Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Royan 39-45 Guerre et Plage, musée de Royan, du 16 décembre 2015 au 19 septembre 2016

La guerre de 1939-1945 est une des périodes de son histoire qui a fait basculer le destin de Royan.


Elle en est sortie détruite, engagée dans un long processus de reconstruction, contrainte de se réinventer tout en restant fidèle à son héritage.
Les Royannais de l’après-guerre ont été profondément marqués par ces années d’occupation et par leur conclusion, aussi tragique qu’inattendue. Ils ont su pourtant bâtir une cité moderne, à la pointe de l’architecture 50. Le présent de la ville est ainsi lié aux événements, dont on fête, en 2015, le 70e anniversaire.
La société micro-media, en partenariat avec le Musée, a souhaité porter un regard neuf sur cette période. Sous le titre de Guerre et Plage, l’exposition retrace comment une station balnéaire paisible devint, par les hasards de la guerre, une place forte à assaillir. Il s’agit à la fois d’exposer les connaissances historiques et de faire ressentir aux visiteurs ce que fut l’ambiance de cette période : le choc lors de l’entrée des troupes allemandes dans la cité, les premiers mois dans un calme trompeur puis l’occupation qui montre son vrai visage et la répression visant les Juifs et les Résistants.

Situé à l’embouchure de la Gironde et commandant l’accès au port de Bordeaux, Royan se transforme progressivement en forteresse du mur de l’Atlantique, ce qui scelle son destin. Ce dernier bastion de résistance allemande sur le territoire national, assiégé par les FFI, sera bombardé et libéré au terme de violents combats. Pour permettre à tous de suivre ce récit, l’exposition présente plusieurs niveaux de lecture sur de multiples supports : exposés historiques, photos, documents, objets, dispositifs multimédias interactifs. Il sera ainsi possible de parcourir virtuellement la ville occupée d’un geste de la main ou de détailler les blockhaus de la forteresse sur un écran tactile. Le visiteur découvre ainsi les différents temps forts de cette histoire, dans des espaces scénographiés qui recréent l’ambiance de ces années de guerre.

Commissaire de l’exposition : Marie-Anne Bouchet-Roy
Scénographe : Patrick Henniquau
Dispositifs multimédias interactifs : Société Blue Yeti

Pratique



Pierre Aimar
Dimanche 13 Décembre 2015
Lu 152 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...