arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



TRANSDANSES du 16 au 26 novembre à l'EDA, scène nationale Chalon-sur-Saône

L’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône propose le FESTIVAL TRANSDANSES, du 16 au 26 novembre 2021 : un rendez-vous haut en couleurs qui embrasse, des soli aux pièces de groupe, des chorégraphies puissantes aux musiques plurielles, de l’électro à la house, du hip-hop au rock.


TRANSDANSES du 16 au 26 novembre à l'EDA, scène nationale Chalon-sur-Saône
8 soirées intenses où l’Espace des Arts vibre au rythme de toutes les audaces ; tous les lieux sont investis, Petit et Grand espace jusqu’au salon panoramique donnant libre court à 9 compagnies, dont 3 créations. Les membres du vivier d’artistes de l’Espace des Arts, sont à l’honneur comme Justine Berthillot avec NOTRE FORÊT, une performance immersive au coeur de la jungle ou encore hafiz dhaou et aïcha m’barek avec CELEBRATION, une création en forme d’appel joyeux à ce qui nous lie, un jaillissement serein pour de belles retrouvailles.

Au programme pour ouvrir les festivités, le 16 novembre, on découvrira aussi BIEN PARADO du collectif La Méandre / Cie Fernweh, qui allie, grâce à la danseuse Jane Fournier et au musicien Cédric Froin, la techno aux accents traditionnels de la Sévillane.

En clôture, le 26 novembre : la création des solos de danses urbaines in situ avec PREQUEL d’Étienne Rochefort ; la création de la cie Maqamat du chorégraphe libanais Omar Rajeh (récemment nommé Chevalier des Arts et des Lettres par Roselyne Bachelot) CENT MILLE FAÇONS DE PARLER, inspirée des poèmes d’amour de la poésie soufi.
Sans oublier : le spectacle événement QUEEN BLOOD de Ousmane Sy ; ROOM WITH A VIEW avec les 15 danseurs du Ballet national de Marseille (LA)HORDE et la musique enregistrée de RONE ; LE CORPS DES SONGES de Nosfell, chanteur, danseur et chorégraphe ; et on retrouve, avec L’AMOUR SORCIER, la cie chatha de hafiz dhaou et aïcha m’barek et les tonalités jazz de Jean-Marie Machado et son Orchestre Danzas.


Pierre Aimar
Mardi 19 Octobre 2021
Lu 152 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements