arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Renaud Capuçon : Cinéma II - à l'Olympia 10/03/2023 & Nouvel album - Les choses de la vie - 16/02/24


Renaud Capuçon : Cinéma II - à l'Olympia 10/03/2023 & Nouvel album - Les choses de la vie - 16/02/24

NOUVEL ALBUM - Les choses de la vie - Cinéma II - Sortie le 16/02/24

Renaud Capuçon : Cinéma II - à l'Olympia 10/03/2023 & Nouvel album - Les choses de la vie - 16/02/24
Dans Cinéma, un album dédié aux grands maîtres de la musiques de film paru en 2018 et Disque d’or en France, Ennio Morricone croisait John Barry, James Horner conversait avec Nino Rota et Henry Mancini valsait avec John Williams. Numéro 1 du TOP classique des années 2018 et 2019 en France, presque 50 millions de streams dans le monde, l'album s'est vendu à 80 000 albums en France.

À l’occasion de ce nouveau volume intitulé Les Choses de la vie - Cinéma II, Renaud Capuçon a sélectionné 19 titres créés exclusivement par des compositeurs issus de l’école française. « Il y a une grande tradition de la musique de film chez les compositeurs français, explique Renaud Capuçon. Quand on écoute Maurice Jarre, Philippe Sarde ou Michel Legrand, chacun possède sa propre personnalité, son propre style. La musique d’Alexandre Desplat ou de Jean-Claude Petit n’a rien à voir avec celle de Gabriel Yared ou de François de Roubaix, mais tous ces titres possèdent une patte et un chic typiquement français. »


Parmi une sélection incluant les grands classiques de Michel Legrand, Francis Lai, Joseph Kosma, Philippe Rombi et Alexandre Desplat, Renaud Capuçon a choisi d’intégrer sept compositions de l’immense Georges Delerue. « Dans le premier volume de Cinéma, j’avais enregistré le thème du Mépris, et c’était à peu près tout ce que je connaissais de Georges Delerue. L’idée de ce nouveau disque réunissant des compositeurs de musiques de films français est née il y a une dizaine d’années lors de conversations avec mon ami Jacques Chancel. Il me parlait beaucoup de Georges Delerue et de Pierre Schoendorfer, qui avaient travaillé ensemble sur Diên Biên Phu. Il y a deux ou trois ans, en repensant à ces conversations, j’ai redécouvert la musique de Delerue, et j’ai réalisé quel point il était un compositeur extraordinaire dont la musique me parfois penser à celle de Gustav Mahler. »

Pierre Aimar
Mis en ligne le Lundi 8 Janvier 2024 à 20:56 | Lu 580 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 160

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements