arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Paris, Fondation Taylor : Elise Steiner (dessin) Carlos Araya Vargas (peinture) Jeanne Rimbert (sculpture). Du 27 octobre au 19 novembre 2022


Elise Steiner

Elise Steiner. Jeu de mains - Handspiegel #1 Encre Albo, encre de Chine et crayon 50 x 50 cm
Elise Steiner. Jeu de mains - Handspiegel #1 Encre Albo, encre de Chine et crayon 50 x 50 cm
« L’expression par le dessin, comme art à part entière, donne au trait, merveilleux camarade, l’autorisation à l’inachevé. Permet au vide de répondre au plein. De donner à chacun la place qui lui revient. » Elise Steiner

Elise Steiner démarre son parcours artistique par une formation en costume de scène. Plus tard, elle étudie le modèle vivant, puis poursuit sa formation aux ateliers du Carrousel et à l’Atelier des Beaux-Arts de Paris Montparnasse, en morphologie. Depuis 2015, ses œuvres sont régulièrement exposées dans diverses expositions et dans les principaux salons. Elle est lauréate du prix Marage de la Fondation Taylor en 2020.
Regards, fragments, nus féminins et masculins… dans ses dessins, l’artiste interroge les secrets des corps et des visages. Elle en fait un langage, un traducteur d’émotions, et laisse ainsi la lumière de ses sujets toucher le spectateur de ses dessins.

Carlos Araya Vargas

Carlos Araya Vargas. Alep 1. Huile sur toile 200 x 150
Carlos Araya Vargas. Alep 1. Huile sur toile 200 x 150
« Carlos ne se soumet pas à l’injonction émotive,[…] Carlos remet l’homme au cœur de la scopie. […] Il le remet en observateur avisé d’une actualité revue par le savoir-faire de l’œil pictural, l’exhaussant, la sortant de l’émotion instantanée, la retravaillant pour lui donner à la fois un sens universel et une durée réfléchie, obligeant le voyeur à se faire voyant. » Gérald Stehr, peintre et écrivain

Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de l’Université du Chili, Carlos Araya Vargas s’installe à Paris dans les années 90 et y étudie la langue et la civilisation française. Son travail a depuis été exposé dans de nombreuses expositions en France, au Chili mais aussi dans d’autres pays européens. En 1997, le musée d’art contemporain de Santiago du Chili lui consacre une exposition personnelle.
Pour cette exposition, Carlos Araya Vargas présente sa série Alep, qui se veut une observation contemporaine du monde. Il y interroge notamment le rôle des hommes dans leur propre destruction, la consommation, la vanité, et la figure du migrant.

Jeanne Rimbert

Jeanne Rimbert. Les dégonflées Faïence, pneu, goudron h - 50 cm
Jeanne Rimbert. Les dégonflées Faïence, pneu, goudron h - 50 cm
« La sculpture, une manière de fossiliser un instant imaginaire au sein d’une réalité! physique. […] Je transforme ainsi l’espace, en créant pour lui un imaginaire, mon imaginaire, que j’y installe. » Jeanne Rimbert


Titulaire d’un diplôme en arts plastiques de l’Ecole des Beaux-Arts de Rueil-Malmaison, et d’un master en arts graphiques, Jeanne Rimbert a d’ores et déjà participé à de nombreuses expositions (personnelles et collectives), festivals et concours.
Jeanne Rimbert travaille la faïence et le grès mais aussi la terre et la peinture… Elle aime décloisonner les pratiques pour créer ses sculptures et installations. Son œuvre, tantôt délicate, tantôt brutale, évoque le plus souvent la notion de violence : celle de l’être humain sur la nature, celle de la civilisation.

Info+

Fondation Taylor
1, rue la Bruyère
75009 Paris

01 48 74 85 24
contact@taylor.fr
www.taylor.fr


Pierre Aimar
Vendredi 7 Octobre 2022
Lu 151 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 258

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements