arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Toulouse. 44e édition Festival international Piano aux Jacobins. 6 › 29 septembre 2023

Depuis l’origine, Piano aux Jacobins réserve une place de premier plan aux jeunes interprètes. La 44e édition affirme plus que jamais cette volonté de découvrir et présenter des artistes parmi les plus prometteurs de la nouvelle génération, dans des programmes toujours accordés à leurs personnalités respectives.


Toulouse. 44e édition Festival international Piano aux Jacobins. 6 › 29 septembre 2023
Ainsi, Giorgi Gigashvili, rayonnant et éclectique musicien, aura-t-il le privilège de se produire lors d’une soirée inaugurale aux couleurs du romantisme. Révélé par un exceptionnel disque Prokofiev l’an dernier, Julius Asal, valeur montante du piano allemand, sera lui aussi au rendez-vous, tandis que Salome Jordania mêlera Chopin à des pages françaises célèbres ou rares dans le cadre d’une soirée en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane.
Déjà applaudi en 2019 aux Jacobins, Martin James Bartlett offrira un programme débordant de lumière et de rythmes tel qu’il les affectionne, avant que Melaine Dalibert n’entraîne l’auditeur dans son singulier univers sonore. La poésie sera reine sous les doigts de Jonathan Fournel avec Schubert et Beethoven, un répertoire germanique élu également par la merveilleuse Einav Yarden. Quant à Jan Bartoš, interprète encore inconnu du public français, son récital tout entier occupé par le répertoire tchèque promet un moment d’exception.

De grands aînés seront comme toujours présents, tels Richard Goode, Anne-Marie McDermott, Jean-Claude Pennetier et Elisabeth Leonskaja, témoignant de leur fidélité à Piano aux Jacobins et de la grandeur d’un art chargé de mémoire. Bien que plus jeune, Víkingur Ólafsson fera pour sa part entendre une personnalité singulière et déjà mondialement reconnue, ce pour la toute première fois au Cloître des Jacobins.

Le piano jazz occupe une place de choix depuis de longues années, grâce au soutien fidèle de la Fondation BNP Paribas. Fergus McCreadie, Macha Gharibian et Laurent Coulondre seront cette année les témoins de l’effervescence et de la créativité de la scène jazz européenne.
Catherine d’Argoubet
Paul-Arnaud Péjouan

Programme

Cloître des Jacobins © Pianos aux Jacobins
Cloître des Jacobins © Pianos aux Jacobins
billetterie.festik.net/pianojacobins/

Le06/09/23 à 14:00
GIGASHVILI Giorgi

Soirée inaugurale sous le signe de la jeunesse et de l’avenir avec un musicien dont la victoire au concours « de Vigo » en 2019 a lancé la carrière. Présidente du jury, Martha Argerich avait vu juste : la présence rayonnante de l’artiste géorgien emporte immanquablement l’adhésion !

07/09/23 à 14:00
ASAL Julius

Remarqué pour un disque Prokofiev l’an dernier, Julius Asal compte parmi les valeurs les plus sûres du jeune piano allemand. Déjà actif dans son pays natal et dans le monde anglo-saxon, on l’attend avec impatience pour un programme franco-russe très varié.

9/09/23 à 14:00
MCCREADIE Fergus

Mélanger le jazz et la musique folk écossaise ? Ce cocktail pour le moins original place Fergus Mc Creadie parmi les pianistes les plus séduisants de la jeune scène jazz. On ne résiste pas à son énergie et à la puissance évocatrice de son jeu qui lui ont valu le prix JazzFM en 2022.
JAZZ

11/09/23 à 14:00
JORDANIA Salome

Applaudie l’an dernier, la pianiste géorgienne est de retour avec un programme mêlant Frédéric Chopin à des pièces de musique romantique française, célèbres ou très rares. Autant dire qu’elle sera en terre d’élection pour donner libre cours à une imagination poétique. Un récital en partenariat avec le Palazetto Bru Zane.

12/09/23 à 14:00
BARTLETT Martin James

Intelligence, couleur, énergie : on ne résiste pas à la communicative musicalité de Martin James Bartlett ! Acclamé lors de sa première venue en 2019, le pianiste retrouve le Festival avec un programme entre Europe et Amériques, débordant de rythmes et d’images tel qu’il les affectionne.

13/09/23 à 14:00
MC DERMOTT Anne-Marie

Elle compte parmi les fidèles amis du Festival et chacune de ses venues fait l’événement. Grande figure du piano américain, Anne-Marie Mc Dermott est souvent associée à Bach, mais elle excelle aussi chez Schubert dont elle a choisi deux des plus belles sonates.

14/09/23 à 14:00
OLAFSSON Víkingur

« Le Glenn Gould islandais » a dit de lui le New York Times ... À n’en pas douter, Víkingur Ólafsson est un interprète singulier tant par son rapport au clavier que par l’originalité de ses interprétations. Gageons que ses Variations Goldberg prendront l’allure d’un voyage au parfum d’éternité.

14/09/23 à 14:00
OLAFSSON Víkingur

« Le Glenn Gould islandais » a dit de lui le New York Times ... À n’en pas douter, Víkingur Ólafsson est un interprète singulier tant par son rapport au clavier que par l’originalité de ses interprétations. Gageons que ses Variations Goldberg prendront l’allure d’un voyage au parfum d’éternité.

15/09/23 à 14:00
DALIBERT Melaine

Pianiste et compositeur, Melaine Dalibert est depuis toujours associé à la création contemporaine, qu’il s’agisse de musique ou d’arts visuels. Très marquée par le courant minimaliste, son esthétique, pétrie d’harmonies post-modernes, aime à cultiver des atmosphères apaisantes et volontiers mélancoliques.
« Shimmering »

16/09/23 à 14:00
GHARIBIAN Macha

Révélation des Victoires du Jazz en 2020, pianiste et compositrice pour le théâtre et le cinéma, Macha Gharibian réunit ses origines arméniennes et ses expériences musicales à New York et Paris dans un style singulier entre jazz oriental, néo-classique et pop aventureuse.
JAZZ

19/09/23 à 14:00
PENNETIER Jean-Claude

Interprète et pédagogue français parmi les plus marquants de ces 50 dernières années, Jean-Claude Pennetier sert depuis toujours les partitions avec une poésie et une humilité rares. Constitué d’auteurs chers à son cœur, son récital augure d’un inoubliable moment de musique et d’humanité.

21/09/23 à 14:00
FOURNEL Jonathan

En décernant son Premier Prix à Jonathan Fournel en 2021, le Concours Reine Elisabeth a consacré un artiste dont le jeu séduit par une admirable alliance d’engagement et de simplicité. De Beethoven à Schubert en passant par un Szymanowski méconnu, une soirée toute de feu et de rêve se profile ...

22/09/23 à 14:00
WAGNER Vanessa

Personnalité singulière, Vanessa Wagner est connue pour ses programmes longuement médités, aussi originaux que construits. En mêlant de rares pièces de Sibelius à Grieg et Tchaïkovsky, elle invite à une plongée dans des musiques marquées par la respiration de la nature.

23/09/23 à 14:00
COULONDRE Laurent

Sacré « Artiste instrumental » par les Victoires du Jazz 2020 avec son album « Michel on My Mind », Laurent Coulondre embarque l’auditeur dans un univers puissamment solaire et festif. On sait que son concert toulousain comportera des clins d’œil à un illustre devancier et quelques surprises ....
JAZZ

25/09/23 à 14:00
YARDEN Einav

Disciple de Leon Fleisher, Einav Yarden s’est imposée auprès des auditoires les plus exigeants par la puissance, la richesse et la grâce d’un jeu qui manifeste un goût particulier pour le répertoire germanique. Avec Bach et Schumann, elle sera en terre d’élection.

26/09/23 à 14:00
BARTOS Jan

Importante figure de la scène musicale tchèque, très actif sur le plan international, Jan Bartoš est jusqu’ici demeuré absent des scènes françaises. Son récital promet de révéler un interprète au fort tempérament dont la virtuosité et le sens poétique font merveille dans le répertoire tchèque.

27/09/23 à 14:00
GOODE Richard

De son maître Rudolf Serkin, Richard Goode a retenu et sans cesse médité la leçon : aucun artifice, aucune sentimentalité dans le jeu de ce fidèle du Festival. L’artiste américain est de retour avec Bach, Fauré et Chopin : poésie, nuance et intériorité seront les maîtres mots d’un récital très attendu.

29/09/23 à 14:00
LEONSKAJA Elisabeth

L’attachement d’Elisabeth Leonskaja au Festival n’est plus à dire, pas plus que celui que cette incomparable poète du clavier manifeste envers la musique de Schubert. Un répertoire sans cesse remis sur le métier et qui, pour notre plus grand bonheur, occupera la totalité de la soirée de clôture.

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 24 Août 2023 à 21:53 | Lu 257 fois

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements