathgymnasium, le temple d'Artémis, l'acropole et les mille collines (Bin Tepeler) (tombes en forme de collines) sont les points forts de cette ville antique, dont les bâtiments romains ont survécu jusqu'à aujourd'hui. La dernière étape dans les limites de Manisa est Philadelphie. L'ancienne ville de Philadelphie, dans le district d'Alaşehir, a été établie en tant que forteresse frontalière de Pergame. Bien que la majeure partie de la vieille ville soit aujourd'hui occupée par des constructions modernes, les vestiges d'un temple et du théâtre de la ville ont été mis au jour.

Sanctuaire de Denizli : Laodicée

Turquie. La route des sept églises : Un voyage à travers l'histoire de la foi dans les villes égéennes. 29.11.23
La dernière des sept grandes églises se trouve dans l'ancienne ville de Laodicée, à l'intérieur des frontières de Denizli. Laodicée, ville hellénistique, a été un centre essentiel de la région pendant des siècles ; l'église laodicéenne, qui est aussi le plus ancien exemple des sept églises, a fait de la ville un centre religieux au niveau métropolitain au début de la période byzantine. Laodicée attire également l'attention en raison de sa proximité avec Pamukkale. Après avoir visité Laodicée, vous pourrez vous rendre à Pamukkale, où les travertins qui ressemblent à un champ de nuages et l'ancienne ville de Hiérapolis peuvent être vus dans la même localité. Les travertins de Pamukkale et la cité antique de Hiérapolis, tous deux classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, sont de magnifiques exemples du patrimoine naturel et culturel.

Pierre Aimar
Mis en ligne le Mercredi 29 Novembre 2023 à 14:37 | Lu 134 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements