Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Mare-Mater, Patrick Zachmann, exposition photographie-vidéo au Mucem, Marseille, jusqu’au 28 janvier 2014

Par le biais de vidéos et de photographies Patrick Zachmann, membre de Magnum Photos, confronte sa propre histoire familiale à celles des migrants d’aujourd’hui. Il aborde en particulier leur rapport à la mer qu’ils traversent et à la mère qu’ils quittent.


Patrick Zachmann, capture d'écran
Patrick Zachmann, capture d'écran
Ce projet a un caractère d’évidence. Patrick Zachmann devait revenir et revoir sa Méditerranée. C’est ici que sa famille a vécu, c’est ici qu’il s’est confronté aux contradictions du monde. L’exposition du MuCEM s’avère une opportunité. L’opportunité de confronter le travail de photographe à la biographie familiale. Par un concours de circonstances, une ruse de l’histoire, la Méditerranée s’est enflammée au moment où le passé resurgissait. Ce journal confronte divers moments, de l’Histoire aux moments plus intimes.
“Il s’agit d’un voyage, un voyage de mémoire et un voyage d’exils. C’est aussi un voyage intérieur. La voix qui porte ce voyage est celle de mon journal de bord. C’est elle qui va tisser le fil de toutes ces destinées que je croise, des migrants quittant leur pays de la rive sud de la Méditerranée, fuyant le chômage, la dictature, l’absence d’avenir, des femmes, des mères, qui les laissent partir ou découvrent qu’ils sont partis, et moi, à la recherche des racines de ma mère, celles qu’elle a voulu oublier.”
Le récit s’élabore autour de cette relation entre mère et fils, homme et femme. Au-delà de ses voyages en Tunisie, en Algérie, en Grèce ou à Malte, Patrick Zachmann n’oublie pas d’évoquer Marseille comme lieu central, aboutissement de toutes les migrations, point d’apaisement et tension. L’exposition se concentre autour d’un film projeté en triptyque. Sur les trois écrans se succèderont, grâce à un montage original et captivant, des moments familiaux et intimes, des témoignages de migrants et de leurs proches, des séquences mêlant le doute et l’espoir. En parallèle, un mur de photographies retrace cette enquête poignante confrontant ainsi dans le même espace le caractère vivant de l’image animée à la puissance de l’image fixe.

Patrick Zachmann
Patrick Zachmann est membre de Magnum Photos depuis 1990. Depuis quarante ans, Patrick Zachmann n’a de cesse de questionner l’identité culturelle, la mémoire et l’immigration de différentes communautés. Il ne garde du photojournalisme que l’errance, un sens aigu de l’actualité mais surtout une empathie pour ses personnages. Il a ainsi su développer une écriture photographique originale sachant utiliser conjointement tous les supports.

MuCEM - Bâtiment Georges-Henri Rivière (GHR) au fort Saint-Jean
1 esplanade du J4
CS 10351
13213 Marseille


Pierre Aimar
Dimanche 5 Janvier 2014
Lu 62 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 202





Inscription à la newsletter







Un Ovni dans le ciel d'Arles...