Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Olivier de Benoist "Très très haut débit", le 16 Octobre à l'Isle d'Abeau (38)

Les hommes sont malmenés par la gente féminine depuis plusieurs siècles, tous les scientifiques s'accordent sur ce point là !


Olivier de Benoist "Très très haut débit", le 16 Octobre à l'Isle d'Abeau (38)
Messieurs, venez rejoindre le groupe des opprimés, et mesdames, venez témoigner sur la façon dont vous avez pris le pouvoir... Olivier de Benoist s’est désigné « Porte-parole des hommes » face à la dictature des femmes. Quel courage !

Prenez ses initiales : « ODB ». Prononcez-les à l’anglaise : « O » « Di » « Bi »… Et vous obtenez « Haut Débit » !
Olivier de Benoist c’est le nouveau comique qui monte… Après son succès au Point Virgule, puis à l’Européen, Olivier de Benoist arrive en Berjallie. Un physique de marin pêcheur version sexy, un humour à la Desproges et une ascension fulgurante. Issu de la grande bourgeoisie provinciale, ODB se destinait à être juriste avant de s’essayer à la magie puis au one-man-show. Sa notoriété a été propulsée par l'émission TV quotidienne chez Ruquier On n'demande qu'à en rire.

Dimanche 16 Octobre à 17h00-salle de l'Isle/ l'Isle d'Abeau
Tarifs: 20€/17€/13€/10€
Tél: 04 74 28 05 73
www.bourgoinjallieu.fr


Théâtre Jean-Vilar
Lundi 18 Juillet 2011
Lu 1139 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 11



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020