Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Tournon, Ardèche, Festival Vochora. D'église en chapelle dans toute l'Ardèche, un festival vocal ouvert sur le monde. Du 4 juillet au 1 août

Pour la 11e année, l’Ardèche et ses églises et chapelles accrochées aux courbes des collines ouvrent grandes leurs portes aux musiques des voix profondes et graves. Elles viennent souvent de l’est, Croatie, Bulgarie, et on imagine des monastères à coupoles entourés de forêts ; elles viennent aussi cette année d’Iran et même de Chine ou d’ailleurs, Afrique du Sud, USA, d’Italie ou de la région proche.


Des voix profondes pour les soirs d’été

Tournon, Ardèche, Festival Vochora. D'église en chapelle dans toute l'Ardèche, un festival vocal ouvert sur le monde. Du 4 juillet au 1 août
Elles apportent avec elles le chant grégorien, - il y a d’ailleurs un stage et une messe dominicale- et célèbrent souvent le pays aimé, le passé, parfois s’apparentent à des prières à des hymnes ou à des chansons de fêtes et d’amour. Bref elles sont à l’image de la vie, multiples et variées, toutes chargées de ce qui fait nos jours.
Pour notre bonheur, elles oublient rap et slam ; il y en a bien assez ailleurs.
Cette année, les concerts entre le 4 juillet et le 1er août vont parcourir des villages d’Ardèche, y apportant leurs soirées de musique, leurs vagues de spectateurs venus parfois de loin, faire briller tard les vitraux des églises, animer, provoquer des rencontres, faire chanter. Les nuits seront brillantes d’étoiles ou chaudes et orageuses mais peu importe, les occasions de rencontrer ces musiciens, ces voix et ces pays ne sont pas chose si commune et méritent d’être connues.
Rendez-vous donc avec le Chœur d’hommes du Monastère de Saint-Jean de Rila en Bulgarie, à l’église de Boulieu, ou à Mauves pour entendre The Nelson Mandela Metropolitan Choir ; ou encore à la belle collégiale Saint-Jean de Tournon pour des voix de femmes iraniennes, rares. Le concert de l’église de Vion accueillera Haendel et la musique baroque grâce à l’ensemble Céladon et au contre-ténor Paulin Bündgen, car le classique n’est pas oublié, ni le contemporain.
Il apparaît nécessaire d’apprécier la variété musicale ici proposée aux mélomanes de toute une région qui longe les coteaux du Rhône ; il y fleurit les bons vins aux noms dorés et fruités qui dépassent de loin les frontières.
Jacqueline Aimar

Du 4 juillet au 1 août,
Renseignements 04 75 08 10 23


pierre aimar
Jeudi 19 Juin 2008
Lu 1181 fois


Dans la même rubrique :

Sublime baroque - 10/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 84



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Versailles

Versailles


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Photaumnales

Photaumnales