Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Réouverture le samedi 30 mai 2020 du Musée Paul Valéry à Sète

Le Musée Paul Valéry qui, en application des mesures gouvernementales relatives au Covid 19, a fermé ses portes le 17 mars dernier, est heureux d’annoncer sa réouverture le samedi 30 mai et a le plaisir de présenter la nouvelle programmation de ses expositions


Entrée du musée Paul Valéry © P. Aimar
Entrée du musée Paul Valéry © P. Aimar
RETOUR AU MUSÉE ¬ Partager le plaisir de se revoir
Réalisation collective à partir d’un dessin de Topolino : du 30 mai au 13 juillet 2020
Sur une esquisse murale grand format de Topolino, les visiteurs sont invités à dire avec des mots ou un dessin leur confinement et les sentiments qu’ils ressentent au moment de retrouver le musée. Un grand triptyque a été installé à l’entrée pour l’occasion afin d’exprimer le plaisir de se revoir à nouveau. (feutres fournis avec gel hydroalcoolique) 

4 à 4 : Prolongée jusqu’au 30 août 2020
Pour cette quatrième édition, 4 à 4 montre les travaux de Bashar ALHROUB (Ramallah), Cécile BORNE (Douarnenez), Isabelle LEDUC (Montréal), Pierre-Luc POUJOL (Montpellier).
Les artistes invités ont tous en partage d’interroger notre monde contemporain. Ils empruntent des voies différentes et utilisent des médiums divers, sans qu’aucune thématique commune ou correspondance visuelle ne fédère pour autant leurs œuvres. Dans l’espace consacré à chacun s’exprime ainsi en toute clarté la cohérence de leur démarche.

Patrice Palacio, Œuvres récentes du 30 mai au 30 aout 2020
Pour cette exposition, l’artiste, dont le travail en noir et blanc questionne le rapport à l’image, au réel et à la peinture, présente trois séries d’œuvres récentes réalisées durant l’année 2019 : Point Plan Trait, Vide Matière Lumière, Tableaux blancs.

Paul Valéry et les peintres, Degas, Corot, Courbet, Manet, Monet, Renoir… est reportée et aura lieu du 25 septembre 2020 au 17 janvier 2021
Exposition organisée pour le 50e anniversaire de l’ouverture, en 1970, du Musée Paul Valéry dans le bâtiment qu’il occupe aujourd’hui face au Cimetière marin. Créé en 1891, le Musée des Beaux-arts de Sète prenait à cette occasion le nom de Musée Paul Valéry. Mettant à l’honneur le poète, l’écrivain et le penseur, l’exposition propose un regard exhaustif sur les relations qui, durant toute sa vie, ont uni Valéry à la peinture.
Les Journées Paul Valéry auront lieu les 25-26-27 septembre 2020

Titus Carmel, Œuvres récentes
Prévue à l’origine à la fin du mois de novembre, l’exposition est reportée au mois de février 2021.

Regard sur une œuvre, un rendez-vous quotidien : Pendant la phase de confinement, le musée a permis l’accès à ses collections par la diffusion de films vidéos consacrés chaque jour à une œuvre différente. 60 œuvres ont été ainsi présentées et expliquées via la chaîne YouTube du musée ou le site du Musée Paul Valéry. La dernière œuvre sera donnée à voir le 29 mai pour clore cette période particulière que nous avons tous vécue.

Accès : 
Sur la chaîne youtube du Musée
Sur le site du Musée où les vidéos sont accessibles sur la page d’accueil

informations pratiques

Musée Paul Valéry
148, rue François Desnoyer
34200 Sète
Tél. (33) 04 99 04 76 16
Tous les jours de 9h30 à 19h


Pierre Aimar
Mercredi 27 Mai 2020
Lu 144 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 228



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020