arts-spectacles
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Plus de 60 artistes aux Arts Jaillissants es 13 et 14 juillet à Montsapey

A la suite des « Entretiens en Maurienne » organisés ce printemps au fort d’Aiton, la XXVIIe édition des Arts Jaillissants se poursuit avec une soixantaine d’artistes présents à Montsapey les 13 et 14 juillet prochains.


Plus de 60 artistes aux Arts Jaillissants es 13 et 14 juillet à Montsapey
Au programme : l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Ensemble Spirito, Les Petits Chanteurs de Lyon, la Maîtrise de la cathédrale du Puy en Velay, les chanteurs d’oiseaux Johnny Rasse et Jean Boucault ou encore la violoniste Geneviève Laurenceau.

Sur le thème « Musica Prima ! », l’espace Grand Arc – Lauzière accueille cette année encore de très nombreux artistes à l’occasion de la nouvelle édition des Arts Jaillissants qui se poursuit au cœur de l’église Saint Barthélemy de Montsapey. Bernard et Jean-Marc Villermet et leur équipe ont inscrit la programmation 2019 dans une dimension transfrontalière et résolument européenne en célébrant l’Italie sur les sommets.

L’histoire du festival est liée à celle de l’Orchestre des Pays de Savoie qui fréquente depuis de très nombreuses années le village de Montsapey pour le bonheur du public et des artistes. Nicolas Chalvin a réservé un magnifique programme aux festivaliers avec « Les Quatre Saisons » d’Antonio Vivaldi en associant une jeune et brillante violoniste, Geneviève Laurenceau. Ovationnée lors de la cérémonie 2019 des Victoires de la Musique à Paris, elle a enregistré dernièrement « La symphonie des oiseaux », avec les chanteurs d’oiseaux Jean Boucault et Johnny Rasse.

Ces deux chanteurs virtuoses ont été plébiscités par le public et la critique : en 2016, ils obtiennent un Molière et l’année suivante, ils figurent parmi les révélations des Victoires de la Musique 2017. Tous deux seront aussi présents à Montsapey le 13 juillet à 18 h 30.

Le lendemain, toujours sous le signe de l’Italie, le public redécouvrira une œuvre magnifique qui avait été interprétée à Montsapey il y a tout juste 20 ans par l’Ensemble A Sei Voci dirigé à l’époque par Bernard Favre-Garrus : le « Miserere » de Gregorio Allegri. Ce 14 juillet sera donc le jour d’un bel anniversaire pour Les Arts Jaillissants qui reçoivent plusieurs chœurs et orchestre. Nicole Corti dirigera l’Ensemble Spirito pour un concert unique : elle a imaginé un programme qui alternera des extraits de Cantates de Bach (dont le choral Jésus que ma joie demeure que nous avons tous dans l’oreille) se déployant autour de l’œuvre centrale, le célèbre Miserere de Gregorio Allegri dans lequel une voix d’enfant se détache, céleste et cristalline. Le chœur mènera ainsi le public dans les eaux parfois tranquilles, parfois plus tourmentées des quatre temps liturgiques : l’Avent, Noël, le Carême et Pâques. Il sera accompagné par un ensemble d’instruments anciens composé de 12 musiciens que Giovanni Radivo, violon solo de l’Orchestre national de Lyon, a réuni spécialement pour l’occasion.

Après avoir accueilli le comédien Arsène Altmeyer et la violoniste Emilie Giraudon avec le concours de la municipalité d’Aiton en avril, Les Arts Jaillissants invitent donc le public sur les routes de l’Italie les 13 et 14 juillet à Montsapey. Un beau programme à partager en famille et entre amis.

Pratique

Réservation : Office du Tourisme Porte de Maurienne 04 79 36 29 24 – (14 € - Gratuit pour les scolaires).


Pierre Aimar
Vendredi 7 Juin 2019
Lu 130 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 89



Inscription à la newsletter

Festival ici et ailleurs 2019

Cliquez sur l'image pour télécharger

e-magazine interactif !
Textes et espaces publicitaires
sont des liens pour les sites des festivals


35e édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier


Cliquez sur l'image pour télécharger le programme