arts-spectacles.com
Sortir ici et a
Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)



Lyon. Lugdunum musée et théâtres romains. Exposition du 6/10/22 au 11/6/23

Gladiature, théâtre, courses de chars, pantomime…


Portrait d’Auguste avec couronne en feuilles de chêne
Portrait d’Auguste avec couronne en feuilles de chêne
La nouvelle exposition de Lugdunum musée et théâtres romains invite le visiteur dans la fabrique des grands spectacles populaires romains .
À quoi ressemblent-ils réellement dans l’Antiquité ?
À quelles occasions sont-ils donnés ?
Pourquoi sont-ils si populaires et attractifs ?
Qui en sont les stars ?
Et quels sont ces lieux de spectacles, dont certains ont survécu à 2000 ans d’histoire ?

DES ENJEUX POLITIQUES
Des représentations théâtrales aux courses de chars, en passant par les célèbres combats de gladiateurs, ces manifestations se déroulent dans des lieux spécialement conçus pour elles : théâtres, odéons, amphithéâtres et cirques. Symboles de puissance de la civilisation romaine, les spectacles incarnent alors des enjeux politiques et sociaux manifestes. Donnés à l’occasion de célébrations religieuses ou politiques, les ludi, ils font à la fois l’étalage de la richesse de la société et glorifient la cité et le pouvoir de Rome. Vecteur d’émerveillement, d’homogénéisation culturelle et de cohésion sociale, ils représentent des moments de confrontation entre les édiles et le peuple. S’ils sont ouverts à un large public, du plus riche au simple esclave, ils reflètent néanmoins le système hiérarchique romain et l’on ne s’assoit pas où l’on veut au spectacle !

UN PATRIMOINE IMMATÉRIEL
Étant par essence immatériels et éphémères, cette exposition fait le pari de rendre compte des spectacles tels qu’ils étaient vécus il y a 2000
ans. En sus des ressources archéologiques, elle présente donc des reconstitutions comme des tenues de gladiateur, des costumes et masques de comédie ou de pantomime (en partenariat avec le Musée et sites archéologiques de Saint-Romain-en-Gal et le Service Animation du patrimoine de la Ville de Vienne), des fac-similés d’instruments de musique, des reconstitutions numérique 3D (du Colisée, du cirque Maxime ou du théâtre de Pompée par le CIREVE - Centre Interdisciplinaire de Réalité Virtuelle). L’exposition présente également le travail collaboratif mené avec des spécialistes, comme Marie-Hélène Garelli, qui remettent sur le devant de la scène des spectacles, très populaires dans l’Antiquité et aujourd’hui tombés dans l’oubli. C’est le cas de l’art de la pantomime romaine, issue d’une pratique très ancienne d’imitation gestuelle.

LUGDUNUM, HAUT LIEU DU SPECTACLE ROMAIN
Construit à partir de -20 avant J.-C. le grand théâtre est l’un des plus anciens et des plus grands de la Gaule romaine. Bien que le cirque romain n’ait pas encore été mis au jour, malgré les preuves épigraphiques de son existence, Lugdunum est cependant l’une des rares cités romaines au monde disposant de toute la panoplie des grands édifices de spectacle. L’exposition se prolongera donc naturellement sur le site des théâtres antiques et sur l’amphithéâtre des Trois Gaules grâce à une signalétique pédagogique.

« L’exposition éclaire ainsi les multiples dimensions que recoupent les spectacles romains et met en miroir nos pratiques actuelles du divertissement et celles de l’époque antique. En mêlant collections patrimoniales variées (fragments d’architecture, sculptures, céramiques, etc.), objets contemporains, dispositifs numériques, reconstitutions 3D et dispositifs de médiation, cette exposition permet au visiteur de s’immerger dans l’univers du spectacle chez les Romains, au travers d’un propos clair, richement illustré, audacieusement présenté et conçu de manière responsable. » Claire Iselin, Directrice de Lugdunum Musée et théâtres romains

Manche de couteau avec nom de gladiateur
Manche de couteau avec nom de gladiateur
Lugdunum – Musée et théâtres romains
17 rue Cléberg – Rue de l’Antiquaille
69005 Lyon
04 72 38 49 30
lugdunum.grandlyon.com

Réservation
04 72 38 81 91
reservations.lugdunum@grandlyon.com


Pierre Aimar
Jeudi 6 Octobre 2022
Lu 102 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 258

Expositions | Opéra | Musique classique | théâtre | Danse | Humour | Jazz | Livres | Cinéma | Vu pour vous, critiques | Musiques du monde, chanson | Tourisme & restaurants | Evénements | Téléchargements