arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Paris, Maison de l’Unesco : Franta, peintures et sculptures sur le thème de l’exode et de l’oppression. Expo du 21 mars au 5 avril 2023


Exilé lui-même de son pays d’origine, l’œuvre de l’artiste tchèque aujourd’hui français porte sur la fragilité de l’homme. La présence des corps, constante de sa peinture, trace une humanité perdue mais qui « s’interroge elle-même sur la face cachée de la vie », comme l’a souligné Thomas Messer (directeur du Guggenheim Museum de Nez York de 1981 à 1988).

Dans la création qu’il accomplit aujourd’hui encore à travers ses compositions peintes, Franta continue de délivrer un témoignage d’une tragique actualité.
Franta, Casse - acrylique sur toile - 80 x 80 cm
Franta, Casse - acrylique sur toile - 80 x 80 cm

Biographie

Franta, Appel (2005)  Acrylique sur lin  50 x 50 cm
Franta, Appel (2005) Acrylique sur lin 50 x 50 cm
Franta est né en 1930 à Třebíč, en République Tchèque. Son père à quitté le pays pour combattre les troupes d’Hitler en France, et s’est ensuite engagé dans l’armée anglaise. Sa mère, restée à demeure avec ses deux fils, fut arrêtée par la Gestapo.

De 1948 à 1952, Franta étudie à l’Ecole des Arts Décoratifs de Brno. Il poursuit ses études aux Beaux Arts de Prague de 1952 à 1958.
En 1956, un voyage étudiant à l’Académie des Beaux Arts de Pérouse, en Italie, lui a permis de rentrer en contact avec l’art contemporain, mais aussi avec entre autres, les œuvres de Giotto, Mantegna et Masaccio.
C’est là-bas qu’il rencontre Jacqueline, sa future femme.

Il se décide à quitter la Tchécoslovaquie pour passer à l’Ouest de manière clandestine via la frontière de Berlin est. Il reste dans un camp de réfugiés avant d’atteindre la France, où il retrouve Jacqueline et l’épouse.

Il débute sa carrière de peintre et sculpteur à Nice, où il s’installe. De l’art du 20è siècle, dont il s'imprègne à travers musées et galeries, c’est Picasso, qui l’impressionne le plus. Cette confrontation remet en question son propre langage pictural, jusqu’alors quasiment réaliste. Sa peinture se libère, le corps humain demeure son centre d’intérêt. En 1975, il retourne pour la première fois en République Tchèque depuis sa fuite.

Cinq ans plus tard Franta découvre les déserts marocains, algériens et tunisiens ainsi que l’Afrique Noire mais également les Etats-Unis. Lors de ces voyages à New York, Franta va être soutenu par Thomas Messer, alors directeur du Guggenheim Museum ; William Rubin, directeur du MoMA ; Charlotta Kotik du Musée de Brooklyn et la critique Dore Ashton. Ses œuvres entreront également dans les nouvelles acquisitions du Guggenheim Museum de New York.

En 1995, le musée Tchèque des Arts Plastiques de Prague accueille sa première exposition personnelle dans son pays natal.
En 2014, sa ville natale Třebíč, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, accueille sa donation, permettant la construction d’un Centre d’Art entièrement consacré à son œuvre.

Acquisitions collections publiques et musées

En France
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris - Cité des Sciences et de l’Industrie La Villette, Paris - Fonds Nationaux de l’État, Paris - Centre National d’Art Contemporain, Paris - Collection pour la Palestine, Paris - Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, Paris - Musée Picasso, Antibes - Fondation Van Gogh, Arles - Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence - Musée des Beaux Arts de Lyon - Musée de la peinture, Grenoble - Maison de la Culture, Grenoble - Ville de Grenoble - Musée Chéret, Nice - Centre d’Art-Tamaris, Seyne sur Mer - Musée d’Art contemporain, Dunkerque - FRAC (Reims, Alsace, Champagne-Ardenne, Provence-Cote d’Azur, Aquitaine) - Musée de la Castre, Cannes - Musée départemental, Épinal - Musée Municipal, Besançon - Musée Cantini, Marseille - Musée de la Ville, Toulon - Musée de la Ville, Menton - Château-Musée, Cagnes sur Mer - Musée d’Art Moderne, Baux-de-Provence - Musée des Arts Graphiques, Roquebrune Cap-Martin - Musée de la Ville, Tourrettes Levens

En République Tchèque
Galerie Nationale, Prague - Moravske Muzeum, Brno - Musée Tchèque des Arts Plastiques, Prague - Zapadomoravske Muzeum, Třebíč - Ghetto Muzeum, Terezin - Musée Kampa, Prague - Collection pour Lidice, Lidice - Musée de la Ville-Spilberk, Brno - Université Masaryk, Brno - Musée Vysociny, Jihlava - Musée de la Ville, Ostrava

Dans le reste de l'Europe
Israël Museum, Jérusalem (Israël) - Fondazione Pagani, Legnano (Italie) - Museo d’Arte Moderna, Castelanza (Italie) - Musée d’art contemporain, Skopje (Macédoine) - Antonie Deussen Stifung, Zurzach (Suisse) - Stedelijk Museum, Amsterdam (Pays-Bas) - Musée d’Art Moderne, Ljubljana (Slovénie) - Musée d’Art, Slovejn (Slovénie) - Musée d’Art Moderne, Zagreb (Croatie) - Fondation Veranneman, Kruishoutem (Belgique) - Kunstmuseum, Bochum (Allemagne) - Kunstmuseum, Düsseldorf (Allemagne) - B. Russel Fondation, Londres (Royaume-Uni) - Musée d’Art, Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) - Musée d’Art Moderne, Belgrade (Serbie)

Aux Etats-Unis
Guggenheim Museum, New York - Bronx Museum of Arts, New York - Brooklyn Museum of Arts, New York - Haggerty Museum of Art, Milwaukee - Coca Cola Bottling Co, New York - The United Nations, New York

En Asie
Musée d’Art Moderne, Nagoya (Japon) - Collection Hasegawa, Tokyo (Japon) - Soma Art Museum, Séoul (Corée du Sud)

En Afrique
Mourtala Diop Collection, Dakar (Sénégal) - Musée de la Ville, Le Cap (Afrique du Sud)

Pierre Aimar
Mis en ligne le Jeudi 23 Février 2023 à 23:23 | Lu 323 fois

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 395

Festivals | Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements