arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Paris, BnF - François-Mitterrand, exposition May Angeli : les couleurs de l’enfance, du 26 novembre 2021 au 9 janvier 2022

La Bibliothèque nationale de France consacre cet hiver une exposition à l’artiste May Angeli. Illustratrice, graveuse sur bois et autrice d’albums pour la jeunesse engagés et sensibles, May Angeli mène depuis soixante ans une carrière d’une foisonnante vitalité.


Se nourrissant d’inspirations diverses, du « sirop de la rue » aux classiques de la littérature en passant par les liens profonds qu’elle entretient avec la Tunisie, elle a bâti un univers qui lui est propre, tout en couleurs, liberté et poésie. Grâce au don exceptionnel consenti par May Angeli en 2019, la BnF expose une sélection de 100 planches, carnets de croquis, dessins et matrices originaux représentatifs des plus de 130 albums, documentaires et livres d’artiste qu’elle a réalisés. Une invitation à découvrir le processus créatif d’une artiste complète, qui allie audace et virtuosité du trait à une plume alerte et subtile.
Planche originale pour La première lettre - 1995 - © May Angeli, Le Sorbier
Planche originale pour La première lettre - 1995 - © May Angeli, Le Sorbier

Une artiste engagée

May Angeli commence à illustrer des ouvrages pour la jeunesse dès 1961. De ses premiers albums à ses publications les plus récentes, l’artiste a travaillé avec une grande variété d’auteurs et d’éditeurs, comme le Père Castor, Syros ou le Seuil. À leurs côtés, elle a toujours choisi d’illustrer ou de concevoir des ouvrages prônant les valeurs de tolérance et d’ouverture à l’autre, avant de s’engager fermement en faveur des droits de l’homme et de la liberté d’expression. Drôle d’oiseau (1993), publié chez Syros, qui raconte l’action d’Amnesty International aux enfants, est un des jalons de cet engagement sur plus d’un demi-siècle.

Un lien privilégié avec la Tunisie

Les années 1970 sont marquées, chez May Angeli, par la découverte de la Tunisie, pays avec lequel elle tisse des liens très forts, et qui devient omniprésent dans son oeuvre. Elle est éblouie par la lumière et les couleurs, la chaleur de l’accueil qu’elle reçoit et la simplicité des rencontres. Le contexte politique des régimes de Bourguiba et de Ben Ali lui inspire ses premiers albums en tant qu’autrice. Elle se plonge dans l’histoire et la vie quotidienne de ce pays de coeur, qui irrigue son oeuvre, de ses carnets de croquis à ses albums et ses livres d’artiste, comme Une histoire de barbe (1998), Dis-moi (1999) ou Voisins de palmier (2004). C’est également là qu’elle découvre pour la première fois, auprès d’un artiste, la technique de la gravure sur bois, appelée chez elle à un brillant avenir.

Illustrer les classiques : le Sorbier et le tournant pictural de la gravure sur bois

May Angeli se forme à la xylogravure au début des années 1980, entre Paris et Urbino. Sa virtuosité dans le rendu des attitudes et la maîtrise des couleurs séduit Régine Lilensten, fondatrice des éditions du Sorbier, qui lui confie l’illustration des Histoires comme ça de Rudyard Kipling, dont les albums paraissent entre 1992 et 1996. Ce travail remarquable, par la quantité de planches produites et par la beauté des gravures, a été plusieurs fois réédité. À partir de là, l’artiste illustre régulièrement des classiques de la littérature jeunesse qu’elle renouvelle de son coup de gouge précis et puissant, comme Les Contes du chat perché (2018), Le Livre de la jungle (2009), ou encore L’invasion de la mer (2003) et Le Rayon vert (2004) de Jules Verne, dont les matrices en bois seront exposées.
Planche originale pour L’Éléphant de Marcel Aymé 2019 © May Angeli, Éditions des Éléphants
Planche originale pour L’Éléphant de Marcel Aymé 2019 © May Angeli, Éditions des Éléphants

Info+

May Angeli : les couleurs de l’enfance
26 novembre 2021 - 9 janvier 2022
Galerie des donateurs
BnF I François-Mitterrand
Quai François Mauriac, Paris XIIIe

Entrée libre / Conditions d’accès à consulter sur bnf.fr
Commissariat
Clarisse Gadala, chargée de collections au Centre national de la littérature pour la jeunesse, BnF

Conférence du CNLJ autour de l’exposition May Angeli par Clarisse Gadala, en présence de l’artiste et suivie d’une signature
Vendredi 17 décembre 2021, de 10h à12h30 / salle 70
Entrée libre avec réservation sur affluences.com, rubrique « Evénement »

Ateliers d’initiation à la gravure avec May Angeli
Dimanche 28 novembre et jeudi 2 décembre 2021
www.bnf.fr


Pierre Aimar
Jeudi 4 Novembre 2021
Lu 139 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 246

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements