Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)






Marseille, La Friche la Belle de Mai vous invite à découvrir ses quatre nouvelles expositions du printemps 2020

Le Grand Dépotoir | Julien Blaine - Street Trash | Tank Art Space - Signal | Centre Wallonie Bruxelles/Paris - Südwall | Margret Hoppe


Julien Blaine - Le grand dépotoir - Bon débarras / fin d'un artiste

© Julien Blaine
© Julien Blaine
Du 14 mars au 10 mai 2020
Vernissage le 13 mars à 18h
Visites commentées tous les samedis à 16h30 et dimanches à 15h

Après une carrière passée à contre-courant du marché de l'art, Julien Blaine, poète, performeur, plasticien, initiateur de formes, de revues, de festivals, de centres d'art, pilier de la scène poétique de ces cinquante dernières années, a décidé de liquider sa vie d'artiste.
De son vrai nom Christian Poitevin, l' "anartiste" marseillais expose à la Friche la Belle de Mai tous ses travaux revenus des musées et des galeries : sculptures, peintures, collages, dessins, affiches, photos...
À l'encontre du format traditionnel des expositions rétrospectives, Le Grand Dépotoir se déroulera du 14 mars au 10 mai 2020 et sera scandée par trois temps forts où le public pourra venir choisir les œuvres qu'il désire emporter gratuitement.

• VERNISSAGE : vendredi 13 mars à 18h avec performance de l'artiste
• ACTE I - Bon débarras : du 14 mars au 12 avril
• ACTE II - Tout doit disparaître : 17 avril à 18h
• ACTE III - Liquidation totale avant fermeture : 10 mai à 18h

Une proposition de la Friche la Belle de Mai

Street Trash - L'effet spécial de la sculpture

Alexandre Bavard, 1987 © DR
Alexandre Bavard, 1987 © DR
Du 14 mars au 10 mai 2020
Vernissage le 13 mars à 18h
Visites commentées samedi à 16h30 et dimanche à 15h

L'exposition Street trash tente de cerner le genre horrifique dans la sculpture et l'art contemporain. Elle a pour but de rassembler, dans une scénographie sombre et inquiétante, des œuvres d'artistes contemporains qui, par leurs formes, leurs matériaux, leurs esthétiques, partagent cette fascination jouissive pour ce qui fait peur, répugne ou traumatise mais qui, pourtant, sublime les matières pauvres et délaissées.

Avec : Sylvie Auvray, Alexandre Bavard, Michel Blazy, Mathis Collins, Johan Creten, Mimosa Echard, Daniel Firman, Julien Goniche, Michel Gouéry, Amandine Guruceaga, Agata Ingarden, John Isaacs, Renaud Jerez, Jed Kirby, Hugo L’ahelec, Arnaud Labelle-Rojoux, Estrid Lutz, Anita Molinero, Elsa Sahal, Maxime Sanchez, Ugo Schiavi, Jim Shaw, Anne Wenzel

> Projection du film "Street Trash" de Jim Muro, samedi 14 mars à 20h au cinéma Le Gyptis

Une proposition de Tank Art Space

Signal - Espace(s) réciproques

Lucie Lanzini. Succession #1,courtesy de l’artiste © Hugard & Vanoverschelde
Lucie Lanzini. Succession #1,courtesy de l’artiste © Hugard & Vanoverschelde
Exposition collective
Du 14 mars au 10 mai 2020
Vernissage le 13 mars à 18h

Signal n’a pas vocation à témoigner d’autre chose que ce dont l’exposition témoigne, c’est à dire, du choix délibéré, assumé de deux curatrices belge et française dans le foisonnement artistique dont la capitale belge est le réceptacle.

L'exposition réalisée par le Centre Wallonie Bruxelles/Paris sous le commissariat d'Aurélie Faure et Lola Meotti, présente les œuvres et processus artistiques de 16 artistes belges et internationaux basé·e·s à Bruxelles, donnant à voir toute la vitalité d'une rencontre entre Marseille et Bruxelles.

Avec : Younes Baba-Ali, Justine Bougerol, Brognon Rollin, Marc Buchy, Claude Cattelain, Edith Dekyndt, Benoît Jacquemin, Lucie Lanzini, Eva L’Hoest, Julien Maire, Armand Morin, mountaincutters, Anna Raimondo, Emmanuel, Van der Auwera, Claire Williams

Une proposition du Centre Wallonie Bruxelles/Paris

Südwall - Margret Hoppe

© Margret Hoppe, VG Bildkunst Bonn, 2020
© Margret Hoppe, VG Bildkunst Bonn, 2020
La photographe Margret Hoppe revient à la Friche avec son nouveau travail "Südwall". Une exposition photographique qui documente des lieux de Marseille, témoins de la Seconde Guerre Mondiale. La série de photos se trouve complétée par une autre recherche, portant sur les traces de l'histoire des exilés à Marseille.

Du 14 mars au 26 avril 2020
Vernissage le 13 mars à 18h
Galerie la Salle des Machines / entrée gratuite
Une proposition du Goethe-Institut avec le Garage Photographie


Pierre Aimar
Vendredi 6 Mars 2020
Lu 133 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 229



Inscription à la newsletter



Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs

Espagne. Carnet de voyages. Jacqueline et Pierre Aimar. Editions Sortir ici et ailleurs
Espagne, Carnet de voyages rassemble les escapades découvertes dans 14 villes d’Espagne, effectuées ces deux dernières décades et enfin rassemblées.
Coups d’œil et notes de voyage de deux amoureux de l’autre Espagne, éloignée des bords de mer parfumés aux odeurs des crèmes solaires.
Des voyages au cœur de l’été quand l’Andalousie ou l’Extremadure sont écrasées de lumière, de chaleur et d’ombres mystérieuses.
Des périples à la mode des voyageurs du 19e siècle. Avec du temps devant soi pour déguster sur quelque place royale le ballet de la vie ordinaire.

Renseignements :
Pierre Aimar - sortir@wanadoo.fr

Pierre Aimar
20/06/2020