Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)


Noël scandinave par l’Orchestre des Pays de Savoie à Lyon (17 décembre) et Dijon (22 décembre 2013)

Violoniste, chef et compositeur, Henning Kraggerud dirige et commente ce voyage-découverte de la musique norvégienne dont Edvard Grieg n'est pas l'unique représentant bien que le plus célèbre.


Henning Kraggerud © R. Romik
Henning Kraggerud © R. Romik
Le sentiment patriotique se développe dans la seconde moitié du XIXe siècle en Norvège, comme en Hongrie, Bohême, Pologne. et reste indissociable du Romantisme. Sous domination étrangère, la culture nationale clame son identité, dans tous les domaines.
Les « pères fondateurs » de la musique norvégienne se tournent vers leurs racines, s'inspirant du folklore traditionnel pour inventer un vocabulaire. Leurs œuvres possèdent une fluidité mélodique élégante, sentimentale ou élégiaque, un alliage original d'ampleur et de lyrisme fidèle au Romantisme.
Le véritable pionnier est Ole Bornemann Bull, qui naît à Bergen en 1810 : un virtuose d'une précocité stupéfiante, célébrissime avant ses vingt ans, tenu pour l'égal de Paganini par Schumann et Liszt ! Sa vie est plus romanesque encore.
Grâce à Bull qui le « repère », le jeune Grieg partira étudier à Leipzig - où se formeront aussi ses confrères et son proche ami Johan Severin Svendsen dont la Romance opus 26 reste au répertoire des meilleurs violonistes. Ce chef globe-trotter a écrit d'amples symphonies et plusieurs Rhapsodies norvégiennes qui influencèrent Johan Halvorsen, son cadet de 15 ans, personnalité éclectique et autre célèbre chef d'orchestre passionné par son instrument et les traditions populaires.
Le plus grand compositeur norvégien après Grieg reste Christian August Sinding qui réussit la synthèse entre le folklore nordique et l'influence germanique : l'Adagio central de sa « Suite dans le Style ancien » est admirable d'équilibre.
Un demi-siècle plus tard, l'héritage de Grieg est encore perceptible dans le style lyrique de Carl Gustav Sparre Olsen dont les Six Old Village Songs sont principalement inspirées par les mélodies 
folkloriques norvégiennes. 



Programme
Ole Bornemann BULL (1810-1880) 
La Mélancolie
Arrangement par H. Kraggerud 


Johan Severin SVENDSEN (1840-1911) 
Romance en sol majeur opus 26


Ole Bornemann BULL (1810-1880) 
A Mountain Vision


Johan HALVORSEN (1864-1935) 
The Old Fisherman's Song


Henning KRAGGERUD (1973) 
Preghiera, création


Carl Gustav SPARRE OLSEN (1903-1984) 
Six Old Village Songs from Lom in Norway


---- entracte ---- 


Edvard GRIEG (1843-1907) 
Nordic Melodies 


Christian August SINDING (1856-1941) 
Suite en la mineur, opus 10
Adagio, 2ème mouvement


Edvard GRIEG (1843-1907) 
I love Only You
Arrangement par H. Kraggerud 


Johan HALVORSEN (1864-1935) 
Maiden's Song (Chant de la Veslemöy)


Edvard GRIEG (1843-1907) 
Suite Holberg, opus 40 




Henning KRAGGERUD, violon et direction 

Orchestre des Pays de Savoie

Informations pratiques

Mardi 17 décembre, 20h
Lyon (69)
Chapelle de la Trinité
Réservations : 04 78 38 09 09
ou directement sur le site Grands Concerts

Dimanche 22 décembre, 15h
Dijon (21)
Auditorium
Réservations : 03 80 48 82 82
ou directement sur le site l'Opéra de Dijon
Propos d'avant-concert à 14h présenté par Henning Kraggerud (Entrée libre sur présentation de la place de concert)


Pierre Aimar
Samedi 7 Décembre 2013
Lu 80 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 83



Inscription à la newsletter

Festivals 2018, cliquez sur l'image pour télécharger le magazine



Durance Luberon

Durance Luberon


Pouchain emiliani

Pouchain emiliani


Lizt en Provence

Lizt en Provence


Tricastin

Tricastin