Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Paris, à l’Alhambra : Christina Rosmini « TIO itinéraire d’une enfant de Brassens ». 17, 18, 19/12/18 - 21h

Une artiste de génie pour un spectacle magique


© DR
© DR
Ceux qui connaissent la voix lumineuse de cette artiste complète qu’est Christina Rosmini, ceux qui l’ont suivie au cours de sa carrière, entendue simplement au hasard d’une rencontre, ou assisté - lors d’une Faites de la Fraternité de ce Théâtre Toursky qu’elle aime - à ce moment magique, suspendu, hors du temps, où sa voix sensuelle s’est élevée sublimant Le temps des Cerises et le magnifique Bella Ciao, ceux qui ont vu à chaque fois l’émotion de la foule recueillie dans un silence quasi religieux et cette même foule éclater de bonheur à la fin de ses spectacles, ceux-là vont courir à l’Alhambra. J’incite les autres à faire de même.

Christina Rosmini est une immense artiste, une chanteuse à la voix rare, chaleureuse, aux gestes élégants (elle a suivi les cours de danse de Roland Petit à l’Opéra de Marseille). Toute la personnalité, le charisme, l’âme et le cœur de Christina sont faits de la soie dont on tisse les plus belles étoffes. Sa voix a des parfums d’Italie, de maquis corse et d’Andalousie. Andalousie, Grenade, Federico Garcia Lorca et l’immense succès de son spectacle musical El Niño Lorca sur la vie et l’œuvre du poète ; l’Alhambra (qui veut dire la Rouge), cette acropole médiévale la plus majestueuse du monde méditerranéen ; et, clin d’œil du destin, c’est avec Christina, que le public de l’Alhambra de Paris et ses fauteuils rouges vont vibrer.

Elle vient, cette fois, avec TIO itinéraire d’une enfant de Brassens. Ce n’est pas un hommage, encore moins une caricature ou l’envie de coller à la peau du poète. Non ! Humaniste, l’humour en bandoulière, Christina Rosmini a fait sienne les chansons de Brassens et c’est l’histoire de la vie de Christina, de son parcours de petite fille d’ouvriers venus d’Espagne, d’Italie et de Corse que ce spectacle musical retrace. Pourquoi Brassens me direz-vous ? Parce que c’est au-travers de ses chansons, de son œuvre, populaire, poétique, drôle et profondément humaine que la famille a ‘grandi’ et épousé la France. Comme des milliers d’autres émigrés, d’hier ou d’aujourd’hui, la poésie ‘élève’ l’homme qui partage avec les autochtones les mêmes mots, les mêmes musiques, les mêmes rêves. C’est cela que Christina Rosmini a mis en scène et réalisé. C’est ce spectacle fabuleux, tendre, enthousiasmant, enchanteur, qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.

‘TIO’ tonton Georges
La mise en scène, signée Marc Pistolesi (Molière 2017 du meilleur spectacle musical), est pétillante et soignée. Au sol, trois valises, de celles qui contiennent une vie entière, de celles qu’on attache avec de la corde de peur de perdre le peu qui reste, de peur d’oublier ses racines.
Entouré de deux excellents musiciens, Bruno Caviglia à la guitare et Xavier Sanchez aux percussions, Christina Rosmini « habite la scène ». Le décor s’efface autour de cette belle jeune femme gracile. Puis sa voix chaude emplit le silence. Et c’est un bouleversement, une émotion qui étreint, une hardiesse exaltante qui enflamme. Il était bourru, elle semble fragile. En la voyant sur scène me vient à l’esprit les paroles de Brassens Je m’suis fait tout p’tit devant une poupée… Mais ce n’est qu’une impression fugitive. La jeune femme se transforme en passionaria à la voix envoutante qu’elle module pour des harmonies douces, presque des mélopées. Elle apporte la gouaille et le côté abrupt de ce bon Georges, la poésie, la mélancolie, le génie de Brassens. Il aurait adoré !

Grand Prix d’Interprétation Féminine 2018 (Les Amis de Georges)
Entre poésie et chansons, avec son style méditerranéen aux touches flamencas, Christina Rosmini tisse, à partir de la plume de Georges Brassens (mêlant poèmes, chansons, lettres et interviews de l’artiste), sa propre histoire et celle des siens sur trois générations, nous faisant ainsi par la même occasion, redécouvrir les œuvres majeures du poète (La Chasse aux Papillons, Embrasse-Les Tous, Je Vous Salue Marie, etc.)
Le guitariste Bruno Caviglia (Michel Legrand, Véronique Sanson) et le percussionniste Xavier Sanchez (Carla Bruni, Yvan le Bolloc’h) offrent à ce spectacle une qualité musicale exceptionnelle. En mars 2018 Les Amis De Georges décernent à Christina Rosmini le Grand Prix D’Interprétation Féminine 2018.

Un répertoire original et atypique : Chanson française du Monde
Hors norme, éclectique et passionnée, Christina Rosmini a construit depuis le début de sa carrière un univers artistique affirmé en marge des repères musicaux traditionnels.
A travers ses créations, nourries d’une forte identité méditerranéenne, elle nous entraîne dans les coulisses de son théâtre intime, où les thèmes abordés touchent pourtant à l’universel.
Son écriture reflète un engagement humaniste, féministe et spirituel, dans un style empreint de poésie et d’humour. Ses compositions, qui puisent leur inspiration dans ses musiques de prédilection - grand écart audacieux et ciselé entre flamenco, musique arabo-andalouse et chanson française -, allient en permanence tradition et modernité.
Elle nourrit ses compositions des musiques flamencas, orientales, sud-américaines et tziganes, et de poésies de maîtres comme Lorca, Aragon, Violeta Parra, tout comme de grands auteurs de la chanson française comme Georges Brassens ou Etienne Roda Gil.

Valeur sûre de la scène française
Christina Rosmini s’est produite à l’Olympia et sur de nombreuses scènes nationales et internationales prestigieuses. Elle a collaboré avec des artistes de renommée internationale : Andrée Chedid dont elle chantera les poèmes, Georges Moustaki qui l’invite à chanter au Casino de Paris et en tournée, Jean Marais avec qui elle joue dans l’Arlésienne, Michèle Bernard avec qui elle partira en tournée, Paul Carpita pour son film Marche et Rêve et Vladimir Cosma (co-écriture), Jean- Luc Revol et Jean-Luc Palies qui lui offriront des 1ers rôles féminins au théâtre dont celui de Carmen dans Carmen La Nouvelle en version bilingue français-espagnol. Et celui qui l’encouragera à écrire et la conseillera : Etienne Roda Gil, Enrico Macias, Patrick Fiori, Maxime le Forestier, Fabienne Thibeault, Frédéric Zeitoun. En avril 2014, à Marseille au Théâtre Toursky, Christina réalise un de ses rêves les plus chers: chanter en duo avec un de ses maîtres : Paco Ibañez.
Noël approchant à grands pas, quelle belle idée de cadeau : la poésie, le talent, et une soirée fantastique, une pépite à offrir, qui ne sera pas remisée au garage, cent pour cent gagnant !
Danielle Dufour-Verna


Danielle Dufour-Verna
Samedi 8 Décembre 2018
Lu 174 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !

9 114 114 pages lues au 18/11/18 sur votre site !
.
Sortir ici et ailleurs / arts-spectacles.com a franchi récemment le cap des 9 000 000 de pages lues. Les chiffres ronds sont sympas mais le chiffre 9 114 114 a une résonance musicale chatoyante.

Photo P.A. : Bonaparte à Valence ne lisant pas Sortir ici et ailleurs